Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Un lac, une fée et des fantômes

Caverne Trou de la fée-WEB-4

La semaine dernière, une petite excursion de deux jours nous a amenés à explorer une partie du Lac Saint-Jean: Desbiens et Val-Jalbert. L’été s’était enfin bien installé (c’était un peu trop long à mon goût cette année) avec le soleil et toute la petite famille était très enthousiaste à l’idée d’aller visiter Parc caverne du Trou de la fée. François, mon petit explorateur, espérait bien y trouver un trésor.

Caverne Trou de la fée-WEB-2

En partant le matin, j’étais loin de me douter que je manquerais de temps pour tout voir ce merveilleux site. Bien sûr qu’il y a le sentier pour se rendre à la caverne. Une fois sur place, un guide nous aide à y accéder et nous raconte l’histoire du Trou de la Fée. On y fait même le test de la noirceur totale, noir comme dans « tu  ne vois pas ta main en face de toi ».

Caverne Trou de la fée-WEB-3

Mais le site compte en fait un total de neuf sentiers. Nous en avons fait cinq, ceux qui sont recommandés pour le parcours touristique.

Caverne Trou de la fée-WEB-6

Caverne Trou de la fée-WEB-5

« La coulée verte » c’est le nom d’un des sentiers qui ressemble à la jungle amazonienne. Je vous le jure, une forêt amazonienne avec sa mousse, ses petites cascades et son vert dense.  J’avais l’impression d’être au Costa Rica. La majorité des sentiers ont conservé  leur côté naturel, nous faisant gambader de rocher en rocher. Beaucoup plus agréable ainsi à mon avis.

Caverne Trou de la fée-WEB-8

Après notre merveilleuse après-midi, j’étais bien déçu de devoir quitter les lieux. J’aurais aimé avoir le temps de profiter de la tyrolienne et explorer les plus longs sentiers pour randonneurs avertis. Le parcours principal de l’ancien barrage est aussi accessible le soir et tout un système d’éclairage y est installé afin d’admirer la chute en soirée.

Cette journée s’est terminée à un endroit ou vous devez dormir au moins une fois dans votre vie: Le Village Historique de Val-Jalbert. De nature assez rêveuse, je n’ai eu aucun problème à me laisser emporter par les lieux, complètement déconnectée du reste du monde. J’ai été dépaysée! On a l’impression qu’une bulle temporelle nous englobe, nous permettant de vivre le passé comme nulle part ailleurs. Complètement autonome par son hébergement, son restaurant et son transport. Et il y a la chute de jour, mais aussi la chute de nuit, wow! Moi et Marie-Andrée y serions restés des heures et des heures à l’admirer. Une fois de plus, j’ai dû essuyer des larmes en partant. « Mais Maman, jamais je ne reverrai la chute avec toutes ses lumières » Décidément, je manque de temps partout où je vais. Alors, ne soyez pas surpris si je vous dis encore une fois que j’ai manqué de temps pour tout faire à Val-Jalbert. J’aurais repris le petit train mille et une fois juste pour le plaisir de circuler comme bon me semble. Géocaching, ballade guidée en train, village animé, téléphérique, sentier, spectacle immersif, de quoi s’occuper toute une journée.

Chute Val Jalbert nuit-WEB-1

« Et puis les enfants, avez-vous vu des fantômes cette nuit? » Le silence s’est installé et ils m’ont regardée, les yeux grands ouverts d’inquiétude, se demandant bien pourquoi je leur demandais ça. Intérieurement, je me félicitais d’avoir omis cette information la veille au soir. Dormir dans un village fantôme, ça peut donner la frousse!

Val Jalbert-hebergement-WEB-8

6 endroits pour célébrer la Fête nationale du Québec

Saint-Jean-Baptiste

C’est le début de l’été, les journées sont plus chaudes et le soleil se couche tard. En plus de cela, un long week-end de trois jours est devant nous. Tous les éléments sont réunis pour célébrer la Fête nationale du Québec. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on fête ça où?

En humour à Saguenay et à Alma

Deux spectacles d’humour extérieurs sont à l’horaire le week-end prochain dans la région.

L’humoriste P-A Méthot sera à la Zone portuaire de Saguenay dès 21h avec son spectacle Plus gros que nature.

Du côté d’Alma, Mario Tessier sera en prestation à compter de 20h30 à la Place Cogeco.

En nature au Lac-Bouchette

Les 23 et 24 juin, le Centre de nature du Lac-Bouchette sera transformé en une véritable fête foraine. Plusieurs spectacles sont prévus dont Stefie Shock et Les Petites Tounes. Il y aura aussi un module d’escalade, du tir à l’arc, du rabaska et encore plus. L’occasion est idéale pour découvrir cet endroit (et l’Ermitage Saint-Antoine situé tout près!) et en plus, toutes les activités sont gratuites!

Autour du plus gros feu de joie à Saint-Edmond-les-Plaines

feu

Que serait la Fête nationale sans un feu de joie? Depuis très longtemps, lors de chaque Fête nationale la municipalité prépare le plus gros des feux. Vu l’engouement des gens venant d’ailleurs pour voir ce feu, un festival s’est créé au fil des années. Il y aura une dégustation de produits régionaux (bières, saucisses et fromages) le 23, une course familiale, un concours de tartes aux bleuets ainsi qu’une compétition de tirs de VTT le 24 juin. Le tout se termine avec le feu de joie.

Pendant 50 heures à Saint-Honoré

Une grande fête (ce n’est pas peu dire!) qui s’étend sur plusieurs jours (50 heures) est prévue encore cette année à Saint-Honoré. Depuis quelques années déjà, l’événement, dont la formule s’apparente à Woodstock en Beauce, est un succès! Bon nombre de groupes tels que Loco Locass et Mononc Serge sont attendus pour le 23 juin dès 18h30. Vous pouvez acheter les billets à l’entrée du site.

À Saint-Gédéon

Après une journée à la plage ou encore, un repas à la Microbrasserie du lac Saint-Jean, rendez-vous le 24 juin en bordure de la rue De Quen pour assister à la fameuse parade de la Fête nationale dès 19 h.

En marchant sur l’eau au Camping municipal du Lac-vert

WaterBall

Cette année le camping municipal du Lac-vert sort de l’ordinaire pour célébrer la fête des Québécois. Vous pourrez essayer le water ball, une genre de bulle dans laquelle vous pouvez entrer pour marcher sur l’eau du magnifique Lac-Vert situé à Hébertville! Je vous conseille de réserver vos billets en contactant le camping. En plus de cela, de la musique, un feu de camp et des feux d’artifice sont prévus.

Profitez de cette longue fin de semaine pour faire différentes activités dans la région. Vous trouvez tout ce dont vous avez besoin : hébergement, activités, restaurants, sur le site officiel de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Bonne Fête nationale à tous!

Séjour gourmand à l’Auberge Carcajou, du souper au déjeuner!

Un peu en retrait, nichée sur les flancs des Monts Valin, l’Auberge Carcajou est une oasis de silence au milieu de la forêt. Le mystère commence dès que l’on quitte la route pour emprunter le petit chemin qui nous y conduit. J’ai le plaisir de ne pas savoir ce qui m’attend et le premier coup d’œil me plait instantanément.

Mon sac en main, j’entre par le balcon-terrasse qui surplombe les lieux. Dans le vestibule, un panier de pantoufles donne le ton. Ici, on se met à l’aise comme à la maison et la décoration aux airs boisés le confirme. Pas de doute, l’endroit est aussi chaleureux que les propriétaires que je rencontrerai un peu plus tard. Les boiseries de l’auberge offrent un décor enchanteur aussi bien dans les chambres qu’à la mezzanine ou en salle à manger.

Salle a manger - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas

J’arrive juste à temps pour le repas et je ne m’en plains certainement pas, car je n’ai entendu que de bons mots à propos des talents des chefs-cuisinières, Émy et sa maman, Lise. Il paraît aussi que les parties de sucre sont assez impressionnantes…

Je suis ici pour découvrir la Zone boréale, alors ce sera un repas tout en saveurs de la forêt et du terroir régional. L’exploration commence avec une soupe d’orge et d’armillaires ventrues colorée par de la bette qui lui confère un ton des plus appétissants, sans parler des champignons bien croquants et savoureux. Le plat suivant me ravit tout simplement les papilles. Je crois que c’est d’ailleurs mon plat préféré de tout le voyage : un rösti de céleri-rave sauce hollandaise avec œuf poché, crevettes nordiques et huile de homard. L’amalgame des textures est surprenant, j’en mangerais encore et encore.

Ce n’est pas fini, le menu boréal se poursuit avec de la poitrine de canard poêlée accompagnée de pommes de terre rates cuites dans le gras de canard, de bettes jaunes en croûte de sel et de la crème fouettée surette au vinaigre de vin de gadelles. Le dessert termine le service en beauté avec une tarte au fromage à la courge et au sirop d’érable, simple et délicieux!

Soupe - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Repas de Zone boreale - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Poitrine de canard - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Decoration - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas

Je prends ensuite quelques instants pour discuter avec Lise de l’auberge et de son histoire. Toute cette aventure commence par une érablière qui a fait naître un rêve qu’elle chérissait. Sa famille l’a suivie il y a de ça une décennie. Émy a étudié la cuisine, Papa, ingénieur mécanique, a dessiné les plans 3D de la bâtisse. Tous les enfants ont mis la main à la pâte, buchant le bois pour construire et visitant les antiquaires pour meubler les différentes pièces disposées autour d’une cheminée centrale.

J’ai dormi comme un bébé! Dans la dizaine de chambres, la décoration est sobre et de bon goût. Certaines disposent de salles de bains privées, d’autres, à plus petit budget, sont partagées. Tous les clients ont accès à la mezzanine lumineuse, à la terrasse couverte ainsi qu’au jardin d’été. Les plus curieux peuvent explorer la flore de St-David-de-Falardeau à la recherche des dizaines de sortes de champignons indigènes qui poussent sur les quatorze hectares de la propriété.

Mezzanine - Auberge Carcajou - Jennifer Dore DallasMa chambre - Auberge Carcajou - Jennifer Dore DallasChambre a louer - Auberge Carcajou - Jennifer Dore DallasServiettes - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Dejeuner boreal - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas

Pour ceux qui voudraient s’y arrêter, sachez que les soupers sont disponibles sur réservation et qu’il n’y a pas de carte. Les menus changent quotidiennement selon les disponibilités des produits saisonniers et les cueillettes des propriétaires. 80 % du menu provient du terroir québécois, dont la majeure partie du Saguenay-Lac-Saint-Jean, lorsque cela est possible.

Une visite à l’Auberge Carcajou est donc une complète incursion dans la culture boréale de la région, du souper au déjeuner. Je parie que vous non plus ne saurez résister!

Bonne visite boréale,

Jennifer Doré Dallas
du blogue
moimessouliers.org

« Articles plus anciens