Êtes-vous un peu, beaucoup ou passionnément planifié en vacances?

crédit: Sophie Gagnon-Bergeron, Canopée médias
crédit: Sophie Gagnon-Bergeron, Canopée médias

Pour la plupart des travailleurs, le choix des semaines de vacances estivales s’effectue au printemps, possiblement dans les prochaines semaines. Puisque je suis travailleur autonome, j’ai le luxe de choisir sans contrainte, mais pour mon conjoint, c’est au courant des derniers jours que nous avons dû le faire.

Et après?

Une fois les dates arrêtées, nous pouvons passer à l’étape de la planification! Pour ce faire, il est bon de savoir quel type de planificateur de voyage nous sommes. Il y a :

  • le « surorganisé », pour qui tout doit être réservé, planifié et prévu à la minute près;
  • le semi-organisé, qui préfère laisser une portion d’improvisation en réservant soit ses hébergements, soit ses activités ou une combinaison des deux;
  • le Roger Bontemps, pour qui les réservations et la planification se font généralement quelques heures avant leur visite!
crédit: Jonathan Robert, Chicoutimi
crédit: Jonathan Robert, Chicoutimi

Pour ma part, mon type varie en fonction de ma destination. Plus il y a de distance entre la maison et notre but, plus j’aurai tendance à être du type semi-organisé. Mais pour cet été, nous avons choisi de rester à proximité, soit au Saguenay–Lac-Saint-Jean, je serai donc plus du type Roger Bontemps, décidant le jour même où nous irons.

Quoi qu’il en soit, nous utiliserons, un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie, les guides et cartes pour nous aider dans nos choix d’activités et de destination.

Mes conseils et trucs pour maximiser l’utilisation des guides

Rythmes du monde 2010-066 (c) Dominic gagné
Rythmes du monde 2010-066 (c) Dominic gagné
  • Commencez tout de suite à les feuilleter, en ligne ou en les commandant gratuitement en ligne, pour vous inspirer et faire une tonne de découvertes!
  • Encerclez, annotez et marquez tout ce que vous voulez voir, goûter, entendre et essayer. Lorsque vous les reprendrez, vous gagnerez du temps.
  • Abonnez-vous à l’infolettre pour ne rien manquer des nouveautés, des événements et de ce qui pourrait ne pas apparaître dans les guides (on ne sait jamais!).
  • Apportez vos brochures dans votre voiture, votre véhicule récréatif ou votre porte-bagage de moto pour les avoir toujours en main. Ce truc est tout indiqué pour les Roger Bontemps de ce monde!

Ma liste de ressources

Finalement, parce que j’aime bien vous faciliter la vie, je vous présente mes guides favoris, leur utilisation et quelques ressources intéressantes.

Lac Saint-Jean © Charles David Robitaille
Lac Saint-Jean © Charles David Robitaille

Mes favoris (tous disponibles gratuitement en ligne et sur commande)

  • Le guide officiel, le couteau suisse des guides : C’est avec lui qu’on commence à penser vacances! En regroupant TOUT ce qu’il y a à faire dans la région, ce guide nous assure de ne rien manquer. Entre autres, on y retrouve tous les types d’hébergement inimaginables (par exemple des sphères suspendues!), les restaurants et autres adresses gourmandes incontournables (ce qui est primordial à connaître dans mon cas, puisque j’élabore mes itinéraires vacances en fonction de ces attraits) et même des recettes mettant en vedette nos saveurs locales.
  • La carte camping : Sans contredit, LA carte que j’utiliserai le plus. Amateurs de camping en tente, nous avons déjà quelques idées d’endroits à visiter comme le Parc national de la Pointe-Taillon et le Camping et plage Belley qui ont tous deux effectués des investissements importants dans les dernières années. Je me laisserai peut-être aussi tenter par le Village-Vacances Petit-Saguenay, faisant partie de ma liste des sites à visiter un jour… (On se rappelle que cet été je serai en mode Roger Bontemps!)
  • Le guide vélo : Un complément parfait du guide et de la carte camping venant bonifier l’information entourant le cyclotourisme. Que ce soit pour des suggestions de circuits, de forfaits, de destinations, on retrouve tout ce qu’il y a à savoir sur la pratique du vélo au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Bref, un indispensable pour l’amateur de vélo.
  • La carte régionale : Disponible seulement dans les bureaux d’information touristique et en ligne, cette carte routière présente tous les attraits majeurs de la région, les municipalités, les routes cyclables, etc. Idéale si vous créez votre propre circuit touristique à partir de ce que vous voulez visiter.

Autres ressources à consulter

  • Le carnet moto : regroupant plusieurs régions et proposant 29 circuits, dont 3 pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean.
  • La route Quad : circuits proposés pour visiter une portion de la région en quad. Pour connaître tous les sentiers existants, je vous suggère la carte interactive conçue par la Fédération québécoise des clubs quads.
  • La carte agrotouristique : pour les gourmands, tout comme moi, en quête de saveurs et d’expériences gustatives.
  • L’un des 11 bureaux d’information touristique couvrant tout le territoire : des gens qualifiés et ayant toutes les informations dont vous avez besoin pour passer de magnifiques vacances. Vous pourrez aussi y trouver de la documentation sur les attraits et sites d’intérêt en plus de mes guides et cartes favoris!
BIT- aide memoire
BIT- aide memoire

Alors on se voit bientôt en vélo, en moto ou en auto!

Activités Brochure virtuelle En famille Hébergements Itinéraires et circuits Nature et plein air Outils promotionnels

Laisser un commentaire