Monsieur Baril et les cueilleurs

C’est rare que pour une nouvelle vidéo, on n’a pas à ressortir du bureau. C’est pourtant ce que je viens de vivre avec ce projet qui m’a fait replonger dans des archives encore récentes. Un plongeon dans de beaux souvenirs, plus de 25 jours de tournage, surtout dans le haut du Lac, un peu au…

Un poste de traite toujours bien vivant

Au cœur de la municipalité de Desbiens au Lac-Saint-Jean trône toujours le plus vieux bâtiment de la région : la poudrière du Poste de traite de la Métabetchouane. Plus qu’un simple bâtiment patrimonial, le Poste de traite permet à ses visiteurs de vivre une expérience immersive d’une richesse incomparable. Vous êtes curieux d’en savoir plus? Suivez…

Au cœur de l’histoire de l’aviation canadienne

Vous êtes à la recherche d’une activité éducative qui saura captiver toute la famille? Cet été, visitez le Musée de la Défense aérienne de Bagotville et découvrez une institution muséale dont la renommée dépasse les frontières du Québec. Unique institution dédiée à  l’aviation militaire francophone dans l’est de l’Amérique, le Musée de la Défense aérienne…

Pourquoi appelle-t-on les gens du Saglac «Bleuets»?

On qualifie affectueusement de « Bleuets », ces hommes et ces femmes qui ont le verbe haut et le geste généreux. Voilà déjà un premier trait distinctif puisque cette identification à un produit de la terre est plus qu’inhabituelle.

Les ponts couverts au Saguenay—Lac-Saint-Jean

Au Québec, le phénomène des ponts couverts est indissociable de l’histoire de l’ouverture des régions à la colonisation. Ces ouvrages en bois étaient un lieu de passage primordial entre les nombreuses colonies dispersées sur un vaste territoire. Historiquement, le Saguenay—Lac-Saint-Jean a déjà compté plusieurs ponts couverts. Presque disparue aujourd’hui, l’infrastructure demeure toujours un exemple de savoir-faire et d’adaptation à son environnement.

Un lac, une fée et des fantômes

La semaine dernière, une petite excursion de deux jours nous a amenés à explorer une partie du Lac Saint-Jean: Desbiens et Val-Jalbert. L’été s’était enfin bien installé (c’était un peu trop long à mon goût cette année) avec le soleil et toute la petite famille était très enthousiaste à l’idée d’aller visiter Parc caverne du Trou de…

Hébertville, un village qui a de l’histoire

Allons visiter un village qui a de l’histoire : Hébertville. On disait justement au Téléjournal que cette localité qui se présente comme « le berceau du Lac-Saint-Jean » vient d’inaugurer un nouveau Circuit Patrimonial dont le point de départ est cette magnifique église de pierre dont le clocher domine tout le village. On en profitera ensuite pour aller…

Projet Fjord – Terre Rompue

Le Festival Regard débute demain, et on est très emballé à l’idée de stimuler notre imaginaire avec leur programmation riche et variée! À cette occasion, voici le 5e et le tout dernier billet du créatif Projet Fjord de La Bande Sonimage. Sachez d’ailleurs que l’ensemble des œuvres seront présentées dès demain à 19h, au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.

Cette fois-ci nous vous présentons TERRE ROMPUE d’Alexandre Rufin, le 4e court-métrage du projet.

Projet Fjord – Qu’en ce jour je meure

Cette semaine, nous vous présentons le 2e court-métrage du plus récent projet de la Bande Sonimage : Le Projet Fjord. Réalisé par Martin Rodolphe Villeneuve, QU’EN CE JOUR JE MEURE raconte l’histoire d’un homme qui subit les contrecoups d’un acte posé récemment dans sa vie.

Projet Fjord – Le silence fait peur aux brutes

La semaine dernière on vous présentait le plus récent projet de la Bande Sonimage : Le Projet Fjord. Au cours des prochaines semaines, nous mettrons en lumière chacun des 4 courts-métrages qui font partie de cette aventure! Cette semaine, le premier du lot, un film d’Étienne Boulanger : LE SILENCE FAIT PEUR AUX BRUTES.

Arvida, une cité moderne

Au cours de son histoire, la région du Saguenay―Lac-Saint-Jean a été témoin de la création d’une dizaine de villes industrielles. Érigées en quelques années sur ce qui était autrefois un champ agricole, elles sont le résultat concerté d’ingénieurs et d’architectes demeurant souvent à des milliers de kilomètres de l’endroit. Étudiant sur papiers toutes les composantes de la future ville, ils sont les concepteurs des usines et les penseurs du confort de la population. Propriétaire de la ville, la compagnie dirige la propriété foncière, organise les services publics, structure les loisirs, s’implique activement dans la politique municipale et loue les maisons aux employés. Elle fait même l’entretien des résidences et des terrains dont elle est propriétaire en plus de veiller à l’aménagement paysager pendant l’été.

La fois où j’ai découvert le quartier du Bassin

Je ne m’étais jamais attardée au quartier du Bassin situé dans l’arrondissement Chicoutimi. Bien que j’y passe pratiquement tous les jours et que sa Petite Maison Blanche m’ait toujours fascinée, toutes les fois où je l’aperçois, ce quartier de Saguenay pique ma curiosité. Au-delà de sa vedette, que cache-t-il? Il fallait que je le découvre davantage.