Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Sortez votre cirage!

Vos plus beaux habillages, et surtout, n’oubliez pas d’apporter de la cire en masse, car ce ne sont pas les possibilités de pratiquer le ski de fond qui manque dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. En effet, que vous soyez du type classique, pas de patin ou plutôt ski nordique dans l’arrière-pays, l’offre régionale sera vous plaire, et ce, peu importe l’endroit où vous vous trouvez.

Carte de localisation des centres de ski de fond dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Carte de localisation des centres de ski de fond dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La carte ci-dessus tirée du Guide Ulysse de raquette et de ski de fond présente les principaux attraits présents sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les centres de ski de fond sont présentés a priori par sous-région (c.-à-d. Saguenay et Lac-Saint-Jean), selon la difficulté et selon le type de ski de fond que l’on veut pratiquer.

Au Saguenay

Une multitude de choix s’offre à vous autant pour une « petite vite » en revenant du boulot ou pour une randonnée de plusieurs heures. Avec leurs parcours rapides et vallonnés, les boucles de 3 km, 6 km et 9 km du Mont-Édouard, les 20 km du Centre plein air Bec-Scie, les 32 km du Parc de la Rivière-du-Moulin à deux pas du centre-ville de Chicoutimi, les 8 km du Valinouët ou le décor enchanteur du Club Perce-Neige de Bégin seront parfaire vos envies de glisses en classique ou en patin.

En famille dans la boucle de 6 km avec le petit dernier (Mont-Édouard)

En famille dans la boucle de 6 km avec le petit dernier (Mont-Édouard)

Une « petite vite »  en revenant du boulot (Parc de la Rivière-du-Moulin)

Une « petite vite » en revenant du boulot (Parc de la Rivière-du-Moulin)

Une mention toute spéciale est attribuée au Club de ski de fond Le Norvégien pour leur offre généreuse (69 km) de boucles et de pistes de tous les styles et pour tous les niveaux. Le centre offre un réseau de pistes en forêt dans un décor majestueux et ce, à quelques minutes du centre-ville de Jonquière. Il est également important de mentionner que ce dernier ainsi que le Centre plein air Bec-Scie  offrent respectivement des parcours éclairés de 4 km et 3,2 km (la Familiale) accessibles jusqu’à 21 h pour les mordus de glisse ne pouvant se libérer plus tôt.

Pour les amateurs de ski-hok (ou ski-raquette) et de ski nordique (ou ski hors-piste) au Saguenay, le Sentier des Murailles, le parc national du Fjord-du-Saguenay et des Monts-Valins ainsi que le Club de raquette et de plein air Laterrière offrent plusieurs kilomètres de sentiers balisés afin de vous permettre d’admirer la grandeur du paysage hivernal régional en dehors des sentiers battus.

Au Lac-Saint-Jean

Le Lac-Saint-Jean possède également son lot d’attraits concernant le ski de fond. Le Club de ski de fond Dorval en est un bon exemple et il s’avère d’ailleurs un de mes coups de cœur de cette saison. Ce dernier offre 25 km de sentiers doubles pour tous les amateurs de patin et de classique. Ce centre de ski de fond, jugé par certain comme l’un des plus beau du Québec, présente des défis et du plaisir garanti pour toute la famille. De plus, le réseau possède trois boucles éclairées le soir de 2,2 km, 3,5 km et 5,5 km! Les fondeurs et fondeuses seront également charmés par le parcours de 10 km du Club Plein-air de Roberval qui sillonne le village pittoresque de Val-Jalbert et longe la rivière du même nom. Afin de vous dégourdir les jambes, Le Club Toboski offre plusieurs parcours totalisant près de 15 km de sentiers de type classique ou pas de patin et ce à quelques minutes de Saint-Félicien.

À pas de patin avec la petite famille (Club de ski de fond Le Norvégien)

À pas de patin avec la petite famille (Club de ski de fond Le Norvégien)

Enfin, deux petits centres de ski de fond au nord du lac Saint-Jean méritent d’être mentionnés en raison de la beauté de leur réseau de pistes : Le Centre Do-Mi-Ski qui offre un réseau de 30 km de sentiers de tous les niveaux dans un environnement familial et les 34 km de sentiers entretenus par l’Association des sportifs d’Albanel. Ce dernier parcours situé à Albanel vous permettra d’aller admirer la rivière Mistassini dans sa splendeur hivernale lors de vos escapades en ski de fond.

Comme vous pouvez le constater, les possibilités de sortir vos skis de fond sont grandes et présentes partout dans l’ensemble de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Peu importe le type de glisse que vous pratiquez! Il ne reste plus qu’à chauffer vos fers, cirer et préparer vos skis pour ainsi en profiter pleinement tout au long de l’hiver.

Au plaisir de se croiser sur les pistes!

Le petit guide de la location de chalet

Crédit photo : Mont-Vilain

Crédit photo : Mont-Vilain

Si on fait un survol rapide de l’année, on se rend compte qu’il y a plein d’occasions où on souhaite louer un chalet : le temps des Fêtes, la Saint-Valentin, la relâche scolaire, les vacances d’été, les fins de semaine d’automne, etc. Pour relaxer, pour voyager, pour profiter de la nature, pour se retrouver entre amis, bref, toutes les raisons sont bonnes! Je souhaite vous partager quelques trucs pour louer le chalet qui saura répondre à vos souhaits. La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean présente plusieurs possibilités, examinons-les.

Qu’est-ce que vous cherchez?

Avant toute chose, il faut avoir une idée de ce qui vous intéresse. On doit se poser quelques questions : est-ce que je veux faire des activités plein-air ou encore profiter d’un centre de santé? Le territoire géographique du Saguenay-Lac-Saint-Jean propose des options aux antipodes : en bordure du lac Saint-Jean, en forêt, dans les montagnes près des pentes de ski, près du fjord du Saguenay et plus encore.

Mon conseil : été comme hiver, n’essayez pas de trouver un chalet qui sera situé près de toutes les activités que vous voulez faire. Si vous souhaitez profiter de la plage principalement et que vous voulez visiter un musée puis une fromagerie, optez pour le chalet près de la plage, votre activité numéro un.

 

Parlons budget

L’éventail des coûts dans la location de chalets est très large au Saguenay-Lac-Saint-Jean comme dans tout le Québec. Il varie selon la saison, selon le nombre de personnes, selon sa localisation, etc. On peut trouver des hébergements à partir d’une soixantaine de dollars par nuit, mais difficile de vous dire exactement combien coûtera le séjour que vous cherchez.

Mon conseil : premièrement, établissez votre budget par personne et par nuit. Deuxièmement, décidez quelle activité sera au coeur de votre séjour et troisièmement, évaluez la position géographique des chalets présélectionnés. Ça vaut le coût parfois de débourser plus pour être situé tout près des pentes où l’on veut skier, par exemple, que de faire plusieurs minutes de voiture pour s’y rendre.

 

Des forfaits gagnants

Il y a des endroits où le prix de la nuit comprend d’autres éléments comme des repas, des accès des activités ou des rabais. Encore une fois, selon votre intérêt, misez sur les hébergements qui sont reconnus pour l’activité que souhaitez faire.

À titre d’exemple, le parc national des Monts-Valin offre un forfait hivernal qui comprend le transport en navette (qui représente 57,50 $ par adulte) et un forfait pêche comprenant le droit d’accès ainsi que l’embarcation pour 94,35 $ par personne par nuit.

Un autre bon exemple est la Dam-en-Terre d’Alma qui dispose aussi d’un forfait spécial pour les motoneigistes qui comprend la nuitée dans les condos et un repas.

Mon conseil : surveillez les promotions en lien avec les fêtes du calendrier comme la Saint-Valentin ou Noël.

 

Voici quelques suggestions intéressantes et ciblées selon des activités précises. Bien entendu, la région en offre plusieurs autres que vous trouverez sur le site de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Skier au Mont-Édouard — Centre de villégiature Au pied d’Édouard

Le duo ski et chalet est un incontournable de l’hiver québécois. La recette est simple : skier toute la journée et se retrouver dans le confort d’un chalet entre amis ou en famille. Dans le style condotel, je vous conseille le Centre de villégiature Au pied d’Édouard et comme son nom l’indique, il est situé directement au pied des pentes. Les condotels accueillent entre deux et 10 personnes. Vous bénéficierez aussi d’un 10 % de rabais pour l’accès au spa situé tout près.

Visiter les attraits touristiques situés au nord de la région — Site touristique de la Chûte à l’Ours

Les chalets sur pilotis du Site touristique de la Chûte à l’Ours sont très bien situés pour faire plusieurs activités dans ce secteur (en plus d’être à 25 mètres au-dessus de la rivière!). À quelques minutes du Zoo sauvage de Saint-Félicien, du Village historique de Val-Jalbert, de la fromagerie Perron, du parc à loups Mahikan, des économusées Délices du Lac-Saint-Jean et du Pelletier-Bottier (Bilodeau Canada), ces chalets sont une excellente option, peu importe la saison.

Pour la plage, le vélo ou la motoneige — Vauvert-sur-le-Lac

D’abord pour la vue qu’ils offrent sur le lac, ensuite pour leur proximité à la merveilleuse plage blonde. Les chalets de Vauvert-sur-le-Lac sont très bien équipés et parfaits pour les familles. Ils sont « quatre saisons » donc ils conviennent autant aux adeptes de motoneige que de vélo! Ils accueillent entre deux et quatre personnes.

À motoneige — Mont-Vilain

Leurs chalets sont « wow » et ils ont tout du parfait relais de motoneige! Pour vous situer, le Centre plein-air Mont-Vilain est situé à Lamarche à environ une heure (en voiture) au nord-ouest de Ville Saguenay. Leur forfait sur-mesure pour les motoneigistes comprend la nuitée en chalet (deux à six personnes), le souper table d’hôte quatre services et le déjeuner à la carte, et ce, à partir de 125,00 $ en occupation double. Une très bonne offre!

Relaxer au spa — Chalets et Spa Lac Saint-Jean

Face au lac Saint-Jean, dans le confort d’un chalet, c’est la grande détente! Toutes les saisons sont propices à la découverte d’un spa nordique. Alors, pour un séjour presque parfait, louez votre chalet, choisissez votre forfait santé et relaxez. Différents chalets sont disponibles allant de deux à six chambres et attendez de voir la quantité de soins offerts!

Et si on ne souhaite pas cuisiner dans notre chalet parce qu’on se paie de vraies vacances, on n’a qu’à profiter du restaurant qui est sur place.

 

Une fin de semaine au parc national des Monts-Valin

14-Des paysage d'un autre monde@Charles-David_Robitaille

Je suis de retour d’une fin de semaine dans le parc national des Monts-Valin, à peine à quelques pas de Saguenay, et pourtant, j’ai l’impression de revenir d’un autre monde. Mon aventure a commencé avec un trajet d’une trentaine de minutes en navette qui m’a conduit à l’entrée de la fameuse Vallée des Fantômes. C’est à cet endroit que se situe mon chalet EXP qui, à lui seul, vaut le détour.

Chalet EXP

J’ai choisi d’explorer le parc en ski Hok (un équipement entre le ski de fond et la raquette). C’est vraiment un outil bien adapté à ce type de terrain de jeux. Pour ma première journée, j’ai commencé par visiter la Vallée des Fantômes sur le sentier qui mène au Pic-Dubuc. Du haut de ses 984 mètres, ce pic est le plus haut sommet du parc et la végétation y est vraiment particulière. C’est à cet endroit que j’ai retrouvé le très sympathique Robert, notre guide pour une sortie hors-piste, ainsi qu’une dizaine d’autres explorateurs qui ont vécu cette déroutante expérience avec moi.

Le plein air permet souvent de belles rencontres et ce fut encore le cas pendant cette fin de semaine. J’ai été invité à passer la soirée chez mes nouveaux amis au Pavillon Antoine-Dubuc. Pour ma dernière journée, j’avais planifié de revenir jusqu’au centre des découvertes en passant par la contrée des momies et ses pics (Pic-de-la-Hutte, Pic-du-Grand-Corbeau et Pic-de-la-Tête-de-Chien). Sommets et vallées se sont succédé et les adjectifs me manquent pour décrire la beauté de ces lieux.

raquette

Les cuisses bien molles et la tête remplie d’images, j’ai quitté le parc national des Monts-Valin en espérant y retourner le plus rapidement possible. (Les images sont ici !!!)

 

« Articles plus anciens