Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

6 façons de découvrir Val-Jalbert

YQB (c) Jonathan Robert_MG_6769

S’arrêter à Val-Jablert, c’est revenir au temps où la production d’électricité tenait son monde occupé. En ressuscitant ses vieux fantômes des années 20, le Village historique de Val-Jalbert est aujourd’hui plus vivant que jamais.

1. Le circuit d’interprétation avec GPS

Les enfants adorent cette chasse aux trésors interactive où l’on «découvre» tout en s’amusant.

YQB (c) Jonathan Robert _MG_69122. Une chute plus haute que celles du Niagara

On visite les vestiges de l’ancienne centrale et on craque pour la nouvelle, véritable centre d’interprétation sur l’hydroélectricité. En  surplomb sur la chute, un belvédère en verre offre une expérience sensorielle unique.

3. Le spectacle multimédia immersif

On s’offre la magie d’un spectacle immersif de 20 minutes au coeur du vieux moulin : pendant que des ouvriers d’époque racontent leur histoire, des projections à 360 degrés illuminent des artéfacts centenaires. On croit encore plus aux fantômes quand la neige
et la pluie s’en mêlent.

4. Monsieur le maire et ses acolytes

Chaque jour, des personnages colorés animent le parvis du couvent, l’antre de l’ancien bureau de poste et le magasin général. Au volant de sa Dodge 1928, monsieur le maire ne se fait pas prier pour se faire photographier.

5. L’expérience villageoise à 100%

Et si on restait pour la nuit ? On s’attable dans les cuisines du Moulin où le chef Carl Murray apprête le terroir, façon gastronomique. Le soir, on explore le village à l’aide d’une lampe de poche avant d’aller dormir. Ici, l’hébergement est aussi contemporain qu’insolite, à l’étage du magasin général ou dans l’une des maisons d’époque au style rustique et chic. Le petit-déjeuner est inclus.

6. *NOUVEAUTÉ* – L’heure est à l’histoire! 

Cette année, Val-Jalbert présente en grande nouveauté des capsules vidéos s’animant sur les murs des bâtiments d’époque. On pourra y voir plusieurs témoignages touchants des gens et des descendants qui ont vécu à Val-Jalbert dans les années 20. Une rencontre unique avec l’histoire!

Ouverture : Samedi le 27 mai.

YQB (c) Jonathan Robert_MG_6753

Du coeur à l’ouvrage… Le nouveau spectacle de Val-Jalbert

J’ai assisté aujourd’hui au nouveau « spectacle immersif » présenté au Village historique de Val-Jalbert.
Je me suis d’abord demandé ce qu’est un « spectacle immersif » et j’ai trouvé maintes définitions extrêmement techniques puisqu’elles proviennent, entre autres, du monde de l’architecture ou de l’univers de la haute technologie. Deux éléments indissociables de ce genre présentation. Puis, j’ai bien constaté qu’on peut définir plus simplement la chose en parlant d’un spectacle au milieu duquel le spectateur est totalement immergé. Les images et le son viennent de partout, tout autour, au-dessus ou au centre de l’espace. À cela s’ajoutent quelques effets (bruine, neige ou personnages et flammes en hologramme).
Le grand moulin de Val-Jalbert disposait d’une salle parfaite pour ce genre de performance, bien que son aménagement ait nécessité un travail colossal. Il s’agit de la salle des défibreurs, là même où les ouvriers mettaient les billes de bois dans les moulins qui les broyaient. Un endroit chargé d’histoire, qu’on imagine incroyablement bruyant et actif aux belles heures de l’usine. Les spectateurs sont donc, dans tous les sens, au cœur de l’action.
« Du cœur à l’ouvrage… L’épopée de Val-Jalbert » raconte donc en 25 minutes l’histoire de ce village industriel du début du XXe siècle, devenu village fantôme. Il la relate simplement, chronologiquement, documents à l’appui, avec des pointes d’humour, une approche essentiellement humaine qui tient quand même compte du contexte économique et technologique de l’époque. La recherche historique est impeccable. Le talent des comédiens régionaux est remarquable. Plusieurs proviennent de la Troupe de théâtre Mic Mac de Roberval, qui existe depuis plus de 40 ans, et du personnel d’animation du site.
Quant au nerf de la guerre, la technologie, elle exploite magnifiquement le site. Je n’ai pas pu m’empêcher de comparer l’approche visuelle au traitement du « Moulin à images » de Québec quant au rythme soutenu, à la trame sonore, aux scènes qui se construisent et se déconstruisent. Les comédiens, qui interviennent dans le cadre des fenêtres, font la différence et ajoutent la touche Bleuet au scénario. La présentation compte également quelques temps forts et climax où les images et le son s’emportent littéralement. Le feu de l’église, un plongeon sous la chute ou une percée rythmique puissante durant laquelle les personnages apparaissent par holographie. Les spectateurs son visiblement pris au jeu et eux-mêmes impliqués dans le feu roulant de l’action en se déplaçant continuellement afin de répondre aux stimuli qui viennent de partout. On peut donc conclure à une belle réussite ainsi qu’à un alliage efficace du théâtre et de la technologie. Le mérite revient à la firme Idées au cube (ID3) qui a réussi cet exploit. Elle disposait d’un budget de 845 000 $ pour ce faire. Un quasi-million qui s’ajoute à 18 autres millions de dollars qui ont été investis depuis 4 ans dans un gigantesque lifting du site de Val-Jalbert. Une transformation extraordinaire qui a définitivement hissé Village historique de Val-Jalbert au rang des plus grandes attractions touristiques au Québec. Même les fantômes ne s’y reconnaissent plus. Mais je crois qu’ils doivent être heureux de voir leur village revivre de la sorte et perpétuer leur souvenir.

Le spectacle immersif occupe tout l'espace disponible.

La première de "Du coeur à l'ouvrage... L'épopée de Val-Jalbert."

Écrit le jeudi, 27 juin, 2013 par et déposé dans Culture et patrimoine

Devoir de mémoire à Val-Jalbert |Vlog du SagLac

Dans le cadre du Vlog du SagLac, voici une vidéo sur le Village historique de Val-Jalbert qui recevait, dimanche le 8 juillet 2012, des centaines de personnes lors d’un rassemblement réunissant les descendants du village fermé dans les années 1920. Au cours de cette journée, des anciens résidents endroit racontent leurs lointains souvenirs, alors que le village était toujours vivant.

« Articles plus anciens