Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

2 jours au Parc Aventures Cap Jaseux en famille

5-Une confiance totale au guide et à l'équipement@Charles-David_Robitaille

Il y a quelques années, ma conjointe et moi avons vécu en amoureux l’expérience du Parc Aventures Cap Jaseux. Nous souhaitions, cet été, le vivre en famille avec nos deux enfants de 9 et 13 ans.

Avec les enfants, nous avons commencé par le Parcours des Jeunes Explorateurs, un parcours aérien nous transportant d’un arbre à un autre. Tout en s’amusant, nos enfants se sont familiarisés avec l’équipement, les notions de sécurité et les hauteurs. En après-midi, ils sont déjà prêts à se joindre à nous pour expérimenter la Via Ferrata, une activité hybride entre la randonnée et l’escalade sur une paroi rocheuse au-dessus du fjord du Saguenay. L’expérience fut pour nous quatre un mélange intense de dépassement de soi et d’émerveillement.

kayak de mer au cap jaseux

Comme prélude au sommeil, quoi de mieux qu’une sortie guidée en kayak de mer à la brunante dans l’immensité du fjord avec une brise douce et chaude et des lumières de fin de journée. C’est la tête remplie d’images que nous nous dirigeons finalement vers notre dernière expérience de la journée : une maison dans les arbres. C’est comme un rêve d’enfant de se retrouver, l’instant d’une nuit, comme un gros oiseau au creux de son nid.

maison dans les arbres - cap jaseux

Le lendemain matin, tout en déjeunant, nous profitons d’une vue imprenable sur le fjord du haut des airs. Nous savons que nous irons le retrouver sous peu, car une sortie en zodiac nous attend. Raphaël, de la compagnie OrganisAction, est notre capitaine sur le Saguenay qui est une mer d’huile à ce moment. Il pimente cette balade d’anecdotes et d’informations de toutes sortes qui nous permettent d’apprécier encore plus ce décor fabuleux. Pour terminer, ma fille et moi allons jouer dans le parcours Fjord en Arbres Régulier. Ce parcours est à l’image du Parcours des Jeunes Explorateurs, mais les défis nous font vivre des émotions un peu plus fortes.

Difficile de passer sous silence, le travail des guides lors de chacune de nos activités. Ceux-ci ont tous été des interprètes intéressants, professionnels et amusants, nous permettant ainsi de savourer davantage tous ces moments.

Les activités de famille viennent parfois avec des compromis. Cependant, au Parc Aventures Cap Jaseux, chacun de nous a vécu une expérience à une intensité différente, mais réellement satisfaisante!

→ Cliquez ici pour voir toutes les images

10 raisons pour nous visiter lors du week-end de la fête du Travail

Pour beaucoup d’entre nous, la fête de la Saint-Jean-Baptiste marque le début de l’été et la fête du Travail la fin de la belle période des vacances.  Le long week-end de trois jours du début septembre est une occasion unique de profiter encore pleinement du soleil, de la chaleur et des activités touristiques que la saison estivale offre aux visiteurs. Afin de vous permettre planifier efficacement votre séjour vacances chez-nous, voici dans le désordre 10 raisons de visiter le Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de la fête du Travail.

Raison #144  – Parce que fabriquer 60 des 350 fromages fins du Québec, ce n’est pas rien!

Avec ses neuf fromageries, le Saguenay–Lac-Saint-Jean n’a rien à envier à personne côté fromages. Ici, les traditions ne mentent pas. Les familles Perron, Boivin, St-Laurent et les autres vous le diront : « C’est que nos vaches sont heureuses! ». Surtout que pendant les vacances la route est toujours plus belle. Voilà une belle occasion de découvrir l’ensemble de nos fromageries artisanales.

Raison #125 – Pour une randonnée de 42 km la tête dans les nuages

Le sentier du Fjord – reliant le cap de la Boule (Sacré-Cœur) et Tadoussac – est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie. Avec trois jours devant vous, le sentier, long de 42 km et longeant la rive nord du fjord, se pratique aisément. Une impression d’avoir les deux pieds sur terre et la tête légèrement accrochée aux nuages. L’arrivée surplombant la baie de Tadoussac, l’une des plus belles au monde, vaut à elle seule le déplacement.

Raison #78 – Pour la dolce vita sur la plage au coucher du soleil

Envie d’un peu de romance? On étale la couverture à carreaux sur le sable fin, on apporte son vin et on farniente sur la plage en observant les fabuleux couchers de soleil sur le lac. Profiter des 42 km de plage du Saguenay-Lac-Saint-Jean c’est aussi possible en septembre avec en prime moins de voisin à vos côtés.

Raison #15 – Pour emmener les tout-petits aux p’tits oiseaux

Au sanctuaire CIBRO de Saint-Fulgence, on est aux petits soins pour les oiseaux de proie et autres espèces en détresse. Sur le terrain ou dans les immenses volières, le plaisir de contribuer à leur « réhabilitation » donne littéralement des ailes aux petits comme aux grands. On en profite pour faire une randonnée dans les sentiers longeant les battures où résident plus de 280 espèces et finalement laissez-vous porter par la vue surplombant la rivière Saguenay. Immense!

Raison #72 – Question de jouer les Jack Kerouac le temps d’un road trip autour du lac

Du vendredi au lundi, on fait le tour du lac Saint-Jean et on s’offre le road trip le plus hot qui soit. À la Jack Kerouac, on fera des rencontres de gens vrais, souriants et attachants. On peut aussi regarder le paysage et s’arrêter casser la croûte en dégustant du fromage en crottes et en dégustant un Red Champagne. Mais, le vrai trip est souvent entre quatre yeux ou six ou huit selon que l’on est en famille.

Raison #119 -Parce que dormir dans les arbres, c’est branché!

Pas besoin de savoir grimper aux arbres pour poser le pied dans notre maison au sommet des cimes du cap Jaseux à Saint-Fulgence. Nous prenons l’escalier, tout simplement. Une fois là-haut, nous aurons droit à une véritable aire protégée. Et si vous désirez vraiment sortir de l’ordinaire essayez le tout nouveau « dôme » vitré. Une nuit à la belle étoile sous les couvertures de votre lit douillet, un « must »!

Raison #127 -Parce que notre plus célèbre Tableau ne sera jamais exposé dans un musée

Adeptes de photo, deux kilomètres après le village de Sainte-Rose-du-Nord, on s’offre la lente descente de neuf kilomètres vers Saint-Basile-de-Tableau. De là, on peut apercevoir le Tableau, l’une des parois les plus extrêmes au Québec. Le célèbre Tableau n’est accessible qu’en bateau, mais, même de loin, c’est beau alors pourquoi s’en priver!

Raison #158 – Envie d’un mini Compostelle? Direction l’Ermitage

Vous aimez marcher? Et bien vous le randonneur sportif ou contemplatif en vous adorera ce beau sentier de 215 km, qui va de Rivière-Éternité au parc national du Fjord-du-Saguenay pour se terminer à l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette. Un défi pour le corps et l’esprit qui apaise l’âme et ouvre grand le cœur.

Raison #154 -Pour venir saluer Mô, l’orignal

Un orignal apprivoisé? On le doit à Jimmy qui, depuis sa naissance, prend soin de Mô comme d’un membre de la famille. Le petit orignal – nourri au biberon pendant des mois – a bien grandi, et c’est dans son enclos d’une Ferme cinq étoiles de Sacré-Coeur qu’on le visite durant le long congé de la fête du Travail.

Raison #28 – Parce que les Bleuets ont le sens de la fête… c’est sûr!

Des vacances sans faire la fête c’est impossible surtout au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis toujours, le pays des Géants croule sous les festivals et événements qui cultivent à tous les vents cet art de vivre exclusif aux gens d’ici et terriblement contagieux. Une grosse bière avec ça!

Et voilà, s’il vous manque encore des raisons de venir nous visiter lors des prochaines vacances de la fête du Travail vous pouvez toujours visiter notre site qui en propose 188 différentes. Vous trouverez alors sûrement chaussure à votre pied.

Jour 5 | Le Saguenay Lac-Saint-Jean en 7 jours…

« La journaliste et blogueuse Isabelle Chagnon, spécialiste en voyage, est de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean en compagnie de sa fille et de Micky son véhicule récréatif. Pendant sept jours, il vont parcourir le pays des Géants.  Suivez leur itinéraire et voyez comme il est facile de passer du bon temps au Saguenay-Lac-Saint-Jean.»

__

Jour 5 – Nous avons quitté le Village historique de Val-Jalbert et nous avons mis le cap à l’Est. Aujourd’hui, c’est destination le Parc Aventures Cap Jaseux, côté Saguenay.

Notre ordre du jour s’épelle Via Ferrata

–        « Tu as déjà fait ça Taïna? » demande Mike, un de nos deux guides.

–        « Oui, à mon école. »

–        « Et toi Isabelle? »

–        « Jamais. Mais je me sens d’attaque! »

Via Ferrata haute altitude au Cap Jaseux | Crédit : Isabelle Chagnon

Ici, il y a trois parcours. Le premier est une balade dite de réchauffement, le deuxième se qualifie de tiens-toi-oh-là-là-qu’est-ce-que-je-fais-là et le troisième est un moitié-moitié.

Nous enfilons notre équipement et nous partons. L’aventure durera entre deux et trois heures, selon le rythme du groupe, constitué d’enfants et adultes de 8 à 56 ans.

Nos premiers pas nous baignent déjà dans la griffe des lieux : des rochers couleur caramel marbré, du lichen par endroits propices, des pins rouges, gris et blancs, un fjord qui vient multiplier notre champ de vision.

Mike est en tête. Nous scrutons et répétons chacun de ses gestes : là, il pose le pied; ici, il empoigne l’interstice dans le rocher… La balade dite de réchauffement se corse assez rapidement, en tout cas pour moi. Les rochers perdent en horizontalité et gagnent en verticalité. Je constate l’altitude que nous avons atteinte en apercevant, à l’opposé du rocher, depuis les hauteurs, toute la grandeur du fjord. Le spectacle est sublime et complètement déstabilisant… Je m’agrippe de plus bel quand tout-à-coup, je vois ma fille dans une drôle de position :

–        « Taïna, mais qu’est-ce que tu fais? »

–        « Je mange! »

–        « Tu manges?! Mais tu manges quoi? »

–        « Des bleuets! Maman, il y en a des tonnes!! »

Ma fille est à flanc de rochers, les fesses dans le vide, et la voilà qui a la bouche pleine de bleuets!!

Nous poursuivons notre ascension et de plus en plus, l’horizon s’étire et le vide se vide…

–        « Euh, ça monte beaucoup, hein? » je demande à Vickie, notre deuxième guide.

–        « Oh oui! C’est génial, non? »

–        « Eeeuuuh, mais les rochers sont vraiment à pic, HEIN ? »

–        « On a ici toute la définition de la Via Ferrata : un mélange entre la randonnée et l’escalade… »

Ma fille m’encourage à continuer (on dirait que je me sens moins d’attaque qu’au début…) et j’admire sa volonté. Pendant que je m’agrippe comme un koala après mon mousqueton et le câble d’acier, elle fait des calculs, songe à des stratégies, attrape un bleuet, et refait des calculs…

Nous terminons le premier parcours au belvédère qui surplombe admirablement le fjord. La vue est splendide. Je suis bouche bée de nous savoir juchés si haut… grâce à l’effort de nos muscles.

Je décide de passer mon tour pour le deuxième parcours mais ma fille tente le défi. Ce deuxième parcours s’appelle davantage escalade que randonnée et le niveau de difficulté se conjugue à l’intermédiaire. C’est une première pour moi alors je ne joue pas l’Indiana Jones du Mousqueton!

Ma fille aura négocié très fort avec le deuxième parcours et le troisième, elle le conclura sous le signe de la fierté, même si elle est épuisée…

Spectacle de magie signé Érik K présenté au cabaret la Saguenéenne | Crédit : Isabelle Chagnon

Sans trop trottiner, nous regagnons Micky, notre motorisé, et prenons la route vers Chicoutimi.

–        « Ce soir, nous irons voir un spectacle. »

–        « Ah oui! Un spectacle de quoi maman? »

–        « Un spectacle de magie… »

Il s’appelle Érik K, il vient de la Côte Nord et pratique l’illusionnisme depuis 20 ans. Cet été, il présente son spectacle Apparence au Cabaret de l’hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi.

Tous les ingrédients de la recette sont réunis : une grande scène, des barbies de service, musique, éclairages et accessoires. Numéros de cartes, lévitation, téléportation, disparition, apparition. Grandes sensations… Mais côté animation, notre homme laisse croire par moment qu’il nous sortira son rigodon. Dans un tour de magie, il faut faire diversion, mais pas trop… Résultat : un mélange de mystère et de bonne franquette. On a dégusté avec modération.

Notes de séjour :

–        Via Ferrata au Cap Jaseux : à partir de 32 $/adulte (selon la taille du groupe) et 26.50 $/enfant de 8 à 17 ans.

–        Spectacle Apparence : 39.55 $/adulte, 21.99 $/enfant de 12 ans et moins. Forfait souper & spectacle disponible. À l’affiche jusqu’au 31 août.