Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Vlog | 40 ans de motoneige c’est géant!

C’est en 1964 que le tout premier club de motoneigistes fut créé au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis ce temps, la région n’a cessé de développer son réseau de sentier et avec elle l’implication d’une armée de bénévoles. En 2015, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec célèbre ses 40 ans d’histoire. Ce vlog se veut un hommage à tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans l’industrie de la motoneige.

Le Saguenay-Lac-St-Jean, paradis des motoneigistes

Le Canada, pays nordique qui enchante les adeptes de sports d’hiver,  est reconnu comme un endroit de prédilection pour tous les amateurs de motoneige. Avec plus de 700 000 scooters des neiges enregistrés et plus de 125 000 kilomètres de sentiers, il y a  là de quoi réjouir tous les adeptes!

La région du Saguenay-Lac-St-Jean, en particulier,  offre des sentiers époustouflants aux paysages enchanteurs. Réputée mondialement pour son réseau, son accessibilité, et  l’interconnexion entre ses régions, on y trouve un nombre impressionnant d’installations facilitant le parcours de ces quelques 3500 kilomètres de voies praticables.

Malheureusement, ce sport est souvent assombri par les nombreux accidents ou témoignages de conduites imprudentes.  On ne le répétera jamais assez, il est important d’être prudent! Voici quelques précautions essentielles à prendre avant de partir en randonnée!

Éviter les étendues d’eaux

Règle générale, il faut absolument éviter de traverser les lacs et rivières qui ne sont pas balisés et contrôlés! Tout d’abord, il y a les risques liés au bris de la couche de glace.  Même si celle-ci semble très  épaisse et entièrement glacée, rien ne garanti qu’elle sera solide et pourra supporter votre véhicule si facilement. Ensuite, il faut se rappeler que la plupart des lacs et rivières ne constituent pas des chemins balisés. Si vous êtes attirés par le fait de conduire sans restriction, sans obstacle et, en allant de tous bords et tous côtés  à une vitesse élevée, pensez que les autres le peuvent aussi. C’est justement ce qui rend la chose si dangereuse et augmente les risques d’accidents.

La traction  est largement inférieure sur la glace qu’elle l’est sur les sentiers enneigés ; on n’arrête pas aussi facilement que l’on voudrait! Bon nombre de collisions surviennent dans ces situations. Fait assez surprenant, la noyade constitue la cause de décès principale chez les motoneigistes, principalement en raison du manque de précautions prises quant aux  étendues d’eaux glacées.

En suivant les sentiers prédéterminés, vous pourrez ainsi faire le tour des étendues d’eau et éviter les pépins.  Essayez La Route du Fjord, ce sentier sécuritaire ponctué de caps et de falaises qui est un véritable bijou pour les yeux!

Prévoir ses escapades

Peu importe si vous prévoyez partir pour une petite balade rapide ou bien une longue expédition, il est toujours recommandé de partir accompagné.  Si, toutefois, vous décidez tout de même de partir faire une randonnée en solitaire, pensez à informer vos proches de votre itinéraire et de l’heure escomptée de votre retour. Cela peut sembler très banal mais ce pourrait vous sauver la vie en cas d’accident ou d’imprévu!

Parlant d’itinéraire,  il est recommandé de prévoir avec minutie le chemin que vous emprunterez. Cela vous simplifiera d’abord la vie et évitera les questionnements en cours de route, mais vous pourrez également prévoir en fonction des conditions des sentiers!

Les sentiers du Saguenay sont généralement bien cartographiés. Vous pourrez retrouver facilement des cartes interactives et faire des itinéraires personnalisés selon les sentiers désirés.

Avant de partir

Plusieurs outils sont à la disposition des motoneigistes pour les conseiller dans les chemins à utiliser. Selon  la période de l’année et les conditions météo, les sentiers ne sont pas tous ouverts et ne sont pas non plus tous dans le même état! Consultez l’application Facebook Motoneige avant de partir pour connaître les observations des motoneigistes quant aux conditions des sentiers de la région du Saguenay en entier ! Vous y trouverez plusieurs avis des amateurs ainsi que des conseils.

En plus des divers sites internet,  une application mobile a été récemment conçue et lancée par la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec (FCMQ) pour donner aux amateurs de ce sport un accès en tout temps aux sentiers et ainsi permettre la planification de vos promenades. Nommée iMotoneige, celle-ci s’avère une très bonne alternatives aux GPS spécialisés en la matière, qui sont pour leur part très dispendieux.

Autre précaution qui peut s’avérer très utile pour tous ceux qui arpentent les sentiers québécois : pensez à l’assurance motoneige !  La SAAQ ne prévoit aucune disposition en cas de blessures corporelles liées à ce sport, il est donc judicieux de prévoir une bonne assurance, comme pour tous les types de véhicule

Une dernière chose avant d’enfiler vos habits et de filer sur les sentiers, pensez à consulter les règlements sur la motoneige ! Il est en effet possible de récolter une amende plutôt salée si on se fait prendre à ne pas respecter le code de conduite!

Soyez prudents, et bonne randonnée!

Impact récréotouristique de la motoneige au Saguenay-Lac-St-Jean : 100  M $

Crédit - Charles-David Robitaille

Selon une étude menée par Segma Recherche auprès de 9 000 répondants, la pratique récréotouristique de la motoneige a généré un impact économique de l’ordre de 100 711 000 $ à l’hiver 2012 dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, soit près de 11 % de l’ensemble du Québec. Cette donnée démontre à nouveau l’importance sur le plan touristique qu’occupe la motoneige au Saguenay–Lac-Saint-Jean

En 2012, les organismes Promotion Saguenay, Destination Lac-Saint-Jean, Tourisme Saguenay–Lac-Saint-Jean et la Conférence régionale des élus ont uni leurs efforts afin de doter le Saguenay–Lac-Saint-Jean d’un portait clair et à jour de l’impact économique de la pratique récréotouristique de la motoneige. L’entreprise Segma Recherche s’est alors vu confier le mandat d’entreprendre une étude d’envergure nord-américaine sur le sujet. Près de 9 000 répondants du Québec, du reste du Canada et des États-Unis ont ainsi été sondés et les résultats de ces travaux se sont avérés positifs.

Impact économique

L’étude permet ainsi d’apprendre que, de tous les adeptes de motoneige que compte le Québec, près du quart (108 674) de ceux-ci ont pratiqué leur sport favori dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean lors de la dernière année. Sur le plan touristique, un impressionnant 75 % des motoneigistes touristes et excursionnistes qui fréquentent la région proviennent du reste du Québec ou de l’international. Ainsi, au cours de la dernière année, les motoneigistes (touristes et excursionnistes) ont injecté un peu plus de 150 M $ dans l’économie régionale. À l’aide d’un modèle de calcul de l’Institut de la statistique du Québec, nous sommes en mesure d’affirmer que ces dépenses génèrent des retombées économiques directes et récurrentes de l’ordre de 100 711 000 $, soit près de 10,7 % des recettes provinciales qui s’élèvent, pour leur part, à 939 800 000 $ selon une étude menée par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec en septembre 2012.

Nombre d'adeptes ayant fréquenté le Saguenay-Lac-St-Jean en motoneige.

Niveau de satisfaction

Les chiffres de l’enquête démontrent aussi que les taux de satisfaction à l’endroit du produit motoneige au Saguenay–Lac-Saint-Jean sont élevés, si bien que 75 % des motoneigistes perçoivent le pays des Géants comme la meilleure destination motoneige du Québec. En fait, plus de 80 % des motoneigistes touristes connaissent «assez bien» l’offre touristique régionale, ce qui confirme l’efficacité des actions promotionnelles menées depuis plusieurs années sur les différents marchés nord-américains. À destination, l’étendue du réseau des sentiers satisfait 61 % des répondants, suivi de l’accès à l’hébergement (52 %) et de l’entretien des sentiers (45 %). Le point qui recueille le plus faible taux de satisfaction concerne la signalisation dans les sentiers avec 27 %.

Circuits du site paradisdelamotoneige.com les plus fréquentés au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Nombre de voyages, hébergement, accès

En moyenne, le motoneigiste touriste effectue chaque hiver près de deux voyages de quatre nuitées chacun au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Dans 98 % des cas, l’hébergement commercial situé à Saguenay suivi de Saint-David-de-Falardeau, Roberval et Alma est privilégié pour se loger. Afin d’accéder à la région, la majorité des motoneigistes utilisent les sentiers Trans-Québec 93 et 83 respectivement situés dans l’axe est-ouest au nord et au sud du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Sur le site Internet www.paradisdelamotoneige.com, les circuits le Monts-Valin Express, le Tour du Lac-Saint-Jean et le Circuit des Sommets publiés sont dans un ratio de 35 %, 16 % et 14 % les plus fréquemment utilisés par les motoneigistes de passage dans la région.

Une destination de choix

Avec ses 3 530 kilomètres de sentiers balisés, la diversité des services touristiques offerts et le professionnalisme des clubs de motoneige, le Saguenay–Lac-Saint-Jean peut se targuer d’être une destination de choix pour la pratique récréotouristique de la motoneige au Québec.

« Articles plus anciens