Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Mes souhaits pour le père Noël

lire@charles-david_robitaille

Cher Père Noël,

Je sais qu’à chaque année, je te fais les mêmes demandes, mais c’est parce qu’elles me tiennent à cœur. Je pense que j’ai été « relativement » sage cette année et je crois que je mérite durant le temps des fêtes de passer du bon temps à l’extérieur avec ma famille et mes amis à:

  • faire des guerres de boules de neige;
  • construire des igloos;
  • me glisser;
  • patiner sur un lac;
  • skier.

aller au chalet2@charles-david_robitaille

 

 

une bière au coin du feu@charles-david_robitaille

 

Après tout ceci, je crois que je mériterais de rentrer dans un chalet bien chaleureux pour :

  • lire;
  • relaxer;
  • boire du chocolat chaud avec des petites guimauves;
  • et peut-être même prendre une petite bière régionale (ou deux) au coin du feu.

Charles-David-Robitaille-Hiver

Merci Père Noël

Charles-David

PS: Tu peux voir certaines images en cliquant ici!

Écrit le mercredi, 20 décembre, 2017 par et déposé dans Activités, blog, En famille, Nature et plein air, Photo, Plaisirs d'hiver
Mots-clefs : , , ,

L’automne au cœur des Monts-Valin

1234546

Les Monts-Valin ne sont pas recouverts de momies enneigées toute l’année! L’été et l’automne, le massif devient un paradis de paddleboard ou de canotage, et les adeptes de randonnée pédestre y trouvent un terrain de jeu fa-bu-leux!

Dans ce parc national de 154 km2, près d’une dizaine de sentiers de randonnée pédestre pour tous les niveaux sont à la portée des amateurs de paysages à couper le souffle et de grandes bouffées d’air. Que ce soit en famille, entre amis ou en amoureux, chacun y trouve son compte et même plus . On dit même que tous les amateurs de plein air en redemandent!

Vue aérienne automne

La rivière Valin en automne

De plus, en saison, il est possible de pagayer sur la sinueuse rivière Valin en canot ou en paddleboard tout en découvrant la richesse de la flore et faune environnante. Le point de vue de l’eau vers l’imposante montagne donne une impression de grandeur et de vertige euphorisante que tout le monde doit expérimenter un jour.

123

Et bonne nouvelle! Si vous avez envie d’en profiter plus longtemps, une foule d’hébergements variés s’offre à vous. Camping sauvage, chalets nature, camps rustiques ainsi que l’incontournable et chaleureux pavillon Antoine-Dubuc contribuent à rendre l’expérience encore plus enrichissante.

«Lors de votre passage au parc, ne manquez surtout pas de visiter le centre de découverte et de services. Vous découvrirez l’exposition permanente Aux Frontières du Nord présentant les principales caractéristiques de la région naturelle protégée et mise en valeur par le parc. La maquette du massif montagneux, l’herbier et les présentations multimédias vous donneront le goût de partir à la découverte des richesses naturelles du parc. L’exposition permanente est accessible aux heures et dates d’ouverture du centre de découverte et de services.»*

1234578

De presque partout au Saguenay, on aperçoit les Monts-Valin dans le panorama. Un imposant massif de près de 1 000 mètres d’altitude, c’est difficile à manquer et, disons-le, ça ajoute grandement à la beauté du paysage. C’est comme un grand oumph, à chaque fois qu’il apparaît au loin. Alors maintenant, imaginez quand on s’y trouve…

*Source : Site web officiel du parc national des Monts-Valin

Une fin de semaine au parc national des Monts-Valin

14-Des paysage d'un autre monde@Charles-David_Robitaille

Je suis de retour d’une fin de semaine dans le parc national des Monts-Valin, à peine à quelques pas de Saguenay, et pourtant, j’ai l’impression de revenir d’un autre monde. Mon aventure a commencé avec un trajet d’une trentaine de minutes en navette qui m’a conduit à l’entrée de la fameuse Vallée des Fantômes. C’est à cet endroit que se situe mon chalet EXP qui, à lui seul, vaut le détour.

Chalet EXP

J’ai choisi d’explorer le parc en ski Hok (un équipement entre le ski de fond et la raquette). C’est vraiment un outil bien adapté à ce type de terrain de jeux. Pour ma première journée, j’ai commencé par visiter la Vallée des Fantômes sur le sentier qui mène au Pic-Dubuc. Du haut de ses 984 mètres, ce pic est le plus haut sommet du parc et la végétation y est vraiment particulière. C’est à cet endroit que j’ai retrouvé le très sympathique Robert, notre guide pour une sortie hors-piste, ainsi qu’une dizaine d’autres explorateurs qui ont vécu cette déroutante expérience avec moi.

Le plein air permet souvent de belles rencontres et ce fut encore le cas pendant cette fin de semaine. J’ai été invité à passer la soirée chez mes nouveaux amis au Pavillon Antoine-Dubuc. Pour ma dernière journée, j’avais planifié de revenir jusqu’au centre des découvertes en passant par la contrée des momies et ses pics (Pic-de-la-Hutte, Pic-du-Grand-Corbeau et Pic-de-la-Tête-de-Chien). Sommets et vallées se sont succédé et les adjectifs me manquent pour décrire la beauté de ces lieux.

raquette

Les cuisses bien molles et la tête remplie d’images, j’ai quitté le parc national des Monts-Valin en espérant y retourner le plus rapidement possible. (Les images sont ici !!!)

 

« Articles plus anciens