Périple gourmand dans le «haut» du Lac-Saint-Jean

Cette semaine, je vous emmène en voyage avec moi, mais pas pour un voyage «ordinaire», pour un voyage culinaire! Ce dont vous avez besoin : une bouche gourmande et un estomac qui a faim. On se rend dans le «haut» du Lac-Saint-Jean pour y découvrir ses gourmandises.

Pour avoir de l’énergie toute la journée, on amorce le périple gourmand à la Pâtisserie chez Grand-Maman à Saint-Félicien. Les chefs, d’anciens «cooks» dans les camps de bûcherons, ont la recette parfaite pour cuisiner des mets soutenants toute la journée durant. Chez Grand-Maman, on est assurés de manger des plats caractéristiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, car les recettes sont transmises de génération en génération depuis 50 ans.

On peut choisir les plats prêts à savourer tels le pâté au poulet ou la tourtière, ou bien opter pour les conserves de cretons maison et de ragoût de boulettes. On pense à notre grand-mère qui travaillait fort dans la cuisine lorsqu’on aperçoit le ketchup vert, les fèves au lard et les «bettes» marinées. Vous ne pourrez repartir sans les galettes, la tarte aux bleuets et le caramel au sirop d’érable.

Prochain arrêt : la Fromagerie La Normandinoise. Qui n’aime pas le fromage? Avant de faire notre choix sur le type de fromage qu’on grignotera en route vers Dolbeau-Mistassini, on en déguste (gratuitement) quelques-uns. De plus, on peut même observer les fromagers qui s’affairent à la production. Bien qu’ils confectionnent d’excellents fromages à pâte molle comme le Péribonka et le Maria-Chapdelaine, ce que je préfère c’est le cheddar frais aromatisé aux épices.

En parlant d’épices…, on se rend chez Épicéa à Dolbeau-Mistassini. Ici, on fait des provisions pour cuisiner à la maison. Je vous promets que les produits d’Épicéa feront jaser vos invités. Les produits sont uniques, car ils sont tous concoctés à base d’épices boréales. Épicéa offre des vinaigrettes et des gelées avec des ingrédients comme la canneberge, la marguerite, l’épinette blanche, le pin gris, la framboise et le sapin baumier. On met dans notre sac d’achats la gelée de piments à la marguerite, la vinaigrette aux framboises, canneberges et à l’épinette blanche ainsi qu’une boîte-cadeau pour notre ami qui habite la grande ville.

Vous me suivez toujours pour la suite ? Si oui vous ne serez pas déçus, car on fait une halte à la Chocolaterie des Pères Trappistes. On choisit les rosettes au chocolat noir et le classique des classiques : les bleuets enrobés de chocolat, pour déguster paisiblement dans leur aire à pique-niques. On profite aussi de notre visite pour marcher sur le site et pour visiter la boutique de la chocolaterie. Ici aussi, on fait des provisions en attendant Pâques!

La journée tire à sa fin, alors où croyez-vous qu’on termine ce périple gourmand? Direction : Microbrasserie Le Coureur des bois ! On s’assoit sur l’immense terrasse au centre-ville de Dolbeau-Mistassini et on commande la «palette » de dégustation de bières. Selon moi, c’est la meilleure façon de faire son choix pour la pinte de bière qu’on commandera ensuite. Quatre bières différentes nous sont servies sur cette «palette» de bois : Ourse noire (bière noire), Renard (bière rousse), Harfang (bière blanche) et Lynx (bière blonde).

En espérant que ce voyage culinaire dans le nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean vous a plu et surtout, que vous vous êtes régalés!

Activités Gastronomie régionale Itinéraires et circuits

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Erika dit :

    Un très bel article qui met l’eau à la bouche!

  2. Jess dit :

    J’ai vraiment le goût d’aller me promener au Lac !!! Hihi !

  3. Maxime-Olivier Gagné dit :

    Merci Maryse, j’ai le goût d’y retourner !!

Laisser un commentaire