Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Ma visite à la petite maison blanche de Saguenay

Petite maison blanche Saguenay

Toute menue, droite, fière et historique, la petite maison blanche de Saguenay  se tient debout contre vents et marées au milieu d’un grand et magnifique parc construit en souvenir du déluge qui la rendit célèbre.

En voyant cette petite maison, des souvenirs me viennent en mémoire, ces fameuses images, qui ont fait le tour du  monde. Des cabanons, des maisons et des immeubles complets emportés par l’eau dans un torrent sans fin. Des gens qui venaient de perdre toute une vie de labeur et de souvenirs, des gens qui pensaient impossible un aussi grand saccage naturel, des gens qui se relevaient en communauté d’une gigantesque catastrophe.

En souvenirs de cette époque et parce que je crois important de faire connaitre l’histoire de Saguenay à mes enfants, nous avons visité en famille le musée de la petite maison blanche par un bel après-midi d’été ensoleillé contrastant avec les images à l’intérieur.

Le musée sur 3 étages est à même la petite maison blanche.

Musée de la petite maison blanche sur 3 étages

Mes enfants ont grandement apprécié la visite de ce tout petit musée qui renferme de grands souvenirs.  Fillette a été particulièrement touchée par la vidéo expliquant l’histoire de la petite maison. Elle posait beaucoup de questions voulant tout savoir, tout comprendre.  Les audio-guides nous permettaient de réponde à ses questions et à découvrir des faits forts intéressants concernant cette petite maison et sa ville.

Fiston quant à lui, a plus aimé les photos, scènes et maquettes représentant la vie des gens qui y vivaient et l’endroit où avait eu lieu le déluge.  Il était intrigué par l’utilité des objets et la débrouillardise des gens. Il a aussi bien rigolé en jouant à où est Charlie ?  Un jeu de cachette avec le fameux personnage des livres qui consiste tout simplement à trouver une poupée de Charlie dans le musée.

Moi, j’ai été ému par tant de force, de solidarité. La visite de cette maison centenaire m’a rappelé la fragilité de ce que nous possédons et la force de la nature, de la force humaine.

Nous avons unanimement aimé la boutique du musée qui est remplie de magnifiques souvenirs et trouvailles uniques et le parc qui permet d’explorer la beauté de la nature, de jouer en famille et de faire un pique-nique pour bien terminer la journée.

Le parc de la petite maison blanche

Un petit musée à visiter en famille…

La Petite Maison Blanche fut construite dans les années 1890, au cœur d’un des premiers quartiers de la ville de Chicoutimi. Elle fut érigée à 200 pieds d’un imposant barrage surplombant tout le quartier qui retenait l’eau de la rivière Chicoutimi afin d’alimenter une centrale hydro-électrique. Cette petite maison blanche a subit 2 déluges,  le premier en 1947 et le second en 1996.

Le musée fut aménagé en 2005 et est ouvert aux visiteurs de début juin à la fin septembre.

La petite maison blanche est située au 441 Rue Gédéon, Chicoutimi, Saguenay, QC G7J 1L9  (418) 549-6600

www.petitemaisonblanche.com

www.petitemaisonblanche.com/Localisation.html

Bureau administratif
Le Musée de la Petite Maison Blanche
2626, rue Whitaker
Jonquière (QC)
G7S 5C6

418-718-7915

Gerry Desmeules – Superviseur touristique 2014

Impliqué depuis plusieurs années dans la municipalité de Desbiens, Gerry Desmeules a à cœur le développement de son milieu. Dès son jeune âge, il s’engage dans sa communauté et fait partie de nombreux comités. Depuis 2000, Gerry travaille à la Société Récréo Touristique de Desbiens (SRTD) qui a pour mission le développement de deux sites naturels au fort potentiel touristique. Son arrivée à la SRTD a permis de revamper et de faire redécouvrir les installations du Camping Plage Blanchet et le site de la caverne du Trou de la Fée.

Le camping fut agrandi ajoutant 34 nouveaux emplacements pour un total de 164 qui sont situés en bordure du Lac-Saint-Jean. À la caverne, des aménagements majeurs de plus de 1 million de dollar ont débuté en 2010. Les visiteurs peuvent maintenant marcher dans une ancienne conduite d’eau qui relie un barrage aux vestiges d’une centrale hydroélectrique. De plus, des passerelles accrochées aux caps de roc procurent une vision incroyable sur le canyon. Gerry Desmeules a su rassembler les forces vives régionales pour concrétiser son projet d’implanter ces deux infrastructures qui sont uniques au Québec et qui mettent en valeur la nature du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Bien qu’il développe activement la SRTD, le directeur général accomplit des projets de moindre envergure mais tout aussi importants. À titre d’exemple, le projet de sauvegarde des chauves-souris en captivité témoigne de sa détermination. Ainsi, après avoir mis sur pied une volière, une animation et compléter les démarches auprès du gouvernement, un projet jamais vu au Québec est né.

Gerry Desmeules croit à la réalisation de grandes choses par le travail d’équipe. Les membres du jury le reconnaisse comme un leader qui sait voir les forces des membres de son équipe afin d’en faire profiter les projets qu’il gouverne. Au centre de tout ça, sa bonne humeur et sa capacité à communiquer ses idées contribuent à faire de Gerry Desmeules le gagnant d’un Grand Prix du tourisme québécois, volet régional, catégorie ressources humaines – superviseur touristique.

Johanne Boudreault – Employé touristique 2014

Depuis cinq années, Johanne Boudreault travaille dans le domaine du tourisme, mais c’est un peu le fruit du hasard qui l’a porté vers cette voie. Après avoir évolué durant 15 années au service à la clientèle d’une entreprise montréalaise, elle s’établie au Saguenay-Lac-Saint-Jean. C’est ici que sa carrière dans le monde du tourisme a débuté. Présentement, au poste de secrétaire et adjointe aux communications pour la Véloroute des Bleuets, Johanne Boudreault s’est démarquée au cours de la dernière année.

Sa connaissance poussée de tous les services qui bordent la Véloroute est impressionnante. Johanne sait répondre aux 1001 demandes d’information des touristes. Elle se dévoue à les conseiller et à les informer sur les hébergements, les restaurants et la multitude d’activités qu’il y a au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Du côté des communications, elle encadre la réalisation du guide vélo, des cartes pour les cyclistes et du matériel promotionnel. Également, Johanne a ajouté ces derniers temps une précieuse corde à son arc quant à la gestion du contenu Web et des réseaux sociaux. Déterminée à approfondir le sujet, elle suit présentement des cours concernant Facebook et Twitter.

Ce qui fait sa plus grande réussite au cours de 2013 est d’avoir mené à succès, contre mers et marées, la campagne de financement Auto Vélo. Johanne Boudreault a su rallier tous les employés et les bénévoles pour un sprint final permettant d’amasser 180 000 $.

Grâce à son investissement dans son travail, sa détermination et son professionnalisme Johanne Boudreault se mérite un Grand prix du tourisme québécois, volet régional, dans la catégorie ressources humaines – employé touristique.

« Articles plus anciens