Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

L’automne au cœur des Monts-Valin

1234546

Les Monts-Valin ne sont pas recouverts de momies enneigées toute l’année! L’été et l’automne, le massif devient un paradis de paddleboard ou de canotage, et les adeptes de randonnée pédestre y trouvent un terrain de jeu fa-bu-leux!

Dans ce parc national de 154 km2, près d’une dizaine de sentiers de randonnée pédestre pour tous les niveaux sont à la portée des amateurs de paysages à couper le souffle et de grandes bouffées d’air. Que ce soit en famille, entre amis ou en amoureux, chacun y trouve son compte et même plus . On dit même que tous les amateurs de plein air en redemandent!

Vue aérienne automne

La rivière Valin en automne

De plus, en saison, il est possible de pagayer sur la sinueuse rivière Valin en canot ou en paddleboard tout en découvrant la richesse de la flore et faune environnante. Le point de vue de l’eau vers l’imposante montagne donne une impression de grandeur et de vertige euphorisante que tout le monde doit expérimenter un jour.

123

Et bonne nouvelle! Si vous avez envie d’en profiter plus longtemps, une foule d’hébergements variés s’offre à vous. Camping sauvage, chalets nature, camps rustiques ainsi que l’incontournable et chaleureux pavillon Antoine-Dubuc contribuent à rendre l’expérience encore plus enrichissante.

«Lors de votre passage au parc, ne manquez surtout pas de visiter le centre de découverte et de services. Vous découvrirez l’exposition permanente Aux Frontières du Nord présentant les principales caractéristiques de la région naturelle protégée et mise en valeur par le parc. La maquette du massif montagneux, l’herbier et les présentations multimédias vous donneront le goût de partir à la découverte des richesses naturelles du parc. L’exposition permanente est accessible aux heures et dates d’ouverture du centre de découverte et de services.»*

1234578

De presque partout au Saguenay, on aperçoit les Monts-Valin dans le panorama. Un imposant massif de près de 1 000 mètres d’altitude, c’est difficile à manquer et, disons-le, ça ajoute grandement à la beauté du paysage. C’est comme un grand oumph, à chaque fois qu’il apparaît au loin. Alors maintenant, imaginez quand on s’y trouve…

*Source : Site web officiel du parc national des Monts-Valin

Comment bien se préparer à une randonnée pédestre

CHANGER LA ROUTINE

Routine. Un mot, sept lettres, deux syllabes. Mot très peu imposant vous me direz, mais possédant une signification ô combien terrifiante. D’ailleurs, ce mot devrait sortir de notre vocabulaire pendant l’été en raison de la quantité phénoménale d’activités à faire dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Un des bons moyens pour provoquer l’hibernation de la routine pendant l’été est la randonnée pédestre. Pourquoi vous me demanderez? Premièrement, la disponibilité des sentiers sur l’ensemble du territoire est très élevée. Ensuite, cette activité peut se pratiquer seule (quoique déconseillé), entres amis ou en famille et ce, peu importe les conditions météorologiques. Enfin, elle est peu coûteuse et accessible à tous et à toutes.

 

Chaque randonnée possède son lot de surprises et de récompenses pour vos efforts!

L’envers de la médaille

Malgré sa simplicité, la randonnée comporte son lot de risques et nécessite une certaine préparation dépendamment du terrain, des conditions météorologiques, de la composition du groupe et de la durée de l’activité. Le secret d’une bonne préparation réside dans les connaissances et le matériel adéquat. Les connaissances du terrain (le type de sentier, le dénivelé, les pentes, etc.), des conditions météorologiques anticipées (prévues à la météo locale et celles typiques du milieu) et des dangers potentiels (faune, chutes, foulure, etc).

Le matériel nécessaire dépend évidemment du type de randonnée et du terrain. Voici les quatre éléments à considérer lors de la préparation de l’activité. Tout d’abord, le choix des bottes et des chaussettes de marche est crucial afin d’éviter les blessures, les inconforts pour ainsi augmenter le facteur plaisir lors de vos randonnées estivales. Lors de l’achat, il est fortement conseillé de consulter les spécialistes de la boutique et d’orienter votre choix en fonction du poids de la chaussure (plus léger, moins de fatigue), de l’imperméabilité, de la rigidité de la semelle (particulièrement pour les terrains accidentés et caillouteux) et le support de la botte (cheville, rigidité et type de matériel).

Ensuite, le choix des vêtements est tout aussi important pour des raisons similaires, mais également pour prévenir l’hypothermie et l’insolation dans des cas d’une exposition prolongée aux intempéries (soleil, pluie, vents). Il vaut mieux en avoir plus que pas assez. De plus, vous devriez toujours avoir avec vous un cellulaire chargé et de vérifier la disponibilité du réseau tout au long du parcours. Le cellulaire de type «intelligent» est un bon outil à avoir avec soi parce qu’il fournit un accès rapide à une carte et boussole (quoique peu précise) tout en étant un moyen de communication dans l’éventualité d’une évacuation. Enfin, il vous faudra prévoir de l’eau (ou système de purification d’eau) et de la nourriture en fonction de la température et la durée de la randonnée, car la déshydratation, les coups de chaleur ainsi que la faim peuvent ruiner le plaisir de la randonnée assez rapidement.

Les sommets de montagne sont des lieux pouvant offrir des panoramas (et des vents) à couper le souffle. Apportez-vous des vêtements chauds afin de pouvoir apprécier ses petits bijoux offerts par les paysages de la région.  (c) Fabrice Tremblay

Les sommets de montagne sont des lieux pouvant offrir des panoramas (et des vents) à couper le souffle. Apportez-vous des vêtements chauds afin de pouvoir apprécier ses petits bijoux offerts par les paysages de la région.

Enfin, voici quelques trucs en rafale fortement suggéré d’avoir sous la main ou dans la tête lors de longues randonnées ou lorsque vous êtes en région éloignée :

  • Nourriture et eau en extra
  • Allumettes et allume-feu dans un contenant imperméable
  • Carte et boussole
  • Lampe ou source de lumière
  • Couteau de poche
  • Trousse de premiers soins
  • Sifflet
  • Observer la faune de loin
  • Transmettre son itinéraire à des gens proches
  • Avoir un plan d’urgence et toujours connaître ses options
  • Ne pas avoir honte ni hésiter à faire demi-tour.
  • Réaliser une formation en secourisme, en région éloignée préférablement.

Top 5 des randonnées pédestres gratuites au Saguenay-Lac-Saint-Jean

RandoCharlesDavidRobitaille

Crédit : Charles-David Robitaille

Nul besoin d’aller loin pour découvrir de nouveaux horizons. La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean possède plusieurs sentiers pédestres pour tous types de randonneurs. De niveau facile à difficile, vous trouverez plusieurs parcours aux paysages pittoresques à explorer, et ce, à faible coût ou totalement gratuitement. J’ai eu la piqûre pour cinq beaux endroits. Voici donc mes coups de cœur.

 

1. Sentier Notre-Dame Kapatakan

Ce sentier surnommé « Le petit Compostelle régional » s’étend sur 215 km. Il débute à Rivière-Éternité pour terminer sa course à Notre-Dame-de-Lourdes de l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette. Ce parcours comprend 12 étapes spirituelles permettant de découvrir la région tout en ne faisant qu’un avec la nature. De plus, pour vous accompagner dans votre pèlerinage, vous pouvez vous procurer, pour seulement 5 $, le passeport du pèlerin. Il vous permettra d’estamper chacune des étapes accomplies au fur et à mesure du chemin parcouru.

uyututtttttt

Sentier Eucher – ©Promotion Saguenay

2. Le sentier Eucher

Situé sur la route de l’Anse à Benjamin à La Baie, le sentier Eucher vous offre un panorama unique sur le fjord du Saguenay et la baie des Ha! Ha! De 2,5 km, il est ouvert à l’année (en hiver, accessible en raquette). Cette randonnée s’adresse à une clientèle de niveau intermédiaire en raison des rochers, de certaines pentes abruptes et d’une montée soutenue en début de parcours.

3. Les sentiers du Saguenay

Situés dans l’arrondissement de Jonquière, les sentiers du Saguenay offrent un parcours de plus de 14,5 km. Ils longent la rivière Saguenay et tout au bout se trouve une boucle fermée dans le secteur du Manoir du Saguenay. Accessibles pour tous les niveaux, ils offrent une vue incroyable sur nos paysages saguenéens. C’est l’occasion de vous offrir une agréable randonnée pour prendre le pouls des saisons et vous immerger dans la nature généreuse. Cascades, chutes, belvédères et ruisseaux feront partie intégrante de votre aventure!

 

4. Le sentier des Rats Musqués

Ce sentier urbain offre aux amateurs de plein air l’opportunité de marcher en pleine ville sur de nombreuses passerelles. D’une longueur de 2,9 km, il débute au Parc Rosaire-Gauthier de Chicoutimi et il est accessible pour tous, incluant les animaux de compagnie. Un parcours gratuit à découvrir à l’année qui vous permettra d’admirer des parois rocheuses imposantes surplombant la rivière aux Rats. Une façon unique de vivre la forêt dans un environnement où la densité de la flore étouffe les bruits environnants du milieu urbain. Le meilleur des deux mondes, quoi!

 

5. Site des Chutes-aux-Galets

Situé à Saint-David-de-Falardeau, ce circuit accessible en saison estivale, convient autant aux familles qu’aux amants de la nature. Lors de ce parcours, plusieurs interprétations de la nature et de la faune sont à découvrir et plusieurs points de vue offrent des paysages à couper le souffle. Soyez également attentifs aux sons de la nature, car en longeant la rivière Shipshaw, vous serez surpris d’entendre à proximité une chute de plus de 20 mètres.

Chutes aux galets-Moyenne

Chutes aux galets

Pour les adeptes voulant explorer de nouveaux sentiers, nous vous suggérons également de visiter l’un de nos trois parc nationaux à faible coût par personne pour entrer. Vous tomberez en amour à coup sur avec nos montagnes et nos randonnées!

Bonne découverte dans nos sentiers!

« Articles plus anciens