Vivement l’arrivée du printemps !

Le retour de la chaude température, des rayons de soleil énergisants et, surtout,  la fonte du couvert de neige inhibent l’effet d’engourdissement accumulé tout au long de l’hiver. Le printemps signifie également le moment où l’on recommence (enfin!) à sentir le pouls de nos rivières battre vigoureusement suite à un hiver léthargique. Alors que certains sont peu,ou pas du tout, familiers avec les environnements fluviaux, ceux pratiquant les sports d’eau vive (kayak, canot, rafting, luge d’eau, etc) considèrent cette ressource comme de «l’or blanc».

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’avère une destination incontournable pour la pratique des sports d’eau vive. D’ailleurs, notre région a déjà été l’hôte d’une étape du Grand prix d’eau vive en 2011 où des athlètes de renommé internationale ont compétitionné sur la la rivière Mistassibi (St-Stanislas, Lac-Saint-Jean).

Toujours sceptique ? Veuillez lire la suite.

Photo: Partick Levesque
Descente de la rivière Métabetchouane en kayak (Photo: Patrick Levesque)

Les rivières du Saguenay-Lac-Saint-Jean offrent un environnement favorable à la pratique de sports d’eau vive.

Tout d’abord, les dimensions importantes de nos bassins versants et la présence de barrages sur certaines rivières offrent une crue printanière grandiose ainsi qu’un débit favorable à la pratique de sports d’eau vive tout au long de l’été. De plus, les mises à l’eau et les sorties de rivière sont faciles d’accès et ne nécessitent pas de 4×4 dans la plupart des cas. Enfin, la géologie régionale et l’héritage glaciaire façonnés au fil du temps par nos rivières et notre climat ont formé des paysages à couper le souffle que vous pourrez admirer tout au long de vos descentes.

On y retrouve une multitude de pagayeurs aguerris, de clubs d’eau vive et de compagnies de rafting offrant l’accessibilité aux rivières de manière encadrée et sécuritaire.

La région compte beaucoup de pagayeurs d’expérience prêts à à initier les débutants, à donner un coup de mains aux intermédiaires pour le développement et la maîtrise de leurs techniques, ou qui offrent de guider des sorties d’eau vive. Plusieurs clubs d’eau vive (Kayak Saguenay, Club de Kayak de St-Félicien, Club de Kayak de la Rivière aux Sable, Club de Canot d’Eau Vive L’Aviron) sont également présents sur le territoire de la région afin de vous permettre de pratiquer ces sports de manière sécuritaire ainsi qu’en bonne compagnie.

Le rafting gagne à être connaître. Ce sport est très accessible et il est fait pour tout le monde. À toi qui se cherche une activité à faire entre amis(es)  lors d’une journée pluvieuse d’été, à toi qui, lors d’un après-midi de lousse pendant des vacances, cherche à s’éclater avec la petite famille ou, à toi, qui cherche à vivre des moments d’adrénaline intenses en couple. Le rafting est fait pour toi.

Trois compagnies de rafting desservent la région :

Québec Raft, situé à St-Stanislas au nord de Dolbeau-Mistassini, vous offre un gros débit d’émotions dans la tumultueuse rivière Mistassibi.

H2O Expédition, basé à Desbiens, vous offre la chance d’admirer la majestueuse rivière Métabetchouane dans toute sa splendeur.

Adrénaline Rafting, établi à Chicoutimi au Saguenay, vous offre de descendre la rivière Shipshaw et de franchir sa fameuse cascade du Caribou.

Rafting sur la rivière Mistassibi avec Québec Raft (Photo: Québec Raft)

Plusieurs évènements d’eau vive sont organisés tout au long de l’été.

Les festivals d’eau vive sont une excellente occasion pour vous initier en toute sécurité, rencontrer des pagayeurs de tous les niveaux ainsi que de découvrir les rivières de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Deux dates importantes à ajouter à votre agenda :

Le festival d’eau vive du Bas-Saguenay qui aura lieu ce printemps, soit pendant la fin de semaine du 9-10 mai, vous permettra de découvrir les rivières St-Jean et Petit-Saguenay pendant la crue printanière.

Pour vous mesdames, Pink Water vous permettra de vivre l’expérience de la rivière Mistassibi au féminin. Le but de l’événement est de promouvoir les sports d’eau vive auprès de la gente féminine dans un milieu majoritairement masculin. L’instant d’une fin de semaine (20-21 juin), vous pourriez être initiée aux sports d’eau vive, enchaîner de trépidantes descentes de rivière, participer à des activités hors-rivières et vivre des soirées mémorables en bonne compagnie.

Quelques une des 80 demoiselles ayant participé à l’édition 2014 de Pink Water (Photo: Pink Water)

Bonne saison d’eau vive et soyez prudent !

Activités Aventures nautiques Nature et plein air

Laisser un commentaire