Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Le petit guide de la location de chalet

Crédit photo : Mont-Vilain

Crédit photo : Mont-Vilain

Si on fait un survol rapide de l’année, on se rend compte qu’il y a plein d’occasions où on souhaite louer un chalet : le temps des Fêtes, la Saint-Valentin, la relâche scolaire, les vacances d’été, les fins de semaine d’automne, etc. Pour relaxer, pour voyager, pour profiter de la nature, pour se retrouver entre amis, bref, toutes les raisons sont bonnes! Je souhaite vous partager quelques trucs pour louer le chalet qui saura répondre à vos souhaits. La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean présente plusieurs possibilités, examinons-les.

Qu’est-ce que vous cherchez?

Avant toute chose, il faut avoir une idée de ce qui vous intéresse. On doit se poser quelques questions : est-ce que je veux faire des activités plein-air ou encore profiter d’un centre de santé? Le territoire géographique du Saguenay-Lac-Saint-Jean propose des options aux antipodes : en bordure du lac Saint-Jean, en forêt, dans les montagnes près des pentes de ski, près du fjord du Saguenay et plus encore.

Mon conseil : été comme hiver, n’essayez pas de trouver un chalet qui sera situé près de toutes les activités que vous voulez faire. Si vous souhaitez profiter de la plage principalement et que vous voulez visiter un musée puis une fromagerie, optez pour le chalet près de la plage, votre activité numéro un.

 

Parlons budget

L’éventail des coûts dans la location de chalets est très large au Saguenay-Lac-Saint-Jean comme dans tout le Québec. Il varie selon la saison, selon le nombre de personnes, selon sa localisation, etc. On peut trouver des hébergements à partir d’une soixantaine de dollars par nuit, mais difficile de vous dire exactement combien coûtera le séjour que vous cherchez.

Mon conseil : premièrement, établissez votre budget par personne et par nuit. Deuxièmement, décidez quelle activité sera au coeur de votre séjour et troisièmement, évaluez la position géographique des chalets présélectionnés. Ça vaut le coût parfois de débourser plus pour être situé tout près des pentes où l’on veut skier, par exemple, que de faire plusieurs minutes de voiture pour s’y rendre.

 

Des forfaits gagnants

Il y a des endroits où le prix de la nuit comprend d’autres éléments comme des repas, des accès des activités ou des rabais. Encore une fois, selon votre intérêt, misez sur les hébergements qui sont reconnus pour l’activité que souhaitez faire.

À titre d’exemple, le parc national des Monts-Valin offre un forfait hivernal qui comprend le transport en navette (qui représente 57,50 $ par adulte) et un forfait pêche comprenant le droit d’accès ainsi que l’embarcation pour 94,35 $ par personne par nuit.

Un autre bon exemple est la Dam-en-Terre d’Alma qui dispose aussi d’un forfait spécial pour les motoneigistes qui comprend la nuitée dans les condos et un repas.

Mon conseil : surveillez les promotions en lien avec les fêtes du calendrier comme la Saint-Valentin ou Noël.

 

Voici quelques suggestions intéressantes et ciblées selon des activités précises. Bien entendu, la région en offre plusieurs autres que vous trouverez sur le site de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Skier au Mont-Édouard — Centre de villégiature Au pied d’Édouard

Le duo ski et chalet est un incontournable de l’hiver québécois. La recette est simple : skier toute la journée et se retrouver dans le confort d’un chalet entre amis ou en famille. Dans le style condotel, je vous conseille le Centre de villégiature Au pied d’Édouard et comme son nom l’indique, il est situé directement au pied des pentes. Les condotels accueillent entre deux et 10 personnes. Vous bénéficierez aussi d’un 10 % de rabais pour l’accès au spa situé tout près.

Visiter les attraits touristiques situés au nord de la région — Site touristique de la Chûte à l’Ours

Les chalets sur pilotis du Site touristique de la Chûte à l’Ours sont très bien situés pour faire plusieurs activités dans ce secteur (en plus d’être à 25 mètres au-dessus de la rivière!). À quelques minutes du Zoo sauvage de Saint-Félicien, du Village historique de Val-Jalbert, de la fromagerie Perron, du parc à loups Mahikan, des économusées Délices du Lac-Saint-Jean et du Pelletier-Bottier (Bilodeau Canada), ces chalets sont une excellente option, peu importe la saison.

Pour la plage, le vélo ou la motoneige — Vauvert-sur-le-Lac

D’abord pour la vue qu’ils offrent sur le lac, ensuite pour leur proximité à la merveilleuse plage blonde. Les chalets de Vauvert-sur-le-Lac sont très bien équipés et parfaits pour les familles. Ils sont « quatre saisons » donc ils conviennent autant aux adeptes de motoneige que de vélo! Ils accueillent entre deux et quatre personnes.

À motoneige — Mont-Vilain

Leurs chalets sont « wow » et ils ont tout du parfait relais de motoneige! Pour vous situer, le Centre plein-air Mont-Vilain est situé à Lamarche à environ une heure (en voiture) au nord-ouest de Ville Saguenay. Leur forfait sur-mesure pour les motoneigistes comprend la nuitée en chalet (deux à six personnes), le souper table d’hôte quatre services et le déjeuner à la carte, et ce, à partir de 125,00 $ en occupation double. Une très bonne offre!

Relaxer au spa — Chalets et Spa Lac Saint-Jean

Face au lac Saint-Jean, dans le confort d’un chalet, c’est la grande détente! Toutes les saisons sont propices à la découverte d’un spa nordique. Alors, pour un séjour presque parfait, louez votre chalet, choisissez votre forfait santé et relaxez. Différents chalets sont disponibles allant de deux à six chambres et attendez de voir la quantité de soins offerts!

Et si on ne souhaite pas cuisiner dans notre chalet parce qu’on se paie de vraies vacances, on n’a qu’à profiter du restaurant qui est sur place.

 

À découvrir cet hiver

Ski haute-route, ski hors-piste, alpine touring (ou AT), backcountry skiing sont tous des termes que l’on a peu l’habitude d’entendre dans les stations de ski du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour ceux et celles moins familiers(ères) avec ces termes, le ski haute-route consiste à effectuer l’ascension d’un versant dans l’arrière-pays pour ensuite réaliser une descente sur un tapis de neige poudreuse. L’hiver dernier, le Mont-Édouard a mis sur pied un projet pilote de ski haute-route dans l’arrière-pays de la montagne chérie de L’Anse-Saint-Jean. Suite à un hiver achalandé, le projet a évolué, passant de 5 hectares à 22 hectares de terrain réparti en deux secteurs (voir carte ci-dessous). Les secteurs haute-routes Sacré-Cœur et Vallée des Géants réservent quatre fois plus de terrain pour l’hiver 2015-2016 sur plus de 200 mètres de dénivelé. Le plus gros terrain de jeux pour cette année : La Vallée des Géants saura combler vos envies premières traces dans la poudreuse avec ses 16,6 hectares aménagés en îlots forestiers et sa pente moyenne de 31%.

 

Carte de localisation des secteurs aménagés et futurs du domaine haute-route au Mont-Édouard

Carte de localisation des secteurs aménagés et futurs du domaine haute-route au Mont-Édouard

Projet futur

Deux autres sections s’ajouteront au secteur haute-route pour l’hiver 2016-2017. Le domaine du Gardien, situé à l’ouest du domaine Sacré-Cœur (voir carte ci-dessus) sera celui avec la plus grande superficie. Cet aménagement de 31,7 ha en îlots forestiers est caractérisé par un dénivelé de 270 mètres et une pente moyenne de 36%. D’une superficie totale de 44,6 ha, le domaine Laure-Gaudreault,  situé sur la montagne voisine au sud, est le domaine le plus éloigné. Ces trois secteurs seront également aménagés en îlots forestiers sur plus de 270 mètres de dénivelé. Ces secteurs constitueront le terrain de jeux représentant le plus grand défi avec son dénivelé maximal de 374 mètre (secteur sud-est) et ses pentes moyennes de plus de 40%. Le domaine haute-route comportement également un parc d’hébergement rustique afin d’héberger les plus fervents amateurs désirant allonger leurs journées de ski haute-route.

Secteur de la Vallée des Géants (Crédit photo:  zoneski.com)

Secteur de la Vallée des Géants (Crédit photo: zoneski.com)

 

Mention spécial

Le mont Lac-Vert situé à Hébertville comporte également un secteur hors-piste sur son versant est. Ce secteur est accessible la fin de semaine durant les heures d’ouverture avec les services d’un guide offert par la station de ski.

Ascension de fin de journée au sommet du secteur Sacré-Coeur avant de revenir dans le domaine skiable du Mont-Édouard

Ascension de fin de journée au sommet du secteur Sacré-Coeur avant de revenir dans le domaine skiable du Mont-Édouard

Je terminerai en vous partageant quelques consignes de base afin d’apprécier vos journées de ski dans l’arrière-pays en toute sécurité. Tout d’abord, il faut garder en tête que le domaine haute-route n’est pas entretenu ni patrouillé. Vous êtes donc vous êtes responsable de votre propre sécurité. Il est ainsi préférable d’avoir un moyen de communication en tout temps et de pratiquer le ski hors-piste en groupe. Il est fortement conseillé de détenir un niveau de ski expert, de porter un casque, des lunettes de ski et du linge adéquat pour effectuer l’ascension et la descente. Enfin, quelques objets s’avèrent également très pratiques et ne devrait être négligé lors de vos excursions :

  • Eau et collations
  • Carte du secteur
  • Matelas de sol
  • Trousse de premiers soins
  • Trousse de réparation
  • Lampe frontale
  • Briquet ou allumettes

1x_signalisation-36x12-final

Du nouveau pour la région


Si vous pratiquez le sport de glisse, vous devez certainement connaître le Mont-Édouard pour son dénivelé, ses pentes abruptes, ses sous-bois et son tout nouveau secteur de ski haute-route. Néanmoins, plusieurs d’entre vous ne connaissent pas cette montagne en dehors de la saison de ski. Un nouvel engouement pour un projet (trop souvent reporté) de vélo de montagne a récemment vu le jour. Pour ceux et celles que le développement du réseau de sentiers régionaux de vélo de montagne et le développement des attraits touristiques du Bas-Saguenay les intéressent, ce projet a besoin de votre aide afin de se concrétiser. C’est simple, il suffit d’aller voter quotidiennement (environ 20 secondes de votre temps par vote) pour le projet de développement de vélo de montagne du Mont-Édouard. Pour ceux et celles qui désirent en savoir plus, voici un résumé du projet:

Mont-Édouard

Mise en contexte du projet

Le Mont-Édouard ne cesse de se développer depuis 25 ans et est, aujourd’hui, le cinquième plus gros domaine skiable au Québec. Cette montagne située dans la municipalité de L’Anse-Saint-Jean au Bas-Saguenay, est un acteur économique régional important durant la saison hivernale avec son domaine skiable, son secteur haute-route, ses sentiers de raquettes et ses pistes de ski de fond.

Le Mont-Édouard a également connu son lot de popularité en accueillant plusieurs événements compétitifs dans le domaine du vélo de montagne. Les courses régionales, provinciales et des coupes  Canada en vélo cross-country ainsi qu’en downhill ont eu lieux à la montagne. Ces événements sportifs ont eu des répercussions positives dans l’économie locale (restauration, alimentation et hébergement). Par contre, depuis maintenant plus de cinq ans qu’ils n’y a pas eu événement de vélo et l’état des sentiers les rend impraticable.

Depuis quelques années, le projet de développement de sentiers de vélo de montagne au Mont-Édouard mijote dans la tête des cyclistes du Bas-Saguenay.   Par contre, cette année, la station du Mont-Édouard a eu de l’ouverture quant à l’élaboration d’une infrastructure de sentiers de vélo à même son domaine skiable. Avec cette offre de partenariat, quelques individus ont pris l’initiative d’entamer des démarches d’aménagement d’un sentier d’ascension en vélo afin d’accéder à diverses zones praticables en vélo.

 

ASJ, Mont-Édouard - MTB - Carte de tracé des sentiers vélo

L’objectif du projet

Le projet a pour but d’offrir un réseau de sentiers de vélo de montagne attrayants et de promouvoir la pratique de ce sport dans la région. Pour avoir de bons sentiers de vélo en terrain escarpé, il faut a priori une belle voie d’ascension. Cette voie pourra éventuellement donner accès à des sentiers de styles enduros, principalement descendants mais très ludiques ainsi qu’à des sentiers plus exigeants de type downhill ou cross-country.  Le projet consiste ainsi à l’aménagement de 5-6 sentiers.  Il faut également considérer l’installation d’un point d’eau pour s’hydrater et nettoyer les vélos.

 

Afin d’en apprendre davantage sur les détails du projet projet tels que les partenariat, les retombées socio-économiques pour la région et la description des phases de développement, je vous invite à consulter la description du projet sur la page du concours Aviva.