Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Offrez-vous la mycogastronomie régionale!

champignons_panier

Vous êtes amateur de gastronomie et de champignons ? Vous avez déjà songé à partir à la cueillette, mais vous ne savez pas où trouver vos champignons préférés? Vous avez peur de commettre une erreur d’identification, car votre seule expérience de récolte de champignons se résume aux aventures de Mario Bros sur console ? Dans ce cas, j’ai la certitude que ce billet pourrait grandement vous intéresser.

Pour ceux et celles qui ne le savent pas, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean possède plus de 2500 espèces de champignons dont une trentaine sont comestibles. De plus, selon l’analyse des données météorologique par la Mycoboutique, cette saison de récolte s’avère très prometteuse. Quoi dire de plus pour vous convaincre de vous lancer dans ce passe-temps fort agréable au goût?

Comment s’y prendre ?

Tout d’abord, il est fortement déconseillé de vous aventurer seul(e) et de récolter des champignons sans réaliser une contre-identification par des mycologues d’expérience. Il faut garder en tête que certaines espèces sont néfastes et dangereuses, voire mortelles, pour la santé.

Ensuite, il existe en région plusieurs groupe de mycologues amateurs, de guides-cueilleurs et de personnes ressources pour vous permettre d’être initié(e) en toute sécurité.

  1. L’entreprise de consultants en environnement BioTerra offre des sorties d’initiation et de formation sur la cueillette et l’identification de champignons dans la région du Saguenay.
  1. L’entreprise Champignon Boréal à Chicoutimi offre des activités de mycotourisme en groupe au Parc Aventures Cap Jaseux à tous les samedi, et ce, du 12 août jusqu’au mois de septembre. Les sorties sont d’ailleurs suivies d’une dégustation. Pour vous inscrire vous devez contacter le Parc Aventures Cap Jaseux.
  2. Le Cercle des mycologues du Saguenay offre également un service de guide-cueilleur.
  3. Pour les sorties au Lac-Saint-Jean, la Société de mycologie d’Alma offre des sorties en groupe. Néanmoins, vous devez être membre pour participer aux activités de cet organisme à but non lucratif.

Pour en savoir plus …

cueillette-181510

Tout d’abord, pour obtenir plus d’information sur les pratiques de récolte en région, je vous conseille fortement de consulter et de suivre la page Facebook des Champignons comestibles du Lac-Saint-Jean.

Ensuite, si la cueillette ne vous intéresse pas, mais vous cherchez à vous procurer ce genre de produit. Sachez qu’on en retrouve de plus en plus dans les épiceries locales de la région. Si vous ne trouvez pas ce dont vous cherchez, les entreprises Champignon Boréal et Morille Québec offrent une belle diversité de produits ainsi qu’un service de vente et d’achat de champignons.

Enfin, je terminerai en vous conseillant fortement de consulter ce merveilleux guide sur les champignons comestibles du Lac-Saint-Jean, réalisé par la Forêt Modèle du Lac-Saint-Jean, et de vous rappeler : En cas de doute, s’abstenir !

Bonne cueillette !

Un arrêt à l’Auberge-bistro Rose et Basilic

Découvrir le Saguenay-Lac-Saint-Jean et ses producteurs régionaux c’est possible. Dans le cadre de la Zone boréale, qui vise à promouvoir les produits du terroir, nous vous invitons à explorer notre gastronomie boréale sous la forme de douze restaurateurs qui ont été désignés « ambassadeur de saveurs ». Cette semaine, laissez-vous transporter à l’Auberge-bistro Rose & Basilic.

À quelques pas de la Véloroute des bleuets sur le boulevard des Cascades, l’Auberge-bistro Rose & Basilic est bien connue des voyageurs et des habitants d’Alma, car on y mange et on y dort divinement bien!

Cette adresse est toute désignée après une journée passée à explorer les adresses gourmandes et touristiques de la région. Arrêtez-vous à la fromagerie Médard ou chez Miel des Ruisseaux ou bien faites un tour de vélo le long de l’eau. Ce sont d’ailleurs les attraits favoris de la copropriétaire des lieux, Linda Décoste.

Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - lit Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - salle a manger du bas

Comme je suis curieuse de savoir d’où vient le nom Rose & Basilic, c’est la première question que je lui pose. « J’aimais beaucoup popoter et j’avais tendance à utiliser beaucoup de basilic », m’explique-t-elle. Le concept s’est donc développé autour de son amour pour cette épice. De l’amour, ici, on n’en manque pas!

Cette sympathique femme d’affaires sait mettre ses clients à l’aise. Toujours aux aguets, elle les salue par leur nom lorsqu’ils entrent au restaurant ou elle prend le temps de discuter avec les nouveaux une fois à table. Je constate qu’elle veille sur son resto comme sur sa marmaille, un regard bienveillant sur tous ceux qui l’entourent. En parlant de projets qu’elle aimerait réaliser, Linda me répète souvent que ce sont les clients qui décident, qu’elle doit d’abord les écouter, même si elle tente doucement de leur faire connaître de nouveaux produits et de nouvelles façons de déguster.

Lors de ma visite, une soirée spéciale dans le cadre de la Quinzaine des saveurs almatoises avait lieu sous le thème du film James Bond, avec performances de danseurs et présence du porte-parole de l’évènement, Giovanni Apollo. Malgré un restaurant plein à craquer, Linda prend le temps de m’expliquer pourquoi elle fait partie de la Zone boréale à titre d’ambassadrice de saveurs.

« La Zone boréale à l’Auberge-bistro Rose & Basilic, ce n’est pas seulement pour les touristes, mais aussi pour nous tous, pour qu’on puisse connaître ce qui nous entoure. Il faut se serrer les coudes, créer des maillages entre les producteurs et les restaurants afin de devenir toujours plus « local » et de s’entraider de plus en plus dans la région. », explique celle qui se réjouit d’une telle initiative gastronomique au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - general tao Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - popcorn ananas Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - salle a manger

Repos douillet à l’auberge

Après ce généreux repas, je me retire dans ma chambre juste en haut du restaurant pour un peu de relaxation. Moderne, décorée avec goût et bien douillette, j’ai pu m’y reposer librement de mes explorations de la journée. Après tout, comment ne pas profiter d’un tel bain à remous gigantesque, un bon livre à la main… Je n’ai pas résisté lorsque Morphée est venu me chercher, lovée dans les draps embaumant la lessive fraîche de grand-maman.

Même si l’auberge date d’il y a plusieurs années, elle a été remise au goût du jour et on n’y a pas lésiné sur les détails. Dans la salle de bains, miroir amovible, cotons démaquillants, cotons-tiges et produits de bain sont disponibles pour les clients. Dans la chambre, on retrouve une cafetière, une télé, plusieurs prises électriques permettant de tout charger du même coup, un bureau de travail et amplement de rangement pour nos effets personnels.

Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - salle de bains Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - robe de chambre Auberge-bistro Rose et Basilic - Jennifer Dore Dallas - chambre

Il est possible d’accéder à notre chambre par l’intérieur du restaurant lorsqu’on sort de table. Les invités disposent également d’une entrée privée sur le côté de l’édifice où ils peuvent entrer et sortir à leur guise.

Pour une pause gourmande en visite dans la région ou pour profiter de l’hébergement abordable, l’Auberge-bistro Rose & Basilic d’Alma vous attend cet été!

Bon voyage boréal,

Jennifer Doré Dallas
du blogue
moimessouliers.org

 

L’Exode Café, ou la découverte colorée

La Zone boréale, ce n’est pas que des restaurateurs et des aubergistes! Parmi les ambassadeurs de saveurs, on retrouve aussi L’Exode Café, niché au cœur de la ville d’Alma. Pour manger ou simplement siroter un bon café, pour travailler un brin ou encore relaxer entre amis, l’endroit est tout désigné pour découvrir des produits locaux mis en valeur de façon simple et délicieuse.

Dès mon arrivée, Pénélope, la fille d’Agathe Bouchard, propriétaire des lieux, m’accueille avec un grand sourire avant de me laisser admirer l’impressionnante œuvre d’art suspendue à droite de la caisse. De l’extérieur, force est d’admettre que je ne m’attendais pas à ce qu’une si jolie adresse se cache là. Difficile de ne pas laisser passer un WOW en entrant dans l’immense café lumineux.

Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - ensemble du cafe Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - entree Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - salle

L’espace est éclatant, aéré et coloré. Des touches de blanc aux accents violets, on sent bien l’influence industrielle et moderne. La décoration est sobre et ponctuée de si jolis détails qu’on s’y sent de suite bien.

J’ai du mal à commander tant le choix est grand pour le déjeuner, le dîner ou la pause-café : sandwichs avec produits du terroir, salades maison, gaufres, desserts et autres mignardises me tentent tous. Après quelques tergiversations, j’opte pour un sandwich au jambon local avec fromage Gédéon accompagné d’une salade aux légumes et couscous israéliens. Je prendrai aussi un savoureux mokacino un peu plus tard.

Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - sandwich Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - repas Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - mokacino Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - mokacino

Agathe a bien raison : « La Zone boréale ne s’explique pas, elle se déguste. Il faut se déplacer pour vivre cette expérience. C’est certainement une des belles façons de faire découvrir à notre clientèle des produits typiquement de chez nous, d’une qualité et d’une fraîcheur exemplaires, en plus d’être un créneau pour nous différencier des autres restaurateurs! » Viandes, légumes, fromages et créations culinaires maison sont toutes à l’honneur!

À L’Exode Café, ouvert depuis quatre ans, on n’a négligé aucun détail : des prises électriques nombreuses et bien identifiées au code de Wi-Fi en évidence en passant par les produits locaux mis en valeur sur de petites étiquettes attrayantes. On ne peut pas les rater!

Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - prise electrique

C’est agréable de voir un amalgame entre un espace de travail et un lieu de gourmandise fonctionner de la sorte pour que tous les clients y trouvent leur compte, qu’ils soient étudiants, touristes ou habitués. En plus du menu à la carte proposé, on peut y récupérer du café en vrac pour la maison (et pourquoi pas un petit dessert aux bleuets, tant qu’à y être?).

Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - bubble tea Exode Cafe - Jennifer Dore Dallas - cafe

Vous n’avez pas envie d’un café ou d’un repas? Qu’à cela ne tienne! Le bubble tea (thé glacé aromatisé avec bulles de tapioca) vous rafraîchira pendant que vous préparez vos prochaines escapades dans la Zone boréale. Parmi les favoris de la propriétaire, la Véloroute des bleuets et l’exploration du majestueux lac Saint-Jean!

Bon voyage boréal!

Jennifer Doré Dallas
du blogue moimessouliers.org

« Articles plus anciens