Le 11 juin, c’est la fête du Saguenay—Lac-Saint- Jean

Saguenay-Lac-Saint-Jean
Inauguration – Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le 29 juin 1924, une foule nombreuse assiste à l’inauguration du monument des Vingt-et-Un à La Baie. Organisé par l’abbé Alexandre Maltais, l’événement vise à souligner le courage, la ténacité et la ferveur des premiers colonisateurs de la région. Pour l’occasion, une grande fête est organisée autour du nouveau monument avec une messe et un banquet. Quelques années plus tard (probablement en 1929), Le Semeur, œuvre du statuaire Carlo Petrucci, est ajouté sur le faîte du monument.

C’est lors de la célébration du centenaire de la colonisation du Saguenay—Lac-Saint-Jean, en 1938, que la tradition s’installe et que le 11 juin devient le jour anniversaire du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Depuis, cette occasion de fierté et de souvenirs permet de mettre à l’avant-plan l’Hymne au Saguenay ainsi que le drapeau régional, tous deux créées à l’occasion du centenaire de 1938.

Les couleurs du drapeau régional sont nées de l’initiative de Mgr Victor Tremblay, historien et président de la Société historique du Saguenay. Composé de quatre couleurs, elles représentent bien l’histoire du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Rapidement, il est décidé de placer les celles-ci le long d’une croix chrétienne, créant ainsi l’un des rares drapeaux régional de la province de Québec.

Saguenay_Lac_Saint_Jean_-_Drapeau
Drapeau Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le vert feuille représente la forêt, qui à l’époque des pionniers, recouvrait une grande partie du territoire. Pour sa part, le jaune doré symbolise l’agriculture, cette activité qui a permis de nourrir jadis, les familles nombreuses de nos ancêtres. Pour ce qui est du gris argent, il représente l’industrie, celle de l’aluminium bien sûr, mais aussi celle des matières premières, de l’utilisation des ressources naturelles et de l’entrepreneuriat de ses habitants. Finalement, le rouge vif se rapporte à la population et au sang qui coule dans ses veines depuis plus de 175 ans.

Depuis 1938, la Société historique du Saguenay a toujours été associé de près à la fête régionale. De tout temps, elle a reçu l’appui de nombreux collaborateurs tels que les municipalités, les milieux institutionnels et industriels, ainsi que de la population. Dans les années 1950, la fête du 11 juin prend des proportions plus importantes, avec la création de la Ligue du drapeau saguenéen en 1953 et l’organisation du Comité de la Bonne entente dans les années 1960.

À la fin des années 1960, la célébration de la fête s’essouffle. On met alors sur pied un Comité des fêtes du Saguenay et l’on crée, en 1969, l’Ordre des Vingt-et-Un. Ce mérite régional est remis au récipiendaire lors des célébrations au monument. Au cours des années, la fête du 11 juin est précédée d’une messe à l’église Saint-Alexis et suivi d’une rencontre fraternelle, marquant ainsi le scénario conventionné de la commémoration annuelle. De nos jours, ce déroulement est devenu une tradition bien ancrée.

En 1988, à l’occasion des fêtes du 150e anniversaire de la région, la célébration prend un nouvel envol en devenant la responsabilité de Ville de La Baie. C’est une proclamation officielle de la part de chaque municipalité du Saguenay—Lac-Saint-Jean, signée le 11 juin 1990, qui officialise l’implication régionale que doit revêtir cette journée.

Depuis 2002, année de la création de Ville Saguenay, la Société historique se voit offrir de jouer à nouveau un rôle de premier plan dans l’organisation de l’événement. Tandis que la paroisse de Saint-Alexis-de-Grande-Baie, impliquée dans l’événement depuis 1938, demeure une collaboratrice émérite avec l’organisation religieuse de la fête.

Pour plus de détails sur notre fabuleuse région, visitez notre site Web.

Évènements Culture et patrimoine Histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Laisser un commentaire