Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Hébertville, un village qui a de l’histoire

Municipalite Hebertville Lac Vert plein air vue (c) Christian Ouellet.jpg

Allons visiter un village qui a de l’histoire : Hébertville.

On disait justement au Téléjournal que cette localité qui se présente comme « le berceau du Lac-Saint-Jean » vient d’inaugurer un nouveau Circuit Patrimonial dont le point de départ est cette magnifique église de pierre dont le clocher domine tout le village. On en profitera ensuite pour aller s’acheter quelques bons fromages chez Lehmann.

Quelques mots sur Hébertville d’abord. Pour y venir, il faut vouloir  puisque l’endroit n’est pas vraiment sur le circuit touristique. Et pourtant, les Premières Nations y sont passées durant des millénaires dans leurs pérégrinations annuelles, de même que tous les explorateurs et les coureurs des bois puisque la petite rivière qui traverse son territoire se trouve sur ce qu’on appelle La route des fourrures, soit le chemin d’eau qui reliait le fleuve Saint-Laurent la Baie-d’Hudson. C’est quand même formidable de penser à toutes ces superstars de notre histoire qui sont passés par ici alors que la rivière des Aulnaies se fait toute étroite derrière les maisons.

Et cette rivière des Aulnaies est doublement importante du fait que c’est elle qui a attiré les premiers colonisateurs de la région du Lac-Saint-Jean. Il y a bien de magnifiques terres agricoles dans toute cette vaste plaine au sud du lac et les premiers colonisateurs qui débarquent de Kamouraska à l’endroit qu’ils appellent Chute-des-Aulnaies le savent très bien. Mais le développement s’appuie aussi sur l’industrialisation et la chute donne l’énergie pour faire tourner le moulin à scie et les autres engins modernes.

Nous revoici donc sur la Place de l’Église, aux abords d’un parc aussi verdoyant qu’agréable. Au fil de la promenade qui longe le mur, plusieurs panneaux d’interprétation nous apprennent l’histoire de l’endroit et nous présentent ses principaux acteurs. Au départ, il y a un curé comme c’était souvent la norme. L’abbé Nicolas-Tolentin Hébert arrive au Lac-Saint-Jean en 1849 avec une quarantaine d’hommes pour « faire de la terre » comme on disait à l’époque. On abat les arbres. On trace des chemins. On ouvre des terres. On fonde une colonie. Lorsque la communauté commence à ressembler à quelque chose, elle choisit son premier maire : Calixte Hébert. Pas étonnant que ça se soit appelé Hébertville ! On s’entend toutefois pour dire que ce nom honore Monsieur le Curé Hébert dont on admire la statue et la stature dans le parc. Un fort beau monument d’ailleurs ou on le voit tendre le bras à l’horizon, montrant la voie à suivre au pionnier.

Ce qu’il y a de remarquable à Hébertville, c’est qu’il demeure un riche patrimoine immobilier pour témoigner de ce passé. Hébertville est un beau village avec toute sa verdure, sa configuration étagée, sa rivière, son lac Vert, sa montagne et toutes ces superbes résidences qui ont souvent été superbement préservée.

Le Circuit patrimonial nous conduit d’une belle maison à l’autre devant lesquelles trône un panneau présentant l’histoire du bâtiment. Plus bas, un pied du long escalier au coin du stationnement de l’église, on découvre la fameuse chute des Aulnaies qui n’a rien à voir avec la chute Montmorency mais qui a beaucoup de charme. Un ponceau la traverse avant de poursuivre la balade vers d’autres maisons historiques de la rue Labarre et, sur la rue Turgeon, l’ancien magasin général J.-D. Desbiens qui est un peu délabré aujourd’hui mais qui devait avoir beaucoup de gueule à l’époque. Souhaitons qu’on lui trouve une nouvelle vocation.

Alors, c’est ou Hébertville ?  Si vous entrez au Lac-Saint-Jean par la route 169 (Réserve des Laurentides), il s’agit de la première municipalité qui vous accueille. Il n’y a qu’un tout petit détour à faire. Si vous arrivez du Saguenay, continuez un peu sur la 169 au lieu de tourner vers Roberval à Alma. C’est à quelques kilomètres.

Qu’est qu’on peut faire à Hébertville ? Sur le Circuit patrimonial, on peut normalement visiter l’église avec ses tableaux de Charles Huot et son orgue Casavant. Le presbytère de style monumental anglais en impose également.

hébertville

Hébertville est traversé par le circuit cyclable du Horst de Kénogami faisant partie de la Route Verte qui relie Saguenay à la Véloroute des Bleuets. Les cyclistes en forme aiment également le circuit champêtre et tout en collines qui fait le tour du lac Vert. Le sentier pédestre du Lac Kénogami (45 km) passe aussi dans le coin. En automne, le point de vue sur le lac Saint-Jean à partir du sommet du Mont-Lac-Vert est à couper le souffle.

En finale, Hébertville compte plusieurs gîtes, un camping et une des bonnes auberges de la région, l’Auberge Le Presbytère.

Le bureau d’information touristique situé au presbytère d’Hébertville offre un dépliant sur le Circuit patrimonial et un audioguide ($).

12 défis sportifs à relever au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 2017

Crédit photo : Charles-David Robitaille

Crédit photo : Charles-David Robitaille

En forêt, en pleine ville, dans les montagnes, sur le bord de l’eau, bref, le Saguenay-Lac-Saint-Jean a 1001 décors pour courir! Cette année, découvrez la région tout en relevant un défi sportif. En voici douze qui sont particulièrement différents, parfois thématisés, parfois organisés pour une bonne cause. Un, deux, trois, partez!

Le 15 kilomètres des Pichous à Saguenay

Depuis 48 ans (wow!), les participants se ressemblent dans l’arrondissement Jonquière, pichous aux pieds, pour le départ. À la marche ou à la course, ils font le trajet de 15 kilomètres qui séparent Jonquière de Chicoutimi. Pourquoi l’appelle-t-on le 15 kilomètres des pichous? Lors du Carnaval Souvenir de Chicoutimi, dans les années 1960, une course en raquettes de babiche était organisée et les participants devaient porter des mocassins (appelés pichous) pour porter ces raquettes. Plusieurs années plus tard, les mocassins ont été troqués pour des espadrilles.

Quand : 11 mars 2017

Pour qui : tous ceux qui ont des pichous (des espadrilles bien entendu) !

Informations

Défi Ski Leucan au Mont Lac-Vert

Sous le thème très significatif «Aidons-les à remonter la pente», une 8e édition du Défi Ski Leucan aura lieu au mont Lac-Vert. Tous les skieurs et planchistes de tous les âges sont encouragés à amasser des dons pour venir en aide aux enfants atteints de cancer en skiant. Il s’agit de vous créer une équipe allant jusqu’à quatre personnes et l’obkectif est de faire une descente par heure durant six heures consécutives. Un geste simple fait dans le plaisir et qui peut faire une grande différence.

Quand : 11 mars 2017

Pour qui : les sportifs hivernaux

Informations

Course des Dieux au Mont-Fortin

Sans prétention, la course des Dieux porte bien son nom. Au menu : une course à obstacles en terrain montagneux où les défis demandent beaucoup d’endurance et de persévérance.

Quand : 20 mai 2017

Pour qui : ceux qui n’ont pas froid aux yeux

Informations

Course de la relève à Dolbeau-Mistassini

Depuis 15 ans, la Course de la relève rassemblent les jeunes et les parents dans ses différentes épreuves. Il y a différents départs selon l’année scolaire des enfants, mais il y a aussi une course de cinq kilomètres ouverte à tous. L’occasion est parfaite pour que chaque membre de la famille relève son défi!

Quand : 30 mai 2017

Pour qui : les familles

Informations

Course des couleurs à Saguenay

Pour la deuxième fois dans la région, une course des couleurs (souvent connue sous le nom de Color Run) sera organisée à Saguenay. Le parcours de cinq kilomètres est plutôt facile. C’est donc une belle activité de « gang ». Le départ se donne au parc de la Rivière-aux-Sables dans l’arrondissement Jonquière.

Quand : 11 juin 2017

Pour qui : pour ceux qui veulent s’amuser

Informations

Défi Arvida500

Un défi vélo très symbolique de 500 kilomètres est organisé en juin pour supporter une personne de la région qui est présentement malade. Le départ se donne à Montréal, à l’hôpital où est soigné cette personne, et l’arrivée est prévue dans le quartier d’Arvida. Les 500 kilomètres qui séparent les deux villes représentent le retour espéré à la maison pour cette personne.

Quand : 15 au 17 juin 2017

Informations

Bootcamp-Race Challenge 2017 à Dolbeau-Mistassini

C’est du sérieux! Une course à obstacles de style militaire aura lieu au Saguenay-Lac-Saint-Jean au début de l’été! Soyez prêts : 25 obstacles militaires sur 6 kilomètres vous attendent.

Quand : 17 juin 2017

Pour qui : ceux qui veulent dépasser leurs limites

Informations

La Course endurance du Fjord à Saguenay

Le Club endurance du Fjord organise une course destinée à tous les niveaux de coureurs. En soirée, les participants sont attendus pour des distances de un, trois, cinq ou dix kilomètres. La course a lieu dans l’arrondissement La Baie et son parcours se fait en longeant la baie.

Quand : 22 août 2017

Pour qui : pour ceux qui veulent s’amuser

Informations

L’Ultime Challenge à Saguenay

Lancez-vous le défi de faire cette course à obstacles en plein coeur de l’un des sites histoires les plus importants de la région. Les cinq kilomètres de la course déroulent parmi les vestiges datant de 1896 de la Pulperie de Chicoutimi. Vous ferez l’effort pour une bonne cause car une partie des profits est remise à l’Association de la fibrose kystique du Québec. Pour les enfants de 5 à 10 ans, un parcours plus facile d’un kilomètre est également organisé.

Quand : 10 septembre 2017

Pour qui : ceux qui veulent dépasser leurs limites

Informations

La Montée des Héros au Mont Lac-Vert

Ce sont six kilomètres de défis de tous genres, de plaisir et de dépassement de soi qui vous attendent en participant à la Montée des Héros. À ce temps de l’année, la température est idéale et le décor est parfait avec les couleurs d’automne ainsi que le lac Vert en arrière-scène. En prime, le jeu vaut tellement la chandelle car les profits de la course sont remis à la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma.

Quand : 24 septembre 2017

Pour qui : ceux qui souhaitent faire une bonne action

Informations

Le Marathon de la Zone portuaire de Chicoutimi

Après tout l’entraînement estival, pourquoi ne pas clore le tout avec le Marathon de la Zone portuaire de Chicoutimi? Pour les coureurs, des distances de 5, 42,2 et de 21,1 kilomètres sont coordonnées et pour les marcheurs on compte un 5 kilomètres.

Quand : 8 octobre 2017

Pour qui : les habitués ou ceux qui veulent dépasser leurs limites

Informations

Course des pères Noël à Saguenay

Comment se mettre dans l’ambiance des Fêtes de façon amusante et originale? En s’inscrivant à la Course des pères Noël! On se prépare pour une course bien amicale avec notre tuque de père Noël.

Quand : 2 décembre 2017

Pour qui : ceux qui souhaitent s’amuser

Informations

Alors, serez-vous tentés par l’un de ces défis cette année?

Crédit photo : Charles-David Robitaille

Crédit photo : Charles-David Robitaille

Ahh ! Comme la neige a neigé !

Les faibles précipitations de neige observées au cours de l’hiver auraient pu faire démentir le fameux vers  de Nelligan. Malgré tout, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a très bien tiré son épingle du jeu et a su attiré une grande quantité d’amateurs (es) d’or blanc. L’hiver a maintenant fait son chemin. L’augmentation de la durée d’ensoleillement et des températures laisse tranquillement place au printemps sans toutefois abandonner les fans de glisse.

Vue panoramique au sommet du mont Laure-Gaudreault (futur développement du secteur haute-route du Mont-Édouard)

Vue panoramique au sommet du mont Laure-Gaudreault (futur développement du secteur haute-route du Mont-Édouard)

 

Le ski de printemps constitue le meilleur remède contre les maux de transition vers vos activités estivales favorites. La neige se métamorphose en gros sel, le soleil vous réchauffe pendant vos remontées en télésiège, vous portez moins de vêtements lourds et, surtout, l’après-ski est davantage agréable. Le ski de printemps nous donne un avant-goût et rappelle à chaque année ô combien agréable peut être l’été.

 

Où et comment en profiter?

Les centres de ski du Saguenay-Lac-Saint-Jean offrent des conditions de ski de printemps exceptionnelles en raison du réchauffement plutôt timide que l’on connait en région. De plus, plusieurs évènements annuels sont à surveiller :

Le Festi-télémark du Mont-Édouard (12-13 mars) : Évènement tant attendu par les télémarkeurs de partout au Québec, ce festival apporte beaucoup de sourires au Mont-Édouard et ce, depuis maintenant dix ans! Le festival offre des cours d’initiation, de perfectionnement en télémark, des courses amicales ou compétitives ainsi que de très beaux après-ski et de soirées festives.

 

Un participant effectuant le saut final lors de la course de télémark - Catégorie adulte (Mont-Édouard)

Un participant effectuant le saut final lors de la course de télémark (Mont-Édouard)

Carlsberg au Sommet (samedi 26 mars) : Évènement très festif où les amateurs(es) de nourriture bistro (Bistro Le Summum), de bière (Carlsberg) et de ski de printemps se réunissent au Mont-Édouard pour profiter des pentes et de l’animation.

Après-ski festif et animé Carlberg au sommet

Après-ski festif et animé Carlberg au sommet

Le Splash Party du Mont Lac-vert (samedi 2 avril) et le Splash Radio X du Valinouët (samedi 9 avril) : Les splashs consistent à descendre une pente enneigée afin de tenter de traverser une mare d’eau à l’aide de vos skis, planches à neige ou tous autres outils de glisse. Ce sont des évènements animés très amusantes et festives pour toute la famille.

La tempête des poteaux : Agréable surprise de fin de saison, ce type d’évènement ponctuel est toujours très attendu et doit toujours être savouré sur le coup en raison de son éphémérité.

 

Tempête des poteaux un Vendredi Saint (Mont-Édouard)

Tempête des poteaux un Vendredi Saint (Mont-Édouard)



Enfin, les horaires sont sujets au changement au cours de la saison (par exemple arrêt du ski de soirée ou fermeture des journées de semaine). Il est ainsi fortement conseillé de vérifier les conditions de neige et les heures d’ouverture avant de planifier une journée de ski.

 

D’ici le début de l’été, voici quelques images de la fin de semaine de Pâques en montagne.  Bon ski de printemps !

Pente fraîchement damée à l'ouverture (Piste 2 au Mont-Édouard)

Pente fraîchement damée à l’ouverture (Piste 2 au Mont-Édouard)

Conditions changeante dans une pente à fort dénivelé (4.5 Le mur au Mont-Édouard)

Conditions changeante dans une pente à fort dénivelé (4.5 Le mur au Mont-Édouard)

Secteur Sacré-Coeur un dimanche de Pâques (Mont-Édouard)

Secteur Sacré-Coeur un dimanche de Pâques (Mont-Édouard)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Articles plus anciens