Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Le petit guide de la location de chalet

Crédit photo : Mont-Vilain

Crédit photo : Mont-Vilain

Si on fait un survol rapide de l’année, on se rend compte qu’il y a plein d’occasions où on souhaite louer un chalet : le temps des Fêtes, la Saint-Valentin, la relâche scolaire, les vacances d’été, les fins de semaine d’automne, etc. Pour relaxer, pour voyager, pour profiter de la nature, pour se retrouver entre amis, bref, toutes les raisons sont bonnes! Je souhaite vous partager quelques trucs pour louer le chalet qui saura répondre à vos souhaits. La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean présente plusieurs possibilités, examinons-les.

Qu’est-ce que vous cherchez?

Avant toute chose, il faut avoir une idée de ce qui vous intéresse. On doit se poser quelques questions : est-ce que je veux faire des activités plein-air ou encore profiter d’un centre de santé? Le territoire géographique du Saguenay-Lac-Saint-Jean propose des options aux antipodes : en bordure du lac Saint-Jean, en forêt, dans les montagnes près des pentes de ski, près du fjord du Saguenay et plus encore.

Mon conseil : été comme hiver, n’essayez pas de trouver un chalet qui sera situé près de toutes les activités que vous voulez faire. Si vous souhaitez profiter de la plage principalement et que vous voulez visiter un musée puis une fromagerie, optez pour le chalet près de la plage, votre activité numéro un.

 

Parlons budget

L’éventail des coûts dans la location de chalets est très large au Saguenay-Lac-Saint-Jean comme dans tout le Québec. Il varie selon la saison, selon le nombre de personnes, selon sa localisation, etc. On peut trouver des hébergements à partir d’une soixantaine de dollars par nuit, mais difficile de vous dire exactement combien coûtera le séjour que vous cherchez.

Mon conseil : premièrement, établissez votre budget par personne et par nuit. Deuxièmement, décidez quelle activité sera au coeur de votre séjour et troisièmement, évaluez la position géographique des chalets présélectionnés. Ça vaut le coût parfois de débourser plus pour être situé tout près des pentes où l’on veut skier, par exemple, que de faire plusieurs minutes de voiture pour s’y rendre.

 

Des forfaits gagnants

Il y a des endroits où le prix de la nuit comprend d’autres éléments comme des repas, des accès des activités ou des rabais. Encore une fois, selon votre intérêt, misez sur les hébergements qui sont reconnus pour l’activité que souhaitez faire.

À titre d’exemple, le parc national des Monts-Valin offre un forfait hivernal qui comprend le transport en navette (qui représente 57,50 $ par adulte) et un forfait pêche comprenant le droit d’accès ainsi que l’embarcation pour 94,35 $ par personne par nuit.

Un autre bon exemple est la Dam-en-Terre d’Alma qui dispose aussi d’un forfait spécial pour les motoneigistes qui comprend la nuitée dans les condos et un repas.

Mon conseil : surveillez les promotions en lien avec les fêtes du calendrier comme la Saint-Valentin ou Noël.

 

Voici quelques suggestions intéressantes et ciblées selon des activités précises. Bien entendu, la région en offre plusieurs autres que vous trouverez sur le site de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Skier au Mont-Édouard — Centre de villégiature Au pied d’Édouard

Le duo ski et chalet est un incontournable de l’hiver québécois. La recette est simple : skier toute la journée et se retrouver dans le confort d’un chalet entre amis ou en famille. Dans le style condotel, je vous conseille le Centre de villégiature Au pied d’Édouard et comme son nom l’indique, il est situé directement au pied des pentes. Les condotels accueillent entre deux et 10 personnes. Vous bénéficierez aussi d’un 10 % de rabais pour l’accès au spa situé tout près.

Visiter les attraits touristiques situés au nord de la région — Site touristique de la Chûte à l’Ours

Les chalets sur pilotis du Site touristique de la Chûte à l’Ours sont très bien situés pour faire plusieurs activités dans ce secteur (en plus d’être à 25 mètres au-dessus de la rivière!). À quelques minutes du Zoo sauvage de Saint-Félicien, du Village historique de Val-Jalbert, de la fromagerie Perron, du parc à loups Mahikan, des économusées Délices du Lac-Saint-Jean et du Pelletier-Bottier (Bilodeau Canada), ces chalets sont une excellente option, peu importe la saison.

Pour la plage, le vélo ou la motoneige — Vauvert-sur-le-Lac

D’abord pour la vue qu’ils offrent sur le lac, ensuite pour leur proximité à la merveilleuse plage blonde. Les chalets de Vauvert-sur-le-Lac sont très bien équipés et parfaits pour les familles. Ils sont « quatre saisons » donc ils conviennent autant aux adeptes de motoneige que de vélo! Ils accueillent entre deux et quatre personnes.

À motoneige — Mont-Vilain

Leurs chalets sont « wow » et ils ont tout du parfait relais de motoneige! Pour vous situer, le Centre plein-air Mont-Vilain est situé à Lamarche à environ une heure (en voiture) au nord-ouest de Ville Saguenay. Leur forfait sur-mesure pour les motoneigistes comprend la nuitée en chalet (deux à six personnes), le souper table d’hôte quatre services et le déjeuner à la carte, et ce, à partir de 125,00 $ en occupation double. Une très bonne offre!

Relaxer au spa — Chalets et Spa Lac Saint-Jean

Face au lac Saint-Jean, dans le confort d’un chalet, c’est la grande détente! Toutes les saisons sont propices à la découverte d’un spa nordique. Alors, pour un séjour presque parfait, louez votre chalet, choisissez votre forfait santé et relaxez. Différents chalets sont disponibles allant de deux à six chambres et attendez de voir la quantité de soins offerts!

Et si on ne souhaite pas cuisiner dans notre chalet parce qu’on se paie de vraies vacances, on n’a qu’à profiter du restaurant qui est sur place.

 

Cuisinez vos citrouilles version SagLac!

Citrouilles

L’Halloween s’annonce festive et on est fébrile! On se prépare, on décore en grand, on dégote notre costume, celui de nos enfants… Le jour venu on fête comme il se doit, on se sucre le bec en masse, on en profite… Mais arrive aussi le moment où il faut défaire les décorations et on se retrouve avec 3-4 citrouilles qui ne servent plus à rien. Ça vous arrive à chaque année? Ça tombe bien, parce que cette année, on vous suggère de les cuisiner, et pas n’importe comment! Avec des recettes faciles provenant de deux chefs réputés, membres de la Zone Boréale –  Ambassadeurs de saveurs.

David Janelle, chef du restaurant La Cuisine vous propose son fameux :

Gâteau à la citrouille

Glaçage

  • 150 g de fromage Philadelphia
  • 100 g de Couventine (Fromagerie Médard)
  • 1/2 tasse de sucre en poudre

Gâteau

  • 2 tasses de farine
  • 1 tasse de sucre
  • 2 c. à soupe de bicarbonate
  • 2 c. à thé de cannelle
  • 1 tasse d’huile
  • 3 œufs
  • 3 tasses de citrouille râpée
  • 1/4 de tasse de noix
  • 1 pincée de sel

Préparation

  1. Bien mélanger tous les ingrédients pour le glaçage et mettre au frigo.
  2. Mélangez tous les ingrédients pour le gâteau jusqu’à homogénéité.
  3. Cuire au four à 350 degrés pendant environ 35-40 min.
  4. Laisser reposer et recouvrir de glaçage.
  5. Dégustez!

 

Jensy Grégoire, chef exécutive chez Chalets et Spa Lac-Saint-Jean vous propose, quant à elle, son délicieux :

Pain à la citrouille

Ingrédients (liste 1)

  • 2 œufs
  • 3 c. à soupe de beurre salé température pièce (Nutrinor)
  • 2 c. à soupe de sirop d’érable (Érablière du Cap Bleu)
  • 1 tasse de purée de citrouille (Ferme La Rouquine)
  • 1/4 de tasse de lait nordique biologique 2 %  (Nutrinor)
  • 1 c. à thé de vanille

Ingrédients (liste 2)

  • 1 tasse de farine tout usage (Moulin A. Coutu)
  • 1 tasse de farine de gourgane (Moulin A. Coutu)
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • 3 c. à soupe de graines de lin doré bio (Ferme Tournevent)
  • 3 c. à soupe de graines de chanvre écalées bio (Ferme Tournevent)
  • 1/2 tasse de graines de citrouille écalées
  • 1/2 c. à thé de cannelle, muscade et gingembre moulu (facultatif)
  • 1 c. à thé de zeste d’orange
  • 1 pincée de sel

Préparation

  1. Mélanger au batteur les ingrédients de la première liste selon l’ordre indiqué.
  2. Bien mélanger dans un autre bol les ingrédients de la deuxième liste.
  3. Ajouter ce mélange au premier et brasser légèrement jusqu’à ce que le tout soit homogène.
  4. Mettre dans un moule à pain graissé.
  5. Cuire au four à environ 55-60 minutes à 350 degrés.
  6. Servir avec glace à la vanille ou crème chantilly.

Bon appétit!

À l’orée des champs, de la passion dans l’assiette!

L’Orée des champs, c’est l’histoire d’une troisième génération de passionnés du terroir québécois qui démocratisent l’agneau une bouchée à la fois. Sur leur terre familiale située à Saint-Nazaire, les animaux sont élevés aux côtés d’une imposante grange moderne où l’on peut savourer la viande fraîche préparée avec soin.

terrasse

Source : L’Orée des Champs

A loree des champs - Jennifer Dore Dallas - bois

Bâtiment entier extérieur

Source : L’Orée des Champs

 

Sous la charpente toute de bois, à la mezzanine ou au rez-de-chaussée, vous serez invité à déguster un succulent brunch ou encore une table d’hôte peaufinée par Myriam Larouche, copropriétaire et chef cuisinière de l’établissement. Vous aimeriez profiter du grand air? Sachez que vous pouvez également prendre votre repas sur les tables extérieures qui vous permettront d’admirer le paysage à couper le souffle.

L’agneau, la vedette de la maison, provient de la ferme familiale et on le sert avec fierté; jarret, gigot, côtelettes, merguez, rouleaux et j’en passe! Même mes œufs bénédictine reposaient sous un champ d’effiloché d’agneau, pour le plus grand bonheur de mes papilles en ce dimanche matin ensoleillé.

A loree des champs - Jennifer Dore Dallas - brunch

Née sur la ferme dont elle s’occupe avec son frère, Myriam Larouche a étudié la nutrition à l’Université Laval avant d’œuvrer à titre de consultante en diététique/nutrition. Après avoir acquis les compétences qu’il lui manquait pour mener à bien son projet, elle a quitté la recherche et l’industrie pharmaceutique pour vivre son rêve.

« Une nuit, je me suis levée pour dessiner la grange, d’un coup, comme ça, ça m’est venu. Je suis vraiment fière de ce qu’elle est devenue. Pour faire ça, il faut être passionné, à la limite du toqué », me dit-elle, le sourire aux lèvres. D’ailleurs, ce sourire est la première chose que j’ai remarquée en rencontrant Myriam, il semble ne jamais la quitter.

myriam_au_foyer

Source : L’Orée des Champs

À l’Orée des champs, tout est fait de manière artisanale pour refléter le savoir-faire local dans des plats santé soigneusement élaborés. Myriam prend son rôle d’ambassadrice de saveurs au sérieux. D’ailleurs, son menu était déjà composé à 80 % de produits régionaux avant la mise en place de la Zone boréale. Son plus gros défi? Éduquer la population du Saguenay-Lac-Saint au sujet de son produit principal, l’agneau. Encore trop peu présent dans les frigos de certains visiteurs, sa popularité évolue tout de même rapidement : « Il y a 7 ans, le quart des tables d’hôte commandées étaient composées d’agneau. Aujourd’hui, c’est plus du trois quarts, un signe que les gens apprécient de plus en plus cette viande. » À mon avis, cette popularité grandissante est fortement liée au sourire de la chef qui ne peut que donner envie de tenter le coup!

A loree des champs - Jennifer Dore Dallas - salle a manger A loree des champs - Jennifer Dore Dallas - poutres A loree des champs - Jennifer Dore Dallas - grange

Si comme moi vous êtes tombé sous le charme de l’endroit et aimeriez rapporter des produits à la maison, passez au kiosque pour faire le plein de bonnes choses tels que des terrines, pâtés et confits. N’oubliez pas de faire un saut à la gloriette au bord du lac avant de reprendre votre exploration de la région!

Bon séjour boréal,

Jennifer Doré Dallas
du blogue
moimessouliers.org

 

« Articles plus anciens