Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Projet Fjord – Qu’en ce jour je meure

Cette semaine, nous vous présentons le 2e court-métrage du plus récent projet de la Bande Sonimage : Le Projet Fjord. Réalisé par Martin Rodolphe Villeneuve, QU’EN CE JOUR JE MEURE raconte l’histoire d’un homme qui subit les contrecoups d’un acte posé récemment dans sa vie.

Tout au long du court, on le suit navigant sur le fjord, entre Tadoussac et Petit Saguenay. On vit chaque instant avec lui, de la contemplation à la résignation. Confronté à sa conscience, que choisira-t-il de faire?

C’est Sébastien Ricard qui campe le rôle principal dans cette fiction inspirée du célèbre peintre Edvard Munch.

Crédit photo : Alain Corneau

Crédit photo : Alain Corneau

 Voyons ce que Martin Rodolphe a pensé de son expérience :

Pourquoi as-tu choisi de faire ce film?

Quand je pense à mon enfance, je me souviens des randonnées familiales en canot à moteur sur le Saguenay. Je me rappelle, en particulier, de cette journée où nous avons fait un pique-nique au bord de l’eau, en plein cœur du fjord et de son mystère… Je me revois encore au pied d’une imposante paroi dominant ce paysage grandiose où j’admirais ces grandes masses rocheuses qui se dressaient vers le ciel. Ces images du fjord ne m’ont jamais quitté depuis…

Lorsque la Bande Sonimage m’a signifié son intention de réaliser un projet sur le fjord, cette entreprise, porteuse de poésie, m’a immédiatement séduite.

Qu’aimerais-tu que les gens retiennent de ton film?

Edvard_Munch_-_Melancholy_(1894-96)

Edvard Munch – Mélancolie

Outre la figure emblématique du fjord, j’ai été inspiré par un tableau du peintre Edvard Munch, Mélancolie, sur lequel on peut observer un homme tourmenté assis au bord de l’eau.

Lors du tournage à Tadoussac, Sébastien Ricard s’est adressé ainsi à un journaliste à propos de ce tableau: « Je trouvais l’image du film vraiment belle et je trouve que la peinture est l’ancêtre du cinéma. C’est ce qui me plaît d’ailleurs du cinéma et le paysage ici est totalement approprié pour ça. »

 

Des découvertes?

Lors du tournage, le long du fleuve, l’équipage a tout particulièrement apprécié l’Anse au Serpent. De l’avis de tous, ce site est exceptionnel en raison d’une mystérieuse silhouette de serpent incrustée dans une paroi.

As-tu des anecdotes en lien avec le tournage?

Outre une crevaison, une contravention, une immersion presque totale de notre canot, deux hélices brisées, une dent cassée, de la foudre qui s’abat sur un transformateur de notre chalet, des bris techniques, et multiples imprévus… on peut dire que notre tournage s’est bien déroulé.

Crédit photo : Alain Corneau

Crédit photo : Alain Corneau

Résume ton tournage en quelques mots :

Tumultueux et imprévisible.

Martin Rodolphe Villeneuve - réalisateur Crédit photo : Alain Corneau

Martin Rodolphe Villeneuve – réalisateur
Crédit photo : Alain Corneau


Le film sera présenté le 15 mars prochain à la Soirée régionale du Festival Regard, suivi d’un party de lancement au Sous-Bois à Chicoutimi.


Qu'en ce jour je meure - Projet Fjord - anecdotes

 

Consultez l’ensemble des photos du tournage ici.


Plus tard cette semaine, portrait du court-métrage du réalisateur Philippe-David Gagné – Destrier.

Projet Fjord : bit.ly/ProjetFjord

La Bande Sonimage : bandesonimage.org/

 

Les plaisirs du Lac

J’ai la chance de passer une bonne partie de mon été sur les rives du Lac-St-Jean. Que ce soit seul, avec ma conjointe, en famille ou avec des amis(es); les possibilités de profiter du lac sont multiples.

De façon intense en ski nautique, en ‘’wakeboard’’, en planche à voile ou en ‘’kitesurf’’.

De manière sportive en canot, en kayak ou en ‘’paddleboard’’.

En profitant de son étendue en bateau ou en voilier.

En s’y baignant lorsque le lac est calme ou dans des vagues déchaînées.

En contemplant un célèbre coucher de soleil et en profitant d’un bon feu de plage entre ami(es).

Pour voir ces différentes façons, suivez ce lien !!!

6-en paddleboard@charles-david_robitaille

Hisser les voiles

Voile Mercator

Je me souviens, au début des années 90, d’une famille aventurière qui avait fait le tour du monde à voilier en passant par l’Atlantique, et ce, pendant neuf mois. Lorsque les journalistes les avaient reçus sur les ondes de TVA, je regardais de mes yeux d’enfant les images qui défilaient devant moi et j’étais incroyablement surprise qu’une famille puisse partir sur l’océan pendant une si longue durée. Un périple ardu, mais  à la fois si enrichissant. À la suite de ce reportage, d’autres passionnés et aventuriers ont également décidé de se laisser emporter par l’amour de la mer. Partir à la découverte de nouveaux horizons tout en se laissant pousser par le vent, c’est ça le plaisir de la voile.

Pas besoin d’être un expert pour partir en excursion : ce rêve est devenu accessible pour tous! Il est possible de hisser les voiles et d’expérimenter cette activité récréative sur le fjord du Saguenay. Une aventure unique qui vous attend avec l’entreprise régionale Voile Mercator.

S’initier à la voile demande de la préparation, c’est-à-dire, une formation de plusieurs jours accessible pour tous, même pour les débutants. Maîtriser les cordages, hisser les voiles et tenir la barre peut paraître à première vue un monde étranger, mais avec Voile Mercator, cet univers deviendra rapidement votre terrain de jeu. Cette formation vous permet de devenir équipier ou même chef de barre en compagnie du capitaine. L’entreprise offre plusieurs périples et formations sur le fjord du Saguenay jusqu’à l’embouchure du fleuve Saint-Laurent et le lac Champlain. Diverses excursions pour tous types de niveaux vous sont proposées d’une durée de deux à 12 jours. Les familles sont invitées à se joindre à l’aventure nautique.

Jacques Hébert et Jean-Michel Hébert, les deux propriétaires de Voile Mercator sont de vrais passionnés de la voile. Ils partagent leurs connaissances depuis près de 30 ans.  Originaire de la région, Jacques est un instructeur dévoué à sa clientèle et un fin connaisseur du fjord du Saguenay. Son équipe, compte une dizaine d’instructeurs en croisières, qui possède un certificat de premiers soins certifié RCR.

« tenir une barre d’un bateau c’est un feeling incroyable! Ça ouvre des horizons sur l’univers …  » Jacques Hébert

 

Voile Mercator

Voguer sur l’eau, c’est l’occasion idéale d’observer d’admirables couchers ou levers de soleil sur le fjord. Pour ceux qui aiment se surpasser, Voile Mercator offre également des escapades en voilier de soir. Une occasion incroyable de naviguer sur l’un des seuls fjords navigables en Amérique du Nord tout en admirant le ciel étoilé. Une  sensation hors de l’ordinaire vous envahit devant un tel spectacle. Pour le niveau élite, les amateurs ayant obtenu leur brevet élémentaire peuvent louer un voilier sans capitaine.

Un univers merveilleux à découvrir dans les paysages époustouflants que vous offre la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Bonne excursion!

« Articles plus anciens