Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Le petit guide de la location de chalet

Crédit photo : Mont-Vilain

Crédit photo : Mont-Vilain

Si on fait un survol rapide de l’année, on se rend compte qu’il y a plein d’occasions où on souhaite louer un chalet : le temps des Fêtes, la Saint-Valentin, la relâche scolaire, les vacances d’été, les fins de semaine d’automne, etc. Pour relaxer, pour voyager, pour profiter de la nature, pour se retrouver entre amis, bref, toutes les raisons sont bonnes! Je souhaite vous partager quelques trucs pour louer le chalet qui saura répondre à vos souhaits. La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean présente plusieurs possibilités, examinons-les.

Qu’est-ce que vous cherchez?

Avant toute chose, il faut avoir une idée de ce qui vous intéresse. On doit se poser quelques questions : est-ce que je veux faire des activités plein-air ou encore profiter d’un centre de santé? Le territoire géographique du Saguenay-Lac-Saint-Jean propose des options aux antipodes : en bordure du lac Saint-Jean, en forêt, dans les montagnes près des pentes de ski, près du fjord du Saguenay et plus encore.

Mon conseil : été comme hiver, n’essayez pas de trouver un chalet qui sera situé près de toutes les activités que vous voulez faire. Si vous souhaitez profiter de la plage principalement et que vous voulez visiter un musée puis une fromagerie, optez pour le chalet près de la plage, votre activité numéro un.

 

Parlons budget

L’éventail des coûts dans la location de chalets est très large au Saguenay-Lac-Saint-Jean comme dans tout le Québec. Il varie selon la saison, selon le nombre de personnes, selon sa localisation, etc. On peut trouver des hébergements à partir d’une soixantaine de dollars par nuit, mais difficile de vous dire exactement combien coûtera le séjour que vous cherchez.

Mon conseil : premièrement, établissez votre budget par personne et par nuit. Deuxièmement, décidez quelle activité sera au coeur de votre séjour et troisièmement, évaluez la position géographique des chalets présélectionnés. Ça vaut le coût parfois de débourser plus pour être situé tout près des pentes où l’on veut skier, par exemple, que de faire plusieurs minutes de voiture pour s’y rendre.

 

Des forfaits gagnants

Il y a des endroits où le prix de la nuit comprend d’autres éléments comme des repas, des accès des activités ou des rabais. Encore une fois, selon votre intérêt, misez sur les hébergements qui sont reconnus pour l’activité que souhaitez faire.

À titre d’exemple, le parc national des Monts-Valin offre un forfait hivernal qui comprend le transport en navette (qui représente 57,50 $ par adulte) et un forfait pêche comprenant le droit d’accès ainsi que l’embarcation pour 94,35 $ par personne par nuit.

Un autre bon exemple est la Dam-en-Terre d’Alma qui dispose aussi d’un forfait spécial pour les motoneigistes qui comprend la nuitée dans les condos et un repas.

Mon conseil : surveillez les promotions en lien avec les fêtes du calendrier comme la Saint-Valentin ou Noël.

 

Voici quelques suggestions intéressantes et ciblées selon des activités précises. Bien entendu, la région en offre plusieurs autres que vous trouverez sur le site de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Skier au Mont-Édouard — Centre de villégiature Au pied d’Édouard

Le duo ski et chalet est un incontournable de l’hiver québécois. La recette est simple : skier toute la journée et se retrouver dans le confort d’un chalet entre amis ou en famille. Dans le style condotel, je vous conseille le Centre de villégiature Au pied d’Édouard et comme son nom l’indique, il est situé directement au pied des pentes. Les condotels accueillent entre deux et 10 personnes. Vous bénéficierez aussi d’un 10 % de rabais pour l’accès au spa situé tout près.

Visiter les attraits touristiques situés au nord de la région — Site touristique de la Chûte à l’Ours

Les chalets sur pilotis du Site touristique de la Chûte à l’Ours sont très bien situés pour faire plusieurs activités dans ce secteur (en plus d’être à 25 mètres au-dessus de la rivière!). À quelques minutes du Zoo sauvage de Saint-Félicien, du Village historique de Val-Jalbert, de la fromagerie Perron, du parc à loups Mahikan, des économusées Délices du Lac-Saint-Jean et du Pelletier-Bottier (Bilodeau Canada), ces chalets sont une excellente option, peu importe la saison.

Pour la plage, le vélo ou la motoneige — Vauvert-sur-le-Lac

D’abord pour la vue qu’ils offrent sur le lac, ensuite pour leur proximité à la merveilleuse plage blonde. Les chalets de Vauvert-sur-le-Lac sont très bien équipés et parfaits pour les familles. Ils sont « quatre saisons » donc ils conviennent autant aux adeptes de motoneige que de vélo! Ils accueillent entre deux et quatre personnes.

À motoneige — Mont-Vilain

Leurs chalets sont « wow » et ils ont tout du parfait relais de motoneige! Pour vous situer, le Centre plein-air Mont-Vilain est situé à Lamarche à environ une heure (en voiture) au nord-ouest de Ville Saguenay. Leur forfait sur-mesure pour les motoneigistes comprend la nuitée en chalet (deux à six personnes), le souper table d’hôte quatre services et le déjeuner à la carte, et ce, à partir de 125,00 $ en occupation double. Une très bonne offre!

Relaxer au spa — Chalets et Spa Lac Saint-Jean

Face au lac Saint-Jean, dans le confort d’un chalet, c’est la grande détente! Toutes les saisons sont propices à la découverte d’un spa nordique. Alors, pour un séjour presque parfait, louez votre chalet, choisissez votre forfait santé et relaxez. Différents chalets sont disponibles allant de deux à six chambres et attendez de voir la quantité de soins offerts!

Et si on ne souhaite pas cuisiner dans notre chalet parce qu’on se paie de vraies vacances, on n’a qu’à profiter du restaurant qui est sur place.

 

Où boit-on les meilleurs cafés au Saguenay-Lac-Saint-Jean?

Dans le fait de boire un café, il n’y a pas seulement le liquide qui compte, mais l’ambiance de la place, les gens, le service et… le café! Il y a quelque temps, des amateurs de cafés nous ont fait connaitre leurs bonnes adresses pour déguster cette boisson infusée. Alors, on se donne rendez-vous dans un de ces endroits où le café est exquis!

Bistro Café Summum [786, rue Victoria, La Baie]

Il faut goûter : le Tanzanie Peaberry noir, un vrai délice! 

Microbrasserie du Lac Saint-Jean [120, rue  de la Plage, Saint-Gédéon]

Il faut goûter : Café Cambio du Guatémala mi-noir, dans un Astoria bien revampé!

La Maison Banville [1086, boulevard Sacré-Coeur, Saint-Félicien]

Il faut goûter : le café espresso italien de chez Pitti Café (servi à La Maison Banville, bien sûr!), bien corsé, avec une touche de lait moussé… et pourquoi pas le rehaussé d’une dose alcoolisée « à la Banville »  Et en été, on raffole de sa version glacée sur notre terrasse!

Café Cambio [405, rue Racine Est, Chicoutimi]

Il faut goûter : leur espresso bien corsé. (double dose c’est encore mieux!). On opte aussi pour leur moka glacé en toutes saisons.

L’érudit Café [2480, rue Saint-Dominique, Jonquière]

Il faut goûter : le délicieux latté fait avec le Café l’érudit (Éthiopie et Nicaragua) élaboré en collaboration avec la maison de microtorréfaction Barista. On craque aussi pour leurs mokas faits à base de chocolat blanc, aux noisettes ou 70% selon votre envie du moment.

Abonnez-vous au tableau #SavourezleSagLac de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean sur Pinterest.

Séjour gourmand à l’Auberge Carcajou, du souper au déjeuner!

Un peu en retrait, nichée sur les flancs des Monts Valin, l’Auberge Carcajou est une oasis de silence au milieu de la forêt. Le mystère commence dès que l’on quitte la route pour emprunter le petit chemin qui nous y conduit. J’ai le plaisir de ne pas savoir ce qui m’attend et le premier coup d’œil me plait instantanément.

Mon sac en main, j’entre par le balcon-terrasse qui surplombe les lieux. Dans le vestibule, un panier de pantoufles donne le ton. Ici, on se met à l’aise comme à la maison et la décoration aux airs boisés le confirme. Pas de doute, l’endroit est aussi chaleureux que les propriétaires que je rencontrerai un peu plus tard. Les boiseries de l’auberge offrent un décor enchanteur aussi bien dans les chambres qu’à la mezzanine ou en salle à manger.

Salle a manger - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas

J’arrive juste à temps pour le repas et je ne m’en plains certainement pas, car je n’ai entendu que de bons mots à propos des talents des chefs-cuisinières, Émy et sa maman, Lise. Il paraît aussi que les parties de sucre sont assez impressionnantes…

Je suis ici pour découvrir la Zone boréale, alors ce sera un repas tout en saveurs de la forêt et du terroir régional. L’exploration commence avec une soupe d’orge et d’armillaires ventrues colorée par de la bette qui lui confère un ton des plus appétissants, sans parler des champignons bien croquants et savoureux. Le plat suivant me ravit tout simplement les papilles. Je crois que c’est d’ailleurs mon plat préféré de tout le voyage : un rösti de céleri-rave sauce hollandaise avec œuf poché, crevettes nordiques et huile de homard. L’amalgame des textures est surprenant, j’en mangerais encore et encore.

Ce n’est pas fini, le menu boréal se poursuit avec de la poitrine de canard poêlée accompagnée de pommes de terre rates cuites dans le gras de canard, de bettes jaunes en croûte de sel et de la crème fouettée surette au vinaigre de vin de gadelles. Le dessert termine le service en beauté avec une tarte au fromage à la courge et au sirop d’érable, simple et délicieux!

Soupe - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Repas de Zone boreale - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Poitrine de canard - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Decoration - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas

Je prends ensuite quelques instants pour discuter avec Lise de l’auberge et de son histoire. Toute cette aventure commence par une érablière qui a fait naître un rêve qu’elle chérissait. Sa famille l’a suivie il y a de ça une décennie. Émy a étudié la cuisine, Papa, ingénieur mécanique, a dessiné les plans 3D de la bâtisse. Tous les enfants ont mis la main à la pâte, buchant le bois pour construire et visitant les antiquaires pour meubler les différentes pièces disposées autour d’une cheminée centrale.

J’ai dormi comme un bébé! Dans la dizaine de chambres, la décoration est sobre et de bon goût. Certaines disposent de salles de bains privées, d’autres, à plus petit budget, sont partagées. Tous les clients ont accès à la mezzanine lumineuse, à la terrasse couverte ainsi qu’au jardin d’été. Les plus curieux peuvent explorer la flore de St-David-de-Falardeau à la recherche des dizaines de sortes de champignons indigènes qui poussent sur les quatorze hectares de la propriété.

Mezzanine - Auberge Carcajou - Jennifer Dore DallasMa chambre - Auberge Carcajou - Jennifer Dore DallasChambre a louer - Auberge Carcajou - Jennifer Dore DallasServiettes - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas Dejeuner boreal - Auberge Carcajou - Jennifer Dore Dallas

Pour ceux qui voudraient s’y arrêter, sachez que les soupers sont disponibles sur réservation et qu’il n’y a pas de carte. Les menus changent quotidiennement selon les disponibilités des produits saisonniers et les cueillettes des propriétaires. 80 % du menu provient du terroir québécois, dont la majeure partie du Saguenay-Lac-Saint-Jean, lorsque cela est possible.

Une visite à l’Auberge Carcajou est donc une complète incursion dans la culture boréale de la région, du souper au déjeuner. Je parie que vous non plus ne saurez résister!

Bonne visite boréale,

Jennifer Doré Dallas
du blogue
moimessouliers.org

« Articles plus anciens