Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Ma prochaine partie d’sucre (sans tire d’érable!)

J’aime pas la tire d’érable.

Ceci étant dit, j’adore aller à une partie d’sucre! Le temps est doux, les journées sont plus ensoleillées, on joue dehors, on mange toutes sortes de bonnes choses : j’aime vraiment le temps des sucres.

Petite, j’allais à la Cabane à sucre chez madame Ouellet parce qu’elle était tout près du village où j’habitais. Par la suite, j’ai pris une longue pause des cabanes à sucre (l’adolescence!). Puis, ces dernières années, j’ai renoué avec ce plaisir et je participe activement (à ma façon et sans manger de tire d’érable!) à des parties d’sucre improvisées chez les amis et la famille.

Selon la tradition

Parce que j’aimerais porter à un autre niveau mes expériences de parties d’sucre, j’ajoute à ma liste celle de la Ferme 5 étoiles qui se présente comme étant traditionnelle. Ce qui veut dire : promenade en carriole tirée par des chevaux, menu à volonté typique de la cabane à sucre, dégustation de tire d’érable et soirée folklorique. Ça me semble super comme sortie parce que plusieurs forfaits sont disponibles allant d’un seul repas à un séjour de 2 nuitées. En plus, comme son nom le dit, ce centre de vacances est aussi une ferme! On peut donc rendre visite aux chevaux, aux cerfs, aux orignaux, aux lapins, aux loups (!).

Version gastronomique

En faisant ces recherches, j’ai aussi vu ce que propose l’Auberge Carcajou à Saint-David-de-Falardeau. On parle ici d’un forfait gastronomique! Wow! Cela comprend le privilège de participer à la collecte de la sève d’érable, un souper quatre services, la nuitée et le déjeuner le lendemain. Une belle occasion de goûter les confections de la chef de l’auberge qui est reconnue pour ses mets exquis et son désir de faire connaitre les produits du terroir.

À la lecture de la description du menu, je lis : «Confitures maison, sirop d’érable de notre érablière, pain fait sur place avec la farine du Moulin A.Coutu, bacon et jambon de la Charcuterie Perron, fromages locaux»! (Je crois que je n’attendrai pas le temps des sucres pour m’y offrir un déjeuner!)

En bref, ce que propose l’Auberge Carcajou me semble tout aussi génial que l’offre de la Ferme 5 étoiles, l’une dans une version gastronomique et l’autre, plus traditionnelle.

J’ai bien hâte au printemps, à ma prochaine partie d’sucre (sans tire d’érable)!

10 raisons pour nous visiter lors du week-end de la fête du Travail

Pour beaucoup d’entre nous, la fête de la Saint-Jean-Baptiste marque le début de l’été et la fête du Travail la fin de la belle période des vacances.  Le long week-end de trois jours du début septembre est une occasion unique de profiter encore pleinement du soleil, de la chaleur et des activités touristiques que la saison estivale offre aux visiteurs. Afin de vous permettre planifier efficacement votre séjour vacances chez-nous, voici dans le désordre 10 raisons de visiter le Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de la fête du Travail.

Raison #144  – Parce que fabriquer 60 des 350 fromages fins du Québec, ce n’est pas rien!

Avec ses neuf fromageries, le Saguenay–Lac-Saint-Jean n’a rien à envier à personne côté fromages. Ici, les traditions ne mentent pas. Les familles Perron, Boivin, St-Laurent et les autres vous le diront : « C’est que nos vaches sont heureuses! ». Surtout que pendant les vacances la route est toujours plus belle. Voilà une belle occasion de découvrir l’ensemble de nos fromageries artisanales.

Raison #125 – Pour une randonnée de 42 km la tête dans les nuages

Le sentier du Fjord – reliant le cap de la Boule (Sacré-Cœur) et Tadoussac – est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie. Avec trois jours devant vous, le sentier, long de 42 km et longeant la rive nord du fjord, se pratique aisément. Une impression d’avoir les deux pieds sur terre et la tête légèrement accrochée aux nuages. L’arrivée surplombant la baie de Tadoussac, l’une des plus belles au monde, vaut à elle seule le déplacement.

Raison #78 – Pour la dolce vita sur la plage au coucher du soleil

Envie d’un peu de romance? On étale la couverture à carreaux sur le sable fin, on apporte son vin et on farniente sur la plage en observant les fabuleux couchers de soleil sur le lac. Profiter des 42 km de plage du Saguenay-Lac-Saint-Jean c’est aussi possible en septembre avec en prime moins de voisin à vos côtés.

Raison #15 – Pour emmener les tout-petits aux p’tits oiseaux

Au sanctuaire CIBRO de Saint-Fulgence, on est aux petits soins pour les oiseaux de proie et autres espèces en détresse. Sur le terrain ou dans les immenses volières, le plaisir de contribuer à leur « réhabilitation » donne littéralement des ailes aux petits comme aux grands. On en profite pour faire une randonnée dans les sentiers longeant les battures où résident plus de 280 espèces et finalement laissez-vous porter par la vue surplombant la rivière Saguenay. Immense!

Raison #72 – Question de jouer les Jack Kerouac le temps d’un road trip autour du lac

Du vendredi au lundi, on fait le tour du lac Saint-Jean et on s’offre le road trip le plus hot qui soit. À la Jack Kerouac, on fera des rencontres de gens vrais, souriants et attachants. On peut aussi regarder le paysage et s’arrêter casser la croûte en dégustant du fromage en crottes et en dégustant un Red Champagne. Mais, le vrai trip est souvent entre quatre yeux ou six ou huit selon que l’on est en famille.

Raison #119 -Parce que dormir dans les arbres, c’est branché!

Pas besoin de savoir grimper aux arbres pour poser le pied dans notre maison au sommet des cimes du cap Jaseux à Saint-Fulgence. Nous prenons l’escalier, tout simplement. Une fois là-haut, nous aurons droit à une véritable aire protégée. Et si vous désirez vraiment sortir de l’ordinaire essayez le tout nouveau « dôme » vitré. Une nuit à la belle étoile sous les couvertures de votre lit douillet, un « must »!

Raison #127 -Parce que notre plus célèbre Tableau ne sera jamais exposé dans un musée

Adeptes de photo, deux kilomètres après le village de Sainte-Rose-du-Nord, on s’offre la lente descente de neuf kilomètres vers Saint-Basile-de-Tableau. De là, on peut apercevoir le Tableau, l’une des parois les plus extrêmes au Québec. Le célèbre Tableau n’est accessible qu’en bateau, mais, même de loin, c’est beau alors pourquoi s’en priver!

Raison #158 – Envie d’un mini Compostelle? Direction l’Ermitage

Vous aimez marcher? Et bien vous le randonneur sportif ou contemplatif en vous adorera ce beau sentier de 215 km, qui va de Rivière-Éternité au parc national du Fjord-du-Saguenay pour se terminer à l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette. Un défi pour le corps et l’esprit qui apaise l’âme et ouvre grand le cœur.

Raison #154 -Pour venir saluer Mô, l’orignal

Un orignal apprivoisé? On le doit à Jimmy qui, depuis sa naissance, prend soin de Mô comme d’un membre de la famille. Le petit orignal – nourri au biberon pendant des mois – a bien grandi, et c’est dans son enclos d’une Ferme cinq étoiles de Sacré-Coeur qu’on le visite durant le long congé de la fête du Travail.

Raison #28 – Parce que les Bleuets ont le sens de la fête… c’est sûr!

Des vacances sans faire la fête c’est impossible surtout au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis toujours, le pays des Géants croule sous les festivals et événements qui cultivent à tous les vents cet art de vivre exclusif aux gens d’ici et terriblement contagieux. Une grosse bière avec ça!

Et voilà, s’il vous manque encore des raisons de venir nous visiter lors des prochaines vacances de la fête du Travail vous pouvez toujours visiter notre site qui en propose 188 différentes. Vous trouverez alors sûrement chaussure à votre pied.

L’oasis nordique | Vlog du SagLac

Louis Hébert a choisi de reprendre la ferme familiale afin d’y produire les céréales nécessaires à l’élaboration de bières. Ces blondes, brunes, blanches et noires ainsi que la Ambrée Amère médaillée d’or 2009 au Festival mondial de la bière de Strasbourg sont savourées à la Microbrasserie La Chouape de Saint-Félicien. Il raconte son cheminement atypique.

« Articles plus anciens