Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

10 raisons pour nous visiter lors du week-end de la fête du Travail

Pour beaucoup d’entre nous, la fête de la Saint-Jean-Baptiste marque le début de l’été et la fête du Travail la fin de la belle période des vacances.  Le long week-end de trois jours du début septembre est une occasion unique de profiter encore pleinement du soleil, de la chaleur et des activités touristiques que la saison estivale offre aux visiteurs. Afin de vous permettre planifier efficacement votre séjour vacances chez-nous, voici dans le désordre 10 raisons de visiter le Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de la fête du Travail.

Raison #144  – Parce que fabriquer 60 des 350 fromages fins du Québec, ce n’est pas rien!

Avec ses neuf fromageries, le Saguenay–Lac-Saint-Jean n’a rien à envier à personne côté fromages. Ici, les traditions ne mentent pas. Les familles Perron, Boivin, St-Laurent et les autres vous le diront : « C’est que nos vaches sont heureuses! ». Surtout que pendant les vacances la route est toujours plus belle. Voilà une belle occasion de découvrir l’ensemble de nos fromageries artisanales.

Raison #125 – Pour une randonnée de 42 km la tête dans les nuages

Le sentier du Fjord – reliant le cap de la Boule (Sacré-Cœur) et Tadoussac – est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie. Avec trois jours devant vous, le sentier, long de 42 km et longeant la rive nord du fjord, se pratique aisément. Une impression d’avoir les deux pieds sur terre et la tête légèrement accrochée aux nuages. L’arrivée surplombant la baie de Tadoussac, l’une des plus belles au monde, vaut à elle seule le déplacement.

Raison #78 – Pour la dolce vita sur la plage au coucher du soleil

Envie d’un peu de romance? On étale la couverture à carreaux sur le sable fin, on apporte son vin et on farniente sur la plage en observant les fabuleux couchers de soleil sur le lac. Profiter des 42 km de plage du Saguenay-Lac-Saint-Jean c’est aussi possible en septembre avec en prime moins de voisin à vos côtés.

Raison #15 – Pour emmener les tout-petits aux p’tits oiseaux

Au sanctuaire CIBRO de Saint-Fulgence, on est aux petits soins pour les oiseaux de proie et autres espèces en détresse. Sur le terrain ou dans les immenses volières, le plaisir de contribuer à leur « réhabilitation » donne littéralement des ailes aux petits comme aux grands. On en profite pour faire une randonnée dans les sentiers longeant les battures où résident plus de 280 espèces et finalement laissez-vous porter par la vue surplombant la rivière Saguenay. Immense!

Raison #72 – Question de jouer les Jack Kerouac le temps d’un road trip autour du lac

Du vendredi au lundi, on fait le tour du lac Saint-Jean et on s’offre le road trip le plus hot qui soit. À la Jack Kerouac, on fera des rencontres de gens vrais, souriants et attachants. On peut aussi regarder le paysage et s’arrêter casser la croûte en dégustant du fromage en crottes et en dégustant un Red Champagne. Mais, le vrai trip est souvent entre quatre yeux ou six ou huit selon que l’on est en famille.

Raison #119 -Parce que dormir dans les arbres, c’est branché!

Pas besoin de savoir grimper aux arbres pour poser le pied dans notre maison au sommet des cimes du cap Jaseux à Saint-Fulgence. Nous prenons l’escalier, tout simplement. Une fois là-haut, nous aurons droit à une véritable aire protégée. Et si vous désirez vraiment sortir de l’ordinaire essayez le tout nouveau « dôme » vitré. Une nuit à la belle étoile sous les couvertures de votre lit douillet, un « must »!

Raison #127 -Parce que notre plus célèbre Tableau ne sera jamais exposé dans un musée

Adeptes de photo, deux kilomètres après le village de Sainte-Rose-du-Nord, on s’offre la lente descente de neuf kilomètres vers Saint-Basile-de-Tableau. De là, on peut apercevoir le Tableau, l’une des parois les plus extrêmes au Québec. Le célèbre Tableau n’est accessible qu’en bateau, mais, même de loin, c’est beau alors pourquoi s’en priver!

Raison #158 – Envie d’un mini Compostelle? Direction l’Ermitage

Vous aimez marcher? Et bien vous le randonneur sportif ou contemplatif en vous adorera ce beau sentier de 215 km, qui va de Rivière-Éternité au parc national du Fjord-du-Saguenay pour se terminer à l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette. Un défi pour le corps et l’esprit qui apaise l’âme et ouvre grand le cœur.

Raison #154 -Pour venir saluer Mô, l’orignal

Un orignal apprivoisé? On le doit à Jimmy qui, depuis sa naissance, prend soin de Mô comme d’un membre de la famille. Le petit orignal – nourri au biberon pendant des mois – a bien grandi, et c’est dans son enclos d’une Ferme cinq étoiles de Sacré-Coeur qu’on le visite durant le long congé de la fête du Travail.

Raison #28 – Parce que les Bleuets ont le sens de la fête… c’est sûr!

Des vacances sans faire la fête c’est impossible surtout au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis toujours, le pays des Géants croule sous les festivals et événements qui cultivent à tous les vents cet art de vivre exclusif aux gens d’ici et terriblement contagieux. Une grosse bière avec ça!

Et voilà, s’il vous manque encore des raisons de venir nous visiter lors des prochaines vacances de la fête du Travail vous pouvez toujours visiter notre site qui en propose 188 différentes. Vous trouverez alors sûrement chaussure à votre pied.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean en 7 jours…

« La journaliste et blogueuse Isabelle Chagnon, spécialiste en voyage, est de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean en compagnie de sa fille et de Micky son véhicule récréatif. Pendant sept jours, il vont parcourir le pays des Géants.  Suivez leur itinéraire et voyez comme il est facile de passer du bon temps au Saguenay-Lac-Saint-Jean.»

——

« L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette : petite église sur le site. »

Jour 1 – Ma fille Taïna et moi avons pris la route à bord de Micky, notre motorisé, en direction du Saguenay Lac-Saint-Jean. Au moment de quitter la maison, j’ai installé le GPS. Et comme tout GPS qui se respecte, nous nous sommes vite retrouvées dans la campagne profonde de Lanaudière, notre région de départ.

Notre temps de voyage a certainement été plus long mais faut-il avouer que voyager en motorisé, c’est une affaire de pas-pressé.

Nous avons croisé des villages et lieudits aux noms rigolos comme St-Cléophas de Brandon, Matawin, Wemotaci, Saint-Jean-des-Piles…

–         « Maman, regarde! On arrive à Rivière-aux-rats!!! »

Notre première journée consistait à mettre les pieds dans la région du Saguenay Lac-St-Jean mais sans trop ébranler notre endurance de la route. Nous passons donc notre premier dodo à Lac-Bouchette, aux portes du Saguenay Lac-Saint-Jean. Notre GPS devait nous amener au 250 route de l’Ermitage et une fois sur place, grosse question :

–         « Mais qu’est-ce qu’on fait ici? Chapelle à droite, statue sainte à gauche, un monastère droit devant…? »

J’entre seule à l’accueil et sous mes yeux, partout, des recueils de prières, des crucifix, des cierges…

–         « Bonjour madame, je cherche le camping L’Ermitage? »

–         « C’est ici! Vous êtes bien au camping de l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette. »

–         « Mais on dirait un lieu de pèlerinage? »

–         « Ce l’est effectivement… »

« L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette : site spirituel et naturel. »

« L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette : site spirituel et naturel. »

Panique à bord!  Je n’ai pas le chapelet de ma grand-mère, ni son rameau béni et la dernière fois que j’ai prié Dieu est à la Messe de Minuit à Noël… Sans doute la dame de l’accueil ressent-elle le Je-vous-salue-Marie-qu’est-ce-que-je-fais qui défile dans ma tête et poursuit aussitôt :

–         « Mais nous offrons toutes sortes d’activités, des projections cinéma à la randonnée, nous louons des chalets, nous avons un musée, il y a une promenade en bois en bordure du lac… »

Ouf! Je suis soulagée mais je ne peux m’empêcher de, déjà, concocter une bonne blague à ma fille qui m’attend dehors avec Micky.

Rolande, la dame de l’accueil, me remet la clé no 7 du site où garer Micky et je rejoins ma fille.

« Taïna, nous dormons ici, dans un lieu de pèlerinage! C’est génial, non? »

« C’est quoi un lieu de pèlerinage? »

« C’est un endroit où les gens viennent prier et… »

« Meu! »

« Si, je t’assure. Regarde d’ailleurs, là-bas, la chapelle. Et la dame m’a annoncé qu’il y a une messe ce soir à 19 h… »

Ma fille, qui a l’habitude de se retrouver dans toute sorte de situation, oscille toutefois cette fois-ci entre le tu-me-fais-marcher-maman et le maman-tu-me-fais-marcher-hein?…

J’éclate alors de rire (je suis incapable de tenir une blague bien longtemps) et lui explique que nous ne sommes pas obligées d’aller à la messe mais que nous aurons au moins la certitude, ici, de nous balader et de dormir dans un endroit paisible…

« L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette : intérieur de l'un des chalets à louer. »

J’apprendrai plus tard que les habitants de Lac-Bouchette s’appellent les Lac-bouchettiens et les Lac-bouchettiennes et que le Musée de L’Ermitage propose, aux enfants de huit ans et plus, un Programme Jeunesse d’une journée durant laquelle les jeunes sont accueillis par des personnages d’animation qui les entretiennent sur les valeurs comme le courage, le partage, la générosité et la joie de vivre. (1-800-868-6344)

Nous avons garé Micky au site no 7, entre le Pavillon Nazareth et la crèche aux personnages bibliques plus grands que nature. Pour remplir un peu le frigo, nous avons ensuite repéré la petite épicerie du village et, en se léchant les babines devant l’étalage de biscuits, ma fille a tout à coup figé :

« Maman, regarde! Il y a de drôles de beignets qui s’appellent des pets de sœur! »…

Il y a de la thématique dans l’air à Lac-Bouchette!

À demain

Isabelle & Taïna

Notes de séjour : le camping offre l’électricité et l’eau courante. Il faut compter 32.77 $ pour la nuit, pour un motorisé.

Un saint lieu irrésistible…

L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette
Un havre de paix en pleine nature
Le tourisme religieux est une réalité beaucoup plus importante qu’il ne semble à prime à bord. L’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette en est la parfaite illustration.

Suite »