L’Auberge des Battures, là où le fjord et la zone boréale se rencontrent!

Découvrir le Saguenay-Lac-Saint-Jean et ses producteurs régionaux c’est possible. Dans le cadre de la Zone boréale, qui vise à promouvoir les produits du terroir, nous vous invitons à explorer notre gastronomie boréale sous la forme de douze restaurateurs qui ont été désignés « ambassadeur de saveurs ».

 

De ma table surplombant le fjord dans l’anse qu’on appelait autrefois la grande baie, j’aperçois au loin les vallons typiques du paysage saguenéen dont les couleurs contrastent avec la crème de carottes et de thé des bois d’un orange vif qui repose devant moi. Ce n’est que le premier plat d’un mets boréal concocté avec amour par le chef de l’Auberge des Battures, Jonathan Grenon, que j’ai le plaisir de rencontrer quelques instants plus tard.

Auberge des Battures - Jennifer Dore Dallas - soupeAuberge des Battures - Jennifer Dore Dallas - menu

Depuis toujours, il cueille lui-même les fruits de la forêt comme les champignons et les plantes boréales. Depuis trois ans, à titre de chef, il les intègre avec brio à son menu du terroir pour faire découvrir aux visiteurs comme aux habitants une cuisine locale sans cesse renouvelée.

Auberge des Battures - Jennifer Dore Dallas - entreePendant qu’il me raconte son amour pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et ce que signifie pour lui la Zone boréale, je savoure des crevettes bien relevées et accompagnées de gourganes, qu’il décrit les yeux pétillants de fierté. La cuisson est parfaite et le piquant me reste plaisamment en bouche jusqu’au plat principal.

Auberge des Battures - Jennifer Dore Dallas - crevettesCette fois, c’est la poitrine de canard qui est mise en valeur. Jonathan prend son rôle d’ambassadeur de saveurs très au sérieux, tant pour le contenu de son menu saisonnier que dans ses rencontres quotidiennes. D’ailleurs, depuis qu’il encourage Daniel Lavoie, éleveur des Canards du Fjord, il a convaincu ses amis restaurateurs de faire de même et trois lui ont emboîté le pas. « Mon but, c’est qu’un jour, il puisse en vivre. Si je peux l’aider et que j’en retire des produits savoureux, tant mieux! »

Auberge des Battures - Jennifer Dore Dallas - canardComme l’Auberge des Battures est mon premier arrêt dans la Zone boréale, je suis curieuse d’en apprendre plus sur les ambassadeurs de saveurs. Jonathan me confirme que ce n’est pas d’aujourd’hui que les produits locaux sont utilisés, mais qu’il travaille de plus en plus en amont en cherchant d’abord ce qu’il y a de disponible ici et comment il pourrait le cuisiner, plutôt qu’en trouvant les ingrédients après avoir eu une idée de plat! « Je suis régionaliste, moi! », me dit-il, le torse bombé. « Je prends le temps de sortir de derrière mes fourneaux pour parler avec les clients et recueillir leurs commentaires et leurs suggestions. C’est important pour moi! »

Auberge des Battures - Jennifer Dore Dallas - dessertLes déjeuners et les soupers sont servis à l’année dans la salle à manger panoramique. Il est également possible de savourer des dîners sur demande. L’été, ce sont les touristes qui remplissent la salle à manger. L’hiver laisse la place aux nombreux motoneigistes qui séjournent dans la région. Quelle que soit la période de l’année, le chef s’assure que le menu regorge de produits de la Zone boréale en saison à ce moment-là.

Quant à l’auberge, elle compte 32 chambres et est classée 4 étoiles. Ses propriétaires lyonnais ont eu un coup de cœur pour l’endroit lors d’une visite au Saguenay. Depuis, ils ont rénové l’auberge, ont rajouté des chambres et des balcons, agrandi la salle à manger et embauché Éric Civel à titre de directeur général, afin de s’assurer que le service que vous recevrez est exemplaire à l’année, du déjeuner au coucher! Ah, et il paraît que les couchers de soleil y sont spectaculaires. Ça ne m’étonne pas, car la vue devant l’établissement ne donne pas sa place!

Auberge des Battures - salle a manger

« On est trop fier de ce qui se fait ailleurs. Pourtant, ce qui se passe ici est remarquable. C’est ce que j’essaie de démontrer avec mon menu », raconte le chef. Pari réussi pour l’Auberge des Battures, un joyau du terroir que vous gagnerez à découvrir. J’en repars les papilles comblées et le carnet de notes bien rempli de suggestions d’activités locales, comme une randonnée à la Croix du centenaire ou encore un passage au parc de la Sépaq, les favoris de Jonathan.

 

 

 

 

 

Bon appétit et bonne découverte!

Jennifer Doré Dallas
Blogueuse à moimessouliers.org

Gastronomie régionale Hébergements Restaurants Saveurs régionales

Laisser un commentaire