Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

6 endroits pour célébrer la Fête nationale du Québec

Saint-Jean-Baptiste

C’est le début de l’été, les journées sont plus chaudes et le soleil se couche tard. En plus de cela, un long week-end de trois jours est devant nous. Tous les éléments sont réunis pour célébrer la Fête nationale du Québec. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on fête ça où?

En humour à Saguenay et à Alma

Deux spectacles d’humour extérieurs sont à l’horaire le week-end prochain dans la région.

L’humoriste P-A Méthot sera à la Zone portuaire de Saguenay dès 21h avec son spectacle Plus gros que nature.

Du côté d’Alma, Mario Tessier sera en prestation à compter de 20h30 à la Place Cogeco.

En nature au Lac-Bouchette

Les 23 et 24 juin, le Centre de nature du Lac-Bouchette sera transformé en une véritable fête foraine. Plusieurs spectacles sont prévus dont Stefie Shock et Les Petites Tounes. Il y aura aussi un module d’escalade, du tir à l’arc, du rabaska et encore plus. L’occasion est idéale pour découvrir cet endroit (et l’Ermitage Saint-Antoine situé tout près!) et en plus, toutes les activités sont gratuites!

Autour du plus gros feu de joie à Saint-Edmond-les-Plaines

feu

Que serait la Fête nationale sans un feu de joie? Depuis très longtemps, lors de chaque Fête nationale la municipalité prépare le plus gros des feux. Vu l’engouement des gens venant d’ailleurs pour voir ce feu, un festival s’est créé au fil des années. Il y aura une dégustation de produits régionaux (bières, saucisses et fromages) le 23, une course familiale, un concours de tartes aux bleuets ainsi qu’une compétition de tirs de VTT le 24 juin. Le tout se termine avec le feu de joie.

Pendant 50 heures à Saint-Honoré

Une grande fête (ce n’est pas peu dire!) qui s’étend sur plusieurs jours (50 heures) est prévue encore cette année à Saint-Honoré. Depuis quelques années déjà, l’événement, dont la formule s’apparente à Woodstock en Beauce, est un succès! Bon nombre de groupes tels que Loco Locass et Mononc Serge sont attendus pour le 23 juin dès 18h30. Vous pouvez acheter les billets à l’entrée du site.

À Saint-Gédéon

Après une journée à la plage ou encore, un repas à la Microbrasserie du lac Saint-Jean, rendez-vous le 24 juin en bordure de la rue De Quen pour assister à la fameuse parade de la Fête nationale dès 19 h.

En marchant sur l’eau au Camping municipal du Lac-vert

WaterBall

Cette année le camping municipal du Lac-vert sort de l’ordinaire pour célébrer la fête des Québécois. Vous pourrez essayer le water ball, une genre de bulle dans laquelle vous pouvez entrer pour marcher sur l’eau du magnifique Lac-Vert situé à Hébertville! Je vous conseille de réserver vos billets en contactant le camping. En plus de cela, de la musique, un feu de camp et des feux d’artifice sont prévus.

Profitez de cette longue fin de semaine pour faire différentes activités dans la région. Vous trouvez tout ce dont vous avez besoin : hébergement, activités, restaurants, sur le site officiel de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Bonne Fête nationale à tous!

Jean-Marie et ses pruniers

Salut,

Moi c’est Simon. Un amoureux de l’humain et de ma région.

Vous avez sûrement déjà entendu dire qu’ici, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, les gens sont accueillants et rafraîchissants.

C’est vrai.

Quand ils ne sont pas en train de dire bonjour à tous les passants, ils travaillent fort.

Je vous présente donc M. Jean-Marie Bergeron, brasseur et propriétaire du Verger Métabetchouan. On ne se connaissait pas. Je lui ai téléphoné afin de se rencontrer. Il a accepté, parce qu’il a trouvé ma voix bien sympathique, m’a-t-il dit. Je bois son vin de prune depuis un moment déjà et j’ai pu voir, dès notre premier moment ensemble, qu’il est tout ce que je m’étais imaginé: un monsieur âgé aux cheveux blancs, assez discret, mais tellement passionné.

Son verger de prunes est caché dans les montagnes entre la ville de Métabetchouan et le village de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean. Il a de quoi être fier, son vin de prune est l’un, sinon le premier vin du genre au Québec. Vous pouvez vous le procurer dans les IGA de Métabetchouan et de Saint-Félicien, ainsi qu’au Dépanneur Servi-Soir de Chicoutimi. Vous prendrez un verre à sa santé!

Je vous laisse avec le photoreportage de ma rencontre fleurie avec lui et quelques suggestions de vergers et vignobles à visiter pendant votre séjour chez nous. Moi, je suis parti boire une coupe de son excellent vin de prune en regardant le coucher de soleil sur le lac Saint-Jean. On se revoit bientôt pour un autre portrait d’humain attachant du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Suggestions : 


DSC_2420

DSC_2555

DSC_2424

DSC_2510

DSC_2540

DSC_2464

DSC_2496

DJI_0078 

DSC_2452

DSC_2444

DSC_2438

DSC_2518

DSC_2556

DSC_2543

Être au bon endroit, être ambassadeur du Saguenay–Lac-Saint-Jean

La famille Gagnon - Ambassadeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La famille Gagnon – Ambassadeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean

On change, on évolue, on réoriente nos vies et là on se dit: « Voilà, j’y suis, à la bonne place dans ma vie. Sur mon x comme on dit. Au bon endroit, avec les bonnes personnes. À faire ce que je voulais faire, ce que je voulais être. » Mon nom est Karyne Gagné, je suis photographe professionnelle et j’ai 37 ans. Depuis peu, j’ai aussi la joie d’être devenue, avec toute ma petite famille, ambassadeur du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Lorsque j’avais 16 ans, une grande carte du monde décorait majestueusement le mur de ma chambre. Je rêvais d’y épingler les nombreux pays que je visiterais, sac au dos, sourire aux lèvres. Quelques années et plusieurs voyages plus tard, je rencontrais Martin, l’homme de ma vie, celui qui me ferait vivre la plus grande aventure : celle de fonder notre famille.

Trois enfants sont venus égayer notre quotidien : Élisabeth, François et Marie-Andrée. Ils ont aujourd’hui 11, 8 et 7 ans. Les quelques années de sédentarisation que la parentalité implique ont tôt fait de me rappeler que le monde m’attendait. Nous avons trotté sur le globe. Je ne m’en doutais pas à ce moment, mais l’ailleurs dont j’avais tant rêvé n’était pas aussi loin que je le croyais. Après chaque pays visité, nous revenions au Québec en appréciant davantage la beauté de chez nous. Une prise de conscience s’est faite graduellement : notre pays est définitivement l’un des plus beaux du monde. La démesure de nos paysages nous laisse pantois et admiratifs. Et dans ce pays, une région du Québec nous habite particulièrement : le Saguenay–Lac-Saint-Jean, que nous n’avons de cesse de découvrir et de redécouvrir. Un attachement que nous cherchons toujours à transmettre.

« Recherche famille d’ambassadeurs pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean » c’est suite à cette annonce que j’ai posé notre candidature familiale. Parce que je trouvais que chacun des critères énoncés me parlait personnellement. Parce que lorsque j’en ai parlé aux enfants, ils ont crié unanimement le « Oui ! » que j’attendais. Notre région on fait plus que l’aimer, on la goûte, on la sent…on la vit! C’est donc avec un enthousiasme aussi grand que notre Lac que nous avons sauté dans notre prochaine aventure, celle d’être une famille d’ambassadeurs.

Première étape de notre grand rôle, la visite de plusieurs attractions majeures du Saguenay–Lac-Saint-Jean, visites doublées d’un tournage afin de transmettre l’essence de notre expérience. Que de joies et de nouveautés nous avons vécues! Une semaine plus grande que nature. À saisir autant l’essence de la région que notre essence personnelle. À voir mes enfants dans leur beauté, leur limite, leur sensibilité.

Village historique de Val-Jalbert

Village historique de Val-Jalbert

Au Village historique de Val-Jalbert, nous avons vécu un véritable retour dans le passé. Les personnages présents sur les lieux réussissent à nous imprégner de l’esprit d’antan et à nous faire vivre l’Histoire. Cette année, avec la crue exceptionnelle du printemps, la chute était des plus imposantes, nous renvoyant l’image de notre fragilité. Marie-Andrée a pleuré en quittant les lieux. Elle ne voulait plus partir, complètement hypnotisée par cette force de la nature. J’étais émue devant la sensibilité de ma petite fille. Jamais je ne l’avais vue dans cet état.

Via Ferrata au Parc Aventures Cap Jaseux

Via Ferrata au Parc Aventures Cap Jaseux

Au Parc Aventures Cap Jaseux, c’est moi qui ai vécu une grande expérience. Cela faisait longtemps que je voulais faire le trajet de la Via Ferrata, mais entre dépassement de soi et fierté, je ne me doutais pas de l’intensité de ce qui m’attendait. J’ai toujours su que j’avais peur des hauteurs, mais je sous-estimais ce qu’elles provoqueraient chez moi. La première partie allait très bien, mais arrivée au seuil critique de la deuxième, là où la paroi rocheuse est la plus verticale, mes jambes ont refusé d’avancer. J’étais paralysée par la peur. Notre guide a su être patiente et me donner le temps de m’adapter et de prendre davantage confiance en l’équipement. À regarder ma belle Élisabeth foncer sans aucune crainte et avec grande confiance, j’ai acquis la force et le courage de me dépasser pour aller la rejoindre. Comme elle m’a impressionnée à ce moment! Je l’ai trouvée belle dans son absence de peur, à la voir foncer et réussir sans aucun problème cette activité. Nous avons tous vécu notre moment de vulnérabilité pendant ce périple. Mais si celui-ci est accueilli à bras ouverts et accepté tel qu’il est, stimulant, unique, alors il nous fait grandir.

Zoo sauvage de Saint-Félicien

Zoo sauvage de Saint-Félicien

Au Zoo sauvage de Saint-Félicien, l’ours polaire a émerveillé notre petit garçon. Cet animal est si majestueux qu’on le contemplerait sans fin. Martin s’est laissé attendrir par le cœur sensible de notre François. Père et fils ont vécu un magnifique moment de partage ensemble. Peut-on vraiment rester insensible en passant une journée au zoo avec nos enfants? Je ne crois pas. Tous les enfants y trouvent leur compte et les parents y retrouvent leur cœur d’enfants!

Je m’arrête ici, mais je pourrais vous en raconter encore bien davantage : les yeux brillants de Marie-Andrée au Parc Mille Lieux de la colline, la beauté d’un fjord traversé en navette maritime… Dans un prochain billet? Je terminerai en disant qu’on oublie parfois que la nature peut nous éblouir à ce point. Le Saguenay–Lac-Saint-Jean, c’est le pays des GÉANTS. Là où l’accueil proverbial des gens n’a d’égal nulle part ailleurs; là où les paysages sont plus grands que nature; là où les lacs ressemblent à des océans, là où les vacances ont du sens.

Karine, Martin, Élisabeth, François et Marie-Andrée

Karine, Martin, Élisabeth, François et Marie-Andrée

 

Nous sommes fiers d’être maintenant les ambassadeurs du Saguenay–Lac-  Saint- Jean. Parce que c’est bien là où je veux être…avec ma famille.

« Articles plus anciens