Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Road trip sur le Fjord

Vue sur la plage de Petit Saguenay

Vue sur la plage de Petit Saguenay

Depuis mon plus jeune âge, je suis fascinée par le monde marin. Un amour infini, plus particulièrement pour les baleines, peut-être dû à mes origines Tadoussaciennes. Mon moyen préféré pour visiter ces mammifères marins est le zodiac. Ce bateau pneumatique permet une proximité incomparable et en faire avec mes enfants figurait sur ma liste des choses à faire pendant qu’ils étaient encore jeunes. J’ai trouvé l’attente longue avant qu’ils soient assez grands pour que je puisse enfin leur faire découvrir. Mais j’avais décidé que c’était cette année que j’y remédiais.

Organisaction

Organisaction

Depuis à peine 2 ans, la croisière aux baleines en zodiac est maintenant offerte à partir de Petit Saguenay. Une croisière d’observation des baleines sur le Fleuve St-Laurent avec en prime une ballade dans le Fjord du Saguenay. Le vent dans les cheveux, le sourire aux lèvres, je me sentais comme lorsque l’on sort la tête du char pendant un road trip: Libre. Ce que j’aime du zodiac c’est qu’on feel l’eau.

François qui profite de la ballade

François qui profite de la ballade

En plus de profiter d’une magnifique ballade dans le fjord, agrémenté d’explications de la part de notre charmante capitaine Olivia, nous avons eu droit à un spectacle incroyable. Plusieurs rorquals communs se faisaient un festin dans le fleuve, sans compter les dizaines de bélugas se baladant en petit groupe.

Petit Saguenay (7) WEB

Mais la cerise sur le sundae, et toute la famille peut en témoigner comme étant le moment fort de cette sortie, un rorqual nous a surpris et a ouvert la gueule à moins de deux mètres de nous, replongeant juste sous le bateau. Nous l’avons vu défilé en transparence dans l’eau. Cette grosse bête, au moins trois fois plus grosses que le zodiac, était juste en dessous de moi. J’en ai eu la chair de poule. Et si vous demandez aux enfants ce qu’ils ont préféré de cette sortie, ils répondront unanimement: « Quand la baleine a passé en dessous du bateau Maman ».

Petit Saguenay (4) WEBPetit Saguenay (5) WEBPetit Saguenay (6) WEB

De retour de notre croisière, nous avions réservé un chalet au Village Vacances Petit Saguenay. C’était notre première expérience et ce ne sera pas la dernière. Qu’est-ce qui fait le wow de la place: l’animation! Chaque jour de la semaine a sa programmation. Nous étions lundi, soir du feu animé. Une cinquante « d’humains vacanciers » comme ils nous appelaient, étaient installés autour d’un feu à rire, mais rire…parce qu’ils sont drôles ces animateurs. Rien à voir avec les GO dans le sud. Ici, les animateurs tu as le goût de les ramener chez vous tellement ils sont gentils, drôles et attachants.

Au programme du lundi soir: feu animé

Au programme du lundi soir: feu animé

Un des animateurs lors du feu animé

Un des animateurs lors du feu animé

Petit Saguenay (10) WEB

Et le lendemain matin, pendant que les enfants étaient prient en charge par un animateur, nous les parents ont avaient le droit à une sortie spéciale: le bain de boue. La plupart des parents participant n’en étaient pas à leur première expérience. Certains fêtaient même leur cinquième année au VVPS. Nous, les petits nouveaux, on a eu droit à notre initiation. Assis dans le trou de bouette, les autres s’en donnent à cœur joie à t’en mettre partout. C’est démesurément fou, mais ça fait tellement du bien.

En direction pour notre toute première expérience de bain de boue

En direction pour notre toute première expérience de bain de boue

Petit Saguenay (13) WEB

Martin et son premier bain de boue

Martin et son premier bain de boue

Initiation réussie, bravo Martin!

Initiation réussie, bravo Martin!

Et ensuite, on s’est retrouvé toute la famille, heureux d’avoir chacun vécu une expérience extraordinaire. Même l’ado a trouvé ça amusant, contrairement à ce à quoi elle s’attendait. Et pour couronner le tout, les mardis au restaurant du VVPS c’est Mardi Gras, jour de poutine à volonté.

« Martin? »

« Oui, chérie? »

« Quand est-ce qu’on revient? »

En guise de réponse, je reçu un beau sourire de Papa satisfait. Moi, ce sourire là je le connais. Et je sais qu’on reviendra l’année prochaine.

 

Village Vacances Petit Saguenay, on t'adore!

Village Vacances Petit Saguenay, on t’adore!

L’art de la cueillette de bleuets

Bleuet-MaryseLamontagne

Cueillir le bleuet est un art. L’art de Dame Nature. Les meilleures conditions météo doivent être réunies afin que des milliers de bleuets couvrent les champs rougeâtres à l’été. Depuis quelques dizaines d’années, Gisèle fait partie de ceux qui maîtrisent l’art de la cueillette de bleuets. Grâce à son témoignage, je plonge quelques instants dans son univers qu’est la cueillette de bleuets dans le secteur nord du Lac-Saint-Jean.

La cueillette dans une bleuetière coopérative

La coopérative dont fait partie Gisèle existe depuis plus de 50 ans. Cette bleuetière sauvage fut défrichée et ensuite organisée en coopérative afin qu’un grand nombre de gens en tire avantage. Chaque matin, les 60 membres se rendent très tôt au champ pour cueillir les bleuets selon le nombre de boîtes qu’il leur est fourni. Ils se présentent alors à l’entrée de la bleuetière puis, selon l’avancement de leur cueillette, une nouvelle parcelle de champ leur est attitrée au sort ou bien, ils continuent avec celle qu’ils ont déjà débutée. Une parcelle plus remplie de bleuets est plus longue à cueillir qu’une qui est moins garnie. « Lorsqu’on a terminé notre parcelle, le surveillant de la bleuetière vient vérifier s’il reste des bleuets. Il ne doit pas en rester du tout! » souligne Gisèle.  Une fois leurs boîtes remplies à craquer, tous les membres les rassemblent dans un entrepôt et un camion vient les chercher pour les apporter à l’usine de congélation.

Fidèle membre depuis 25 ans, Gisèle a eu le privilège de vivre de grands changements. D’une cueillette effectuée à la main jusqu’à l’arrivée du tracteur spécialement conçu pour cela, elle s’est adaptée à ces nouvelles façons de faire. « Au début, c’était avec ce qu’on appelle un peigne et ça prenait trois fois plus de temps qu’aujourd’hui. Ensuite, j’ai connu la machine à deux roues qu’on poussait en marchant et en 2016, on utilise le tracteur ». Évidemment, avec ces améliorations elle a rapidement remarqué que le rendement est amélioré et que la cueillette est plus rapide.

Selon Gisèle, un des grands défis avec lequel elle doit composer est la météo, car cela influence l’efficacité de la cueillette. L’objectif est de ne pas laisser de petits fruits bleus dans la parcelle de terrain qui leur est attribuée, et ce, malgré une grosse averse. Les champs doivent être récoltés au maximum. (Les bleuets sont tellement bons qu’on ne voudrait pas en laisser un seul en oubli!) Comme la récolte de bleuets doit avoir lieu dans un délai de quelques semaines, la cueillette en coopérative est très bien organisée et son fonctionnement est rigoureux : « on doit suivre une réglementation pour s’assurer d’une cueillette efficace, cela ne doit pas être fait n’importe comment et n’importe où dans le champ ». Un conseil d’administration s’assure de mettre en place cette réglementation.

Les bons moments qui y sont créés

En terminant, j’ai senti tout le bonheur qu’éprouve Gisèle à se présenter matin après matin à la bleuetière lorsqu’elle me parlait de son plaisir à se retrouver en pleine nature. « En plus du bien-être que j’ai d’être dehors au petit matin, la cueillette c’est libérateur. Pour moi, c’est presque une religion! » Elle aime aussi retrouver les autres membres pour discuter de tout et de rien… et de bleuets, car chaque matin de la période de cueillette, ils se rassemblent à l’entrée de la bleuetière quelques instants, le temps d’attribuer les parcelles. Des liens se sont donc créés après tous ces matins, toutes ces années. Je sais également que c’est un véritable plaisir pour Gisèle de partager son monde bleu avec sa famille et ses petits-enfants. Bien sûr, les petits en mangent plus qu’ils en cueillent mais comment ne pas résister?

Bleuetiere-Gisele

Je remercie Gisèle pour son précieux témoignage qui m’a permis de faire une incursion dans l’univers de la cueillette de bleuets en coopérative. Elle a eu la gentillesse de nous fournir une photo d’elle à l’œuvre.

Les 5 musts de l’été

soft-ice-cream-cone-617724_960_720

Soleil, festivals, crèmes molles, plages, feux de camp et soirées chaudes : tous ces éléments seront bientôt réunis! Oui, enfin, finalement et heureusement l’été est à nos portes!

S’il y a 5 choses que vous devez faire cet été, ce sont les suivantes! Bon été!

1 – Virée à la Coop O’Soleil

Je vous l’avoue, j’ai un faible pour la Coop O’Soleil. Dès que j’ai franchi la porte pour la première fois, j’ai été charmée par cet endroit qui ne ressemble à aucun autre. Son style bord de plage et son ambiance totalement décontractée conviennent merveilleusement bien aux vacances estivales. Située en bordure du lac Saint-Jean, elle offre la location d’équipements divers (kayak, SUP, vélo), un service de restauration (à base de produits locaux, on aime!) et on y retrouve même une boutique de vêtements!

La Coop O’Soleil c’est comme la crème molle, il faut en profiter durant l’été, car après elle disparaît quelques mois. (En fait, elle ne disparaît pas vraiment, mais elle est ouverte de mai à septembre, un peu comme la crème molle!)

2 – Crème molle à tous les coins de rue

L’été, la crème molle est partout! Il y a deux endroits que j’affectionne particulièrement pour m’adonner à ce plaisir. À la Chocolaterie Lulu, je suis toujours satisfaite par la qualité du produit! Étant des spécialistes du chocolat, leurs crèmes molles trempées dans le chocolat sont parfaites! Vous pouvez les trouver à trois endroits dans la région : Saguenay, Métabetchouan et Saint-Fulgence. Lorsque je passe près de Dolbeau-Mistassini, c’est au Palais glacé que j’arrête. La crèmerie est très bien située au centre-ville sur le boulevard Wallberg et j’opte toujours pour le yogourt glacé : miam!

3 – 5 à 7 sur la terrasse du Fjord

Cet été, je vous conseille un arrêt à l’Auberge La Tourelle du Fjord à Saint-Fulgence le temps d’un 5 à 7 improvisé pour la simple et bonne raison que la vue depuis la terrasse est grandiose! Voyez par vous-mêmes. Si vous passez la journée au Parc Aventures Cap Jaseux, vous êtes à quelques kilomètres de là. L’ouverture de la terrasse est prévue pour le 17 juin.

4 – Festival des bières du monde et leur programmation du tonnerre

J’ai été ravie par l’annonce de la programmation du Festival des bières du monde de Saguenay. Ils ont visé juste : de la bonne musique et bien sûr, de la bonne bière toute la fin de semaine. Le week-end du festival débute en grand le vendredi soir avec le spectacle d’Éric Lapointe et s’en suit du groupe Billy Talent le samedi soir. Wow! C’est tellement LE rendez-vous de l’été pour les amateurs de bières : 450 boissons pétillantes seront offertes! Impossible de tout goûter, mais fort possible de ne jamais choisir deux fois la même! Honnêtement, les organisateurs de l’événement font un excellent travail et l’amplitude que prend le festival d’année en année m’impressionne. Toujours plus d’exposants, toujours de plus grands spectacles, toujours plus de visiteurs et toujours plus de bières!

5 – Être abonné au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Selon moi, suivre les médias sociaux d’une destination est un indispensable lorsqu’on la visite ou qu’on le panifie. Voilà une excellente façon d’être inspiré avant, pendant et encore un peu après votre séjour! Mes conseils :

  • Suivez le compte Instagram de Tourisme @saguenaylacsaintjean;
  • Suivre aussi le compte Twitter @SaguenayLac pourrait vous être utile pour poser des questions une fois sur le terrain;
  • Deux mots-clics que vous devez utiliser sans modération : #Cestgeant et #SagLac!

Lac-Saint-Jean-MaryseLamontagne

« Articles plus anciens