Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Méga giga liste des activités à faire pendant la relâche au Saguenay-Lac-Saint-Jean

FamilleraquetteMontsValin

Une semaine de relâche ça se planifie. Pour que ça soit amusant, pour que vous ne manquiez pas d’idées et pour que vous ayez des plans B, il faut se faire une liste. J’ai rapatrié pour vous plein de suggestions d’activités de tous genres pour vous aider à organiser cette fameuse semaine tant attendue de tous.

Pour jouer dehors

Étant au début du mois de mars, pour que la relâche au SaguenayLac-Saint-Jean soit mémorable, il faut jouer dehors. Qu’on se le tienne pour dit, dans la région, à ce temps de l’année, il y a généralement encore beaucoup de neige! Aussi bien en profiter. 

Pour moi, un classique de l’hiver, est de visiter un zoo. Durant cette saison, les milieux de vie des animaux sont différents et les voir vivre pendant cette période est particulièrement intéressant. Dans la région, vous avez deux possibilités : le Zoo sauvage de Saint-Félicien ou le Zoo de Falardeau. Pour le premier qui est mentionné, ce sont les animaux sauvages de généralement de l’Amérique du Nord et pour le second, leur particularité est les animaux plus exotiques.

Un autre must à prévoir à votre méga liste est la pêche blanche. Que nous ayons l’équipement nécessaire ou non, ce qui est merveilleux au SaguenayLac-Saint-Jean, c’est qu’on offre des formules tout inclus! Plusieurs entreprises de la région comme Pêche Aventures Saguenay, Pêche blanche Lac-Saint-Jean ou encore Pêche blanche du Fjord offrent, dans différents secteurs, un service de location de cabanes conformes en plus de l’accès et de l’équipement. C’est aussi très sécuritaire comme ce sont des professionnels qui vous expliquent le fonctionnement. C’est très simple comme formule et croyez-moi, vous créerez de beaux souvenirs sur les glaces du Saguenay ou du lac Saint-Jean, car c’est une activité unique et exclusive.

Du sport dehors

Une des grandes tendances hivernales au Québec est le fatbike (vélo à pneus surdimensionnés). On est chanceux ici, on a une panoplie de relief différents et de sites différents pour pouvoir en faire. Si vous avez le vôtre, je vous conseille une visite au Centre de vélo de montagne Le Panoramique situé à Chicoutimi. Sinon, différents centres d’activités touristiques de la région offrent la location :

Que ceux qui aiment la raquette lèvent la main? J’adore la raquette! Je trouve que c’est un sport qui est aussi génial en solo qu’en groupe. Mon endroit par excellence est les sentiers de l’Association des sportifs d’Albanel (de beaux sentiers enneigés en pleine forêt et de niveau facile accessibles depuis la route 169) qui font partie du parc régional des Grandes-Rivières. Puis, dans un tout autre registre, j’aime aller à quelques reprises durant l’hiver au parc national des Monts-Valin, et là, on en trouve pour tous les niveaux de raquetteurs. Bien que les sentiers soient localisés en montagne, les panoramas en valent l’effort!

Les activités à faire à l’intérieur

Vous êtes moins fervents de la neige ou encore, la température ne vous permet pas vraiment de sortir dehors? Ce qui suit est pour vous.

Un nouveau centre d’escalade intérieur a ouvert ses portes dans la région! Yé! Béta Crux est ouvert depuis peu dans l’enceinte de l’église Christ-Roi situé au centre-ville de Chicoutimi. Le concept est de faire de l’escalade sans harnais et sans corde (il y a des matelas partout en cas de chute, bien sûr!). On y retrouve aussi le seul Jumpai intérieur au Canada. Clairement une activité assez cool pour faire bouger vos ados!

Pendant la relâche scolaire, les centres de jeux intérieurs comme le MégaFun à Alma ou Savana à Chicoutimi peuvent littéralement vous sauver la vie en cas de mauvais temps ou en manque d’inspiration. Le MégaFun regroupe vraiment tous les âges, alors que Savana est plutôt pour les plus petits, à partir de 12 mois.

Fort à parier que le nouveau Minigolf fluo SPK se trouve déjà au top de votre liste. Situé à Chicoutimi, dans les locaux de Saguenay Paintball Karting, ce minigolf nouvellement aménagé est conçu pour que toutes les générations s’amusent. Bien des rires et des heures de plaisir sont à prévoir!

Les musées sont un must pour la relâche  qu’on soit âgé de 6 ou 16 ans! Du côté du Saguenay, je vous conseille le Musée du Fjord ou vous en apprendrez plus sur la vie sous-marine du Saguenay-Saint-Laurent. Surveillez les ateliers spéciaux pour la relâche, des animaux terrestres seront à l’honneur : renard domestique, hérisson, papillon, lézard et mouffette!

Enfin, je souhaite à tous une très belle relâche – c’est un très beau temps d’arrêt où la création de souvenirs est à l’honneur!

Escalade de glace avec Parcours Aventures École d’escalade

Escalade de glace avec Parcours Aventures École d’escalade

Crédit photo: Charles-David Robitaille

Je croyais que l’escalade de glace était réservée à une poignée d’athlètes et que cette activité n’était donc pas accessible à un néophyte comme moi. J’ai appris récemment que j’avais tort et qu’un cours d’initiation à l’escalade de glace était offert par Parcours Aventure École d’escalade, dans notre région, au Cap Saint-François, dans l’Arrondissement de Chicoutimi-Nord. En plus d’être facilement accessible, le site est visuellement très beau. La paroi est large et située sur les rives du Saguenay.

Escalade de glace avec Parcours Aventures École d’escalade

Crédit photo: Charles-David Robitaille

Lorsque je me suis présenté sur le site, j’avais tout de même quelques appréhensions. J’ai vite constaté que tout se déroulait de façon sécuritaire. Sur les lieux, j’ai fait la rencontre de Cédric, l’instructeur de notre groupe. En plus d’être un chic type, il a pris le temps, sécurité oblige, de nous montrer les notions de base nécessaires à la pratique de l’escalade de glace : l’utilisation, le réglage et l’entretien des EPI (baudrier, corde, appareil d’assurage et mousqueton), les nœuds d’encordement, la technique d’assurage, les communications, les diverses notions de sécurité en glace et l’utilisation des crampons et des piolets. C’est finalement avec beaucoup de plaisir que j’ai réussi mes premières ascensions du Cap Saint-François.

Escalade de glace avec Parcours Aventures École d’escalade

Crédit photo: Charles-David Robitaille

Pour voir l’ensemble des images, suivez ce lien !

 

Mode d’emploi pour un hiver Hygge au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Mode d'emploi pour un hiver Hygge au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Crédit photo: Pavan Trikutam/ Unsplash

Peut-être l’avez-vous remarqué, mais la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean partage une température semblable à celle du Danemark. Bien que rien ne se compare à la région bien évidemment, le Danemark observe un hiver très long tout comme le nôtre. D’octobre à mars, les journées sont sombres très tôt. Les degrés Celsius observés sont bien différents, mais la luminosité, elle, est bien similaire. Il est fréquent d’entendre parler des bienfaits de la luminothérapie ou d’une vitamine pour pallier au manque de soleil, mais les Danois eux, vont chercher ailleurs leur lumière.

Les chandelles

Mode d'emploi pour un hiver Hygge au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Crédit photo: Pigoff PhotographY/ Unsplash

Les danois sont les plus grands consommateurs de chandelles en Europe. Des chandelles bio et bien simple, rien de parfumé ou de spécial. Ce sont les chandelles qui mettent en place une ambiance Hygge bien propre au Danemark. Hygge se prononce comme le prénom Hugues. Hygge représente, de façon très résumée, le sentiment de bonheur et de calme qu’une atmosphère crée sur nous. En plus, des chandelles c’est économique! Il faut cependant prendre garde à bien aérer les pièces après ou utiliser des chandelles naturelles pour ne pas diminuer la qualité de l’air respirée.

La lumière

Bien qu’en Amérique la notion de chandelle se traduit par une peur des incendies, il ne faut pas minimiser leur impact sur notre humeur. Nous ne verrons pas ici au Saguenay–Lac-Saint-Jean des chandelles allumées dans un bureau ou une classe, mais il peut être possible d’adapter le concept du Hygge à notre vie de tous les jours à la maison.

Crédit photo: Toa Heftiba/ Unsplash

Crédit photo: Toa Heftiba/ Unsplash

Peu dispendieuses et facilement accessibles, les chandelles représentent le premier élément pour rendre votre hiver Hygge. Le choix des luminaires peut être plus compliqué donc mieux vaut s’en tenir aux chandelles. Il s’agit simplement de les disposer de façon à apaiser l’âme. Il est bien de privilégier les matières naturelles pour son décor et ça tombe bien, du bois ici il y en a. Souvent la température joue un rôle important, s’il y a une fine neige qui tombe ou une tempête qui gronde, c’est le temps de sortir ses chandelles, un bon livre et un chocolat chaud, c’est Hygge.

La lumière représente la base du bonheur que procure le Hygge. Le choix des lumières, du nombre de watts et même la quantité, tout produit un impact sur les émotions ressenties. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres au Hygge. Vous avez peut-être remarqué des gens qui n’apprécient pas les endroits très éclairés ou qui se sentent agressés par des lumières ou des types d’éclairage? Que vous soyez du type sensible ou non à la lumière, une atmosphère Hygge ne peut que réchauffer votre hiver au Saguenay–Lac-Saint-Jean. La déprime peut s’installer de façon subtile, rien de mieux qu’une belle chandelle chaleureuse pour ajouter une touche de réconfort dans la noirceur de l’hiver.

Cet article reprend les bases du Hygge, le concept est vaste et très bien expliqué dans l’ouvrage de Meik Wiking. Cet article est d’ailleurs basé sur son livre : Le Livre du Hygge : mieux vivre : la méthode danoise.

Écrit le jeudi, 25 janvier, 2018 par et déposé dans blog, Plaisirs d'hiver
« Articles plus anciens