Question de point de vue… sur le fjord!

Sainte-Rose-du-Nord et le fjord, du sentier du Belvédaire

Faire le tour du Fjord du Saguenay et ne pas le voir ? C’est possible ! Le fjord a beau être l’un des attraits naturels les plus spectaculaires du continent, il ne se laisse pas admirer facilement. Fausse pudeur ? Caractère sauvage ? C’est juste qu’il aime se faire désirer d’après moi.

Depuis plus de 30 ans que j’explore le Fjord du Saguenay dans ses moindres recoins, je continue encore de découvrir des perspectives inédites sur la rivière. Certaines d’entre elles exigent de bons efforts physiques pour les atteindre. D’autres s’avèrent d’accès relativement facile. Mais, toutes nous obligent à nous écarter des routes principales. Partant de la ville de Saguenay, on peut s’en mettre plein la vue en contournant la baie des Ha ! Ha !, à La Baie, où, sur l’autre rive, en traversant Saint-Fulgence. Après ça ? C’est fini pour les points de vue à partir des routes 170 (vers St-Siméon) et 172 (vers Tadoussac). Entre Saint-Fulgence et Tadoussac, on ne compte que deux localités et deux points de vue facilement accessibles. Dès qu’on s’engage sur la descente vers Sainte-Rose-du-Nord, il s’ouvre une fenêtre intéressante sur le fjord. Il faut toutefois se rendre jusqu’au sentier de la Plateforme d’où, après quelques minutes de marche, on a droit à un panorama plus qu’éblouissant. En amont, le cap surplombe le village et domine un long corridor de géants de pierre bien alignés. En aval, c’est toute la baie des Ha ! Ha ! qui se déroule jusqu’à la ville. Fabuleux ! Les sentiers du Quai, courts et faciles, offrent également une vision exceptionnelle au niveau de la mer.

À Sacré-Cœur, il faut absolument descendre au quai de l’Anse-de-Roche pour profiter d’un autre paysage très différent. Celui de l’Équerre où la rivière exécute un virage à 90 degrés, ce qui déploie le panorama pleine largeur.

Coucher de soleil admiré à partir du belvédère de l'anse de Tabatière, L'Anse-Sainte-Jean, parc national du fjord du Saguenay.

Sur la rive ouest, route 172, on approche le Saguenay qu’en arrivant dans la municipalité de Petit-Saguenay. Même si vous n’êtes pas amateur de camping ou de villégiature, vous pouvez vous rendre au Village Vacances Petit-Saguenay pour faire l’expérience de la plage aussi large que merveilleuse et profiter du point de vue du camping. Si vous voulez couper au plus court, le quai de Petit-Saguenay est un incontournable. Superbement aménagé, c’est l’endroit pour pique-niquer en se pâmant devant le gigantisme du fjord. En juillet, le soleil sombre chaque soir juste entre les caps. Un tableau saisissant.

L’Anse-Saint-Jean, dans le secteur du quai, embrasse le Saguenay à plein bras. En traversant le pont couvert et en roulant jusqu’au bout du chemin de terre, on atteint le belvédère de l’anse de Tabatière, sur le territoire du parc national du Saguenay ($). De là, on a vraiment l’un des points de vue les plus saisissants qui soient. En aval, on distingue bien l’île Saint-Louis, la plus importante sur la rivière. En amont, les grandes falaises font la file jusqu’aux caps Trinité et Éternité. Le spectacle du soleil couchant est à s’en décrocher la mâchoire.

Puis, à Rivière-Éternité, on atteint l’apothéose en visitant le Parc national du fjord du Saguenay mais, là, il faudra marcher ! Le sentier de la Statue, sur le cap Trinité, reste LE classique sur le fjord. Les perspectives sur le secteur le plus grandiose du fjord valent largement l’effort. Le sentier qui grimpe sur le cap Éternité, le plus haut sur le Saguenay (454 m), est beaucoup moins fréquenté mais la vision d’immensité qu’il livre ne donne pas sa place, surtout l’automne.

En réalité, si vous faites de la randonnée pédestre, ce sont de très nombreuses autres perspectives que vous découvrirez, surtout sur le sentier Le Fjord, entre l’Anse-de-Roche ou le cap de la Boule et Tadoussac, le sentier de la montagne Blanche, à L’Anse-Saint-Jean, et le sentier Eucher, à La Baie. Croyez-moi, on ne se fatigue jamais de regarder sa Majesté le fjord Saguenay trônant au cœur de son royaume.

Le cap Trinité vu à partir du cap Éternité - Rivière-Éternité, parc national du fjord du Saguenay.
Aventures terrestres Itinéraires et circuits Nature et plein air

Laisser un commentaire