Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Mototourisme : Circuit GÉANT

Route 381 – crédit photo Tourisme Charlevoix, Bertrand Lemeunier

Route 381 – crédit photo Tourisme Charlevoix, Bertrand Lemeunier

Qu’on la nomme Petit parc ou Parc de la Galette, la route 381 apporte son lot de wow! à tous les motocyclistes qui la parcourent. Paysages à couper le souffle, arrêts incontournables, endroits pour casser la croûte et attraits historiques : ses 114 kilomètres ont tout pour plaire!

Amorcez votre balade à la jonction des routes 170 et 381 à Saguenay dans le secteur de Ville de la Baie. Avant de partir, pourquoi ne pas en profiter pour savourer un délicieux déjeuner original au Bistro Café Summum ? Ensuite, puisque vous serez déjà dans le Village portuaire, vous pourrez vous dégourdir les jambes avant de remonter sur votre moto ! Vous pourrez même assister aux escales de plusieurs croisières internationales, toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Queen Mary 2 - crédit photo : Marili Boucher

Queen Mary 2 – crédit photo : Marili Boucher

Alors maintenant, en route!

La route 381 est sinueuse et la qualité du chemin n’a pas son pareil. Près de 40 minutes après le début de l’escapade, vous pourrez vous arrêter chez Stivy Relais-Resto-Bar pour faire le plein d’essence et de produits régionaux, en vue de faire un pique-nique. Tout près, vous pourrez également vous arrêter à la halte routière de Ferland-et-Boilleau pour découvrir le magnifique pont couvert qui enjambe la rivière des Ha! Ha!, de même qu’un espace gazonné où vous pourriez avoir envie d’y étendre une couverture. À moins que les grands rochers plats directement sur la rivière vous interpellent davantage…

Pont Couvert du Lac Ha! Ha!

Pont Couvert du Lac Ha! Ha!

Poursuivez votre balade en bordure de la rivière des Ha! Ha! et traversez ensuite le lac du même nom pour vous enfoncer dans la forêt, en longeant le Parc national des Grands-Jardins. Vous serez sans mot devant l’immensité du paysage et les imposants caps de roches. Dans ce secteur très montagneux, il n’est pas rare d’y apercevoir de la neige dès la mi-octobre (sur les sommets et non sur la route, n’ayez crainte!).

Tout au long du parcours, vous serez agréablement surpris par les nombreux endroits où de larges accotements vous permettront de vous arrêter facilement. Ainsi, vous pourrez profiter des points de vue à votre guise, pique-niquer et peut-être même faire une saucette dans une des nombreuses rivières. (Bien que ça risque d’être frisquet à ce temps-ci de l’année!)

Route 381 – crédit photo Tourisme Charlevoix, Bertrand Lemeunier

Route 381 – crédit photo Tourisme Charlevoix, Bertrand Lemeunier

Historiquement intéressant

D’un point de vue historique, il est fascinant d’apercevoir les vestiges encore apparents du feu de forêt dans le parc national des Grands Jardins causé par la foudre en 1999. En quelques jours, 35 kilomètres2 de forêt − 11 % de la superficie totale − sont partis en fumée, laissant un panorama hors du commun qui saisit à tout coup, même après plus de 20 ans!

On longe ensuite longe la rive ouest de la rivière du Gouffre sur quelques kilomètres puis on arrive finalement dans le charmant village de Saint-Urbain où vous pourrez trouver plusieurs arrêts gourmands de la Route des Saveurs. Le périple se termine quelques kilomètres plus loin à la jonction de la route 138. De là, à vous de décider quels nouveaux horizons vous avez envie de découvrir!

Bref, que vous l’empruntiez dans un sens ou dans l’autre, la route 381 demeure un incontournable pour tous les motocyclistes qui ont envie d’une balade différente et impressionnante!

 

4 façons de découvrir le fjord du Saguenay

Pas besoin d’aller très loin pour s’offrir toute la beauté du monde. C’est ici au Saguenay que se trouve le seul fjord habité en Amérique du Nord… et navigable en plus ! Pas le pied marin? Le fjord a plus d’un tour dans son sac pour des virées sportives, gourmandes ou culturelles, à flanc de cap ou à fleur d’eau. On apporte son appareil photo car ici, tout est photogénique!


Sainte-Rose-du-Nord © Maryse Lamontagne

En voiture

Plus de 300 kilomètres de découvertes de chaque côté de la rive. On roule et surtout, on s’arrête dans les plus beaux villages du Québec — comme ceux de L’Anse-Saint-Jean et de Sainte-Rose-du-Nord —, pour goûter le terroir, jaser avec les gens du coin et ramener des photos qui feront des jaloux.

Les Croisières du Fjord © Martial Tremblay

© Fjord en kayak

Sur l’eau

Croisière-excursion, kayak de mer, voile, canot pneumatique, navette maritime… tous les moyens sont bons pour descendre le courant sur lequel on se sentira infiniment petit entouré de ces caps infiniment grands. On n’oublie pas les jumelles et appareil photo, car les phoques et les bélugas se font photogéniques!

Statue Notre-Dame-du-Saguenay sur le Cap Trinité © Fabrice Tremblay

À pied

On enfile ses chaussures de marche et on fait son choix parmi les 100 kilomètres de sentiers pédestres du parc national du Fjord-du-Saguenay, entre Rivière-Éternité et Tadoussac. Et tout au long des parcours, des belvédères offrent des vues imprenables sur le fjord.

Véloroute du Fjord du Saguenay © Paul Cimon, Promotion Saguenay

À vélo

De Saguenay à Tadoussac, la Véloroute du Fjord du Saguenay rejoint la Véloroute des Bleuets et offre 400 kilomètres de circuit cycliste tout acabit. Avec le fjord comme axe principal, la nouvelle véloroute offre emotions et sentations. Les panoramas se font idylliques, tandis qu’on choisit le niveau de difficulté adapté à sa condition.

Inspirez-vous de ces quatre moyens de découvrir le fjord du Saguenay pour planifier vos prochaines vacances au Saguenay-Lac-Saint-Jean et sachez que le fjord accueille bras ouverts tous les types de voyageurs, de la famille au cyclotouriste.

Tiré du magazine Immense, 3e édition.

Voilier sur le Fjord : un péché mignon!

L’Anse-Saint-Jean : quel endroit parfait pour être initié à la voile! J’ai eu la chance de prendre part à une excursion d’initiation à la voile avec les gens de Voile Mercator. Une aventure nautique inoubliable!

Tout d’abord, on réserve la plage horaire qui nous convient sur leur site Web (ce que j’ai trouvé super!) et après, il ne reste qu’à patienter avant le grand jour. Dans les excursions d’intiation, nous avons le choix entre celle de 3h et celle de 7h.

Si c’est une première pour vous, je crois que la plus courte peut suffire, car ce qu’il faut savoir c’est que les membres de l’équipage (c’est vous ça!) participent à l’appareillage du voilier et à le faire voguer tout au long de l’excursion. Bien sûr, si vos préférez vous détendre au soleil sur le voilier, c’est libre à vous, mais l’expérience qu’offre Voile Mercator a pour but de vous montrer les bases théoriques et pratiques de la navigation à la voile. Alors aussi bien en profiter!

Ce qui fut super, lors de mon excursion, c’est que nous avons tous mis la main à la pâte, les plus jeunes comme les plus vieux. On a donc eu l’occasion de conduire le Péché Mignon (nom du voilier), larguer les amarres, déployer la grand voile et de choquer les coudes!

Une fois que Myriam, notre instructrice, trouva notre air d’aller, nous avons profité du moment et admiré la nature. C’est une opportunié unique que nous donne le Fjord du Saguenay en nous laissant y naviguer en toute quiétude. Petit nous étions entre ses 2 parois escarpées!

Après environ 2h de navigation, on prépare déjà le retour au quai de L’Anse-Saint-Jean. Comme des vrais matelots, nous avons préparé les cordages et les bouées pour l’accostage. Et c’est là, qu’on vous remet, si vous avez acquis toutes les compétences définies par l’Association Canadienne de Yatching et la Fédération de Voile du Québec, votre certificat d’initiation à la navigation.

Lors de mon passage dans la municipalité, j’ai également constaté que le quai de L’Anse-Saint-Jean est le point de départ de bien des activités maritimes. Juste pour vous dire, je serais immédiatement repartie pour faire une croisière sur le Fjord!  En fait, tout est bien pensé, car à partir de ce lieu, on a le choix, en plus de la voile, de partir en kayak, de faire une croisière ou de prendre la navette maritime. Et juste pour bien finir la journée, sachez qu’après votre escapade, de bons restos à 2 pas du quai vous attendent : le Café du Quai, l’Islet ou encore le Bistro de L’Anse.

« Articles plus anciens