Un saint lieu irrésistible…

L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette
Un havre de paix en pleine nature
Le tourisme religieux est une réalité beaucoup plus importante qu’il ne semble à prime à bord. L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette en est la parfaite illustration.


Partout dans le monde, peu importe les religions ou les convictions personnelles, le tourisme religieux mobilise les foules. Lorsqu’on débarque en Europe, en Asie ou dans les Amériques, que va-t-on visiter ? Des églises ! Des temples ! Des monuments ! Des musées où l’on présente des œuvres religieuses ! Certains sont fascinés par l’architecture, d’autre par l’histoire, plusieurs par l’art. Et, même à notre époque troublée, il s’en trouve toujours pour transcender ces expériences au niveau spirituel.

Il ne pouvait y avoir d’endroit plus propice à l’établissement d’un lieu de culte et de pèlerinage que les rives paisibles du lac Bouchette, Au départ, en 1907, l’abbé Elzéar DeLamarre construit une maison et une petite chapelle dédiée à Saint-Antoine de Padoue sur ce terrain qu’il vient d’acheter et où il passe ses vacances. Le grand peintre religieux Charles Huot y réalise 23 tableaux représentant les miracles de Saint-Antoine. Il y accueille les premiers pèlerins dès 1912,  un groupe d’Enfants de Marie, l’année même où il installe une statue de la Vierge dans une grotte qui lui rappelle Lourdes. En 1915, on ajoute une autre chapelle plus spacieuse consacrée à Notre-Dame-de-Lourdes. Dix ans plus tard, répondant à la requête du fondateur, les Capucins prennent en charge le Sanctuaire où ils érigent un monastère en 1948. L’Ermitage devient alors l’un des sites religieux les plus fréquentés au Québec, attirant jusqu’à 70 000 visiteurs. On y admire certaines œuvres d’art d’une grande valeur patrimoniale, dont un magnifique calvaire de bois, le plus élaboré au Québec avec six personnages, sculpté par maître renommé Louis Jobin en 1918. Outre cela, il y a un autre facteur primordial qui nous amène à l’Ermitage… La nature !

Un oasis de paix
L’Ermitage Saint-Antoine de Lac Bouchette est un centre de pèlerinage dédié à Saint Antoine de Padoue et à Notre Dame de Lourdes. Il est érigé au cœur de plus de 240 hectares d’une nature généreuse où se côtoient lacs, jardins de fleurs (9 000 plants) et forêt avec 6,4 km de  sentiers aménagés sur la propriété. En ce sens, l’héritage de Saint-François d’Assise, le fondateur de l’ordre des Capucins, s’y perpétue toujours.
Avec l’Oratoire Saint-Joseph, Notre-Dame-du-Cap (Cap-de-la-Madeleine) et Sainte-Anne-de-Beaupré, l’Ermitage Saint-Antoine fait partie du réseau des quatre grandes destinations religieuses au Québec et des cing plus importants sites religieux au Canada si l’on ajoute la basilique des Saints-Martyrs-Canadiens en Ontario. Tous les pèlerins qui viennent ici en quête de repos, de méditation ou de prière sont bien servis. Les voyageurs à la recherche d’une retraite en nature sont également comblés. La forêt boréale, la plus étendue au Québec, caractérise toute la région du Lac-Saint-Jean. Elle est dominée par les conifères, en particulier le Sapin baumier et l’Épinette noire auxquels s’ajoutent l’Épinette blanche et le Pin gris. Les espèces feuillues les plus importantes sont le Bouleau blanc et le Peuplier faux tremble. Cet environnement est particulièrement propice aux champignons vers la fin de l’été. C’est pourquoi, par exemple, tous les mycologues du Nord-est du continent s’y sont donné rendez-vous en 2006.
On y trouve aussi plusieurs magnifiques sentiers de courte et longue randonnée dont le Sentier de la rivière Ouiatchouan qui s’étire sur 58 km entre Lac-Bouchette et le lac Saint-Jean. Tout un défi pour les vrais randonneurs.

Du nouveau
Aux pèlerins en quête de solitude, on offre maintenant trois petits chalets riverains qui n’accueillent qu’une seule personne. Pour les familles, on vient de restaurer une maison de 3 chambres louée à prix minimal. Les campeurs profitent d’une trentaine d’emplacements avec tous les services. Et, l’hébergement en forfait complet est proposé en auberge.

Pour les amants de musique religieuse et de grandes orgues, l’Ermitage abrite depuis peu le plus exceptionnel des instruments au Québec. La chapelle Mariale vibre sous le souffle des 1323 tuyaux de cet orgue de haute technologie qui peut être joué à distance par Internet… Son curateur, Christian Villeneuve, s’en occupe à plein temps et le touche aux offices en plus de donner des récitals qu’il ne faut pas rater.
Je suis aussi fasciné par l’histoire de Victor DeLamarre, le frère du fondateur et l’homme le plus fort de l’histoire du Québec qui a soulevé 309 livres et demi d’un bras. Une exposition est consacrée au musée du site à ce surhomme qui a mis sur leur socle nombre des statues du lieu saint.
Finalement, j’attendais mon passage à l’Ermitage pour vous glisser un mot sur le circuit de longue randonnée Notre-Dame Katapakan qui s’étire de la statue de Notre-Dame-du-Saguenay, à Rivière-Éternité, jusqu’à l’Ermitage de Lac-Bouchette. Ce petit Compostelle de 215 km n’est pas un sentier mais un circuit qui emprunte la bordure de chemins tranquilles, les pistes cyclables et quelques sentiers. Suivez son évolution sur Internet (hébergement et carte) www.sentiernotredamekatapakan.

L’Ermitage Saint Antoine à Lac-Bouchette est l’éditeur du populaire magazine religieux Le Messager de Saint-Antoine : www.st-antoine.org
– L’Ermitage Saint Antoine de Lac-Bouchette se trouve sur la route 155 qui relie Chambord, au Lac-Saint-Jean, à La Tuque, en Mauricie.
– On trouve aussi un camping municipal dans la localité voisine de Saint-François-de-Sales. Tél. : 1 888 348-9401 ou (418) 348-9402.
– Voisin de l’Ermitage, le Centre Vacances de Lac-Bouchette propose plusieurs activités de plein air : plage, canotage, planche à voile, vélo et tout ce qu’il faut pour amuser les enfants : Tél. : (418) 348-6832
– Principaux attraits touristiques à proximité : le Village Fantôme de Val-Jalbert, le Zoo sauvage de Saint-Félicien, la Fromagerie Perron de Saint-Prime et la magnifique plage publique située tout près, la Véloroute des Bleuets.

Activités Aventures terrestres Culture et patrimoine Forfaits Hébergements Nature et plein air

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire