Le #SagLac en bleu et vert

Je l’attends avec tant d’impatience que chaque fois, il me faut un moment pour réaliser qu’on y est. Je cours tellement au quotidien que je suis trop lente, bien souvent, à l’apprécier réellement. Après le déclic, on dirait que je peux, enfin, en profiter vraiment, plonger à bras ouverts dedans. Le moment magique, peut se produire n’importe quand et n’importe où, mais chaque fois, c’est à ce moment-là que je réalise enfin dans un soupir de bonheur : « haaaa, enfin, nous y sommes, c’est l’été ».

La magnifique plage de Vauvert sur le lac

Cette année, cette étincelle s’est produite pendant ma tournée de blogueuse au Saguenay Lac Saint-Jean (dans le jargon des geeks, pendant le #blogtripsaglac). Est-ce l’idée de génie derrière cette tournée des plus originales organisée comme une chasse au trésor ? Est-ce le fait d’avoir à m’organiser toute seule, comme lors des vraies vacances ? Est-ce les rencontres chaleureuses faites sur la route ? Ou la complicité ressentie avec ces deux compagnes blogueuses et amies ? Est-ce le fait que le soleil était au rendez-vous ? Ou qu’il semblait double à toujours se réfleter sur ces cours d’eau que je croisais ? Je ne saurais dire, mais la semaine dernière, j’ai plongé dans l’été en même temps que dans les eaux du lac.

Moment d’adrénaline à la tyrolienne du Parc de la caverne du Trou de la Fée/Vue époustouflante au Parc national du Fjord/Tout est bon et beau au Rose & Basilic

La route entre Montréal et Alma avait des airs de roadtrip qui s’est continué tout autour du lac. La surprenante beauté des plages du lac, de Vauvert à Saint-Gédéon, m’a donné envie de farniente et de lecture les pieds dans le sable. Puis la tyrolienne du Parc de la caverne du Trou de la fée, la plus haute au Québec, que j’ai expérimentée le cœur battant, m’a donné envie de sensations fortes. Le Musée Louis Hémon et le Musée du Cheddar m’ont donné envie  de prendre le temps d’apprendre. La poutine Perron de Saint-Prime faisait un franc squish squish, alors qu’à Alma,  les plats du Rose & Basilic goûtaient frais comme l’été, et que les planches de dégustation et les bières de la Microbrasserie du lac, à Saint-Gédéon, désaltéraient exactement comme il le fallait. Le Parc national du Fjord m’a donné envie de randonnées et de nature. Les chalets rustiques de Vauvert sur le lac, qu’on dirait en bord de mer, m’ont donné envie de chalet en famille et le feu qu’on y a fait le soir m’a laissé l’envie des prochaines guimauves grillées. La vue sur le lac, à couper le souffle, et le service personnalisé au déjeuner du Gîte Les 2 sœurs m’ont donné envie d’escapades chez l’habitant. Les produits locaux qu’on veut tous acheter, chez Twist, à Chicoutimi, m’ont donné envie de ramener des souvenirs même si j’en avais déjà plein l’esprit…

Les blogueuses en entrevue lors de la dernière journée du #blogtripsaglac

Une semaine plus tard, sur la route de retour, au milieu du parc des Laurentides, j’ai réalisé que ça y était, je me sentais en plein cœur de l’été. Je pouvais maintenant l’empoigner grâce au Saguenay Lac Saint-Jean qui m’avait permis de m’arrêter et qui me donnait envie de pleinement profiter de cette belle saison.

La preuve ? Je repars de façon personnelle dès la semaine prochaine pour la région, cette fois pour explorer sa cuisine boréale. À bientôt #SagLac !

Véronique

Activités Nature et plein air Restaurants

Laisser un commentaire