Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Un tour du lac gourmand !

Êtes-vous de ces voyageurs qui se laissent guider par leur estomac autant que par leur GPS ? Si c’est le cas, les régions du Québec ont de quoi vous combler et celle du Lac-Saint-Jean n’est pas en reste. Tour du lac pour les gourmands !

Le Lac-Saint-Jean est de ces rares régions qui restent indissociables de leur tradition culinaire et des produits de leur terroir. L’emblématique bleuet, auquel on a découvert des qualités antioxydantes qui font grimper sa popularité, demeure le glorieux porte-étendard de la cuisine, de l’agriculture et même de l’identité régionale. Il n’y a effectivement pas d’autre région dans le monde dont la population s’identifie à un fruit. Malgré leur courte histoire, les Bleuets s’affirment comme tel partout, en tout temps, avec  toute la fierté dont ils sont capables.

P1010704

Dave Bélanger de Bio Bleu Nature

Dave Bélanger de Bio Bleu Nature

La région compte plus de 400 producteurs qui récoltent une manne bleue d’environ 60 millions de livres annuellement de ce qui est devenu la plus importante culture fruitière au pays. Et il est capital de spécifier qu’il s’agit ici de bleuets sauvages, donc plus petits que les gros bleuets américains et infiniment plus savoureux. Oui… Plus petits ! Oubliez les 3 bleuets pour une tarte ! C’est légèrement exagéré !
Au pays des Bleuets
Tout autour du lac Saint-Jean, la « perle bleue » est reine et honorée sous diverses formes. Fin juillet, la capitale mondiale du bleuet, Dolbeau-Mistassini, le célèbre lors du populaire Festival du bleuet. Au fil de votre route, tout spécialement au nord-est du lac Saint-Jean, vous observerez une succession d’immenses bleuetières et plusieurs d’entre elles accueillent le public pour l’autocueillette. En plus de représenter une économie, il s’agit d’une expérience très particulière qui permet de constater l’incroyable abondance des fruits dans ces cultures, la facilité à les cueillir et, disons-le, le plaisir de se régaler tout en ramassant.

 

Dans les nombreux points de vente dispersés sur votre route, vous constaterez toutes les formes que peut prendre le bleuet par sa transformation en confiture, gelée, sirop, coulis, chutney, apéritifs alcoolisés, pâte de fruit, jus concentré, vinaigrette, tisane et thé. Sans compter les traditionnels tartes et poudings que vous pourrez goûter partout. Vous croiserez-même un nouvel économusée à Albanel, Délices du Lac-Saint-Jean, où l’on transforme sur place le fruit.

Au comptoir de vente du monastère Trappiste.

Au comptoir de vente du monastère Trappiste.

En saison, vous pourrez également vous délecter des fameux chocolats aux bleuets des Pères Trappistes, faits de bleuets frais et de chocolat noir. Une sainte jouissance disponible partout et au monastère même, près de Mistassini, avec maintes autres variations sucrées. Vous vous délecterez aussi des chocolats aux bleuets et des créations exceptionnelles préparées par la Chocolaterie Rose-Élizabeth de Métabetchouan, comme des gâteries pour la famille au comptoir de Chocolat Lulu, dont ses célèbres balais à la guimauve.

 

Le Lac-Saint-Jean cultive également de plus en plus de canneberges, de sureau, d’amélanches et de camerises, ce qui fait que vous trouverez de plus en plus de produits originaux à base de ces petits fruits dont la popularité est grandissante. Parmi eux, les délicieuses vinaigrettes Bio Bleu Nature ou les liqueurs, apéritifs et alcools artisanaux ainsi que les mille et une gâteries du Verger de Velours, sur la route 169 à L’Ascension. Dégustations et visites guidées. Goûtez de plus à l’ail biologique produit des Jardins de Saint-Félicien SENC et vous ne reviendrez plus jamais à l’ail chinois. Il font aussi de la choucroute !

P1070644 P1070645
Fromages du lac

Laissons les petits fruits pour nous consacrer à deux autres spécialités régionales qui ont fait leurs preuves au niveau national et plus encore : les fromages et les bières.

L’incontournable, au Lac-Saint-Jean, demeure la pionnière, Fromagerie Perron de Saint-Prime. Lorsqu’elle a été fondée, en 1890, chaque rang de campagne avait sa fromagerie puisqu’il était très difficile de commercialiser le lait frais. Presque toute la production de la famille Perron était expédiée en Grande-Bretagne et on a longtemps dit que son cheddar vieilli se retrouvait chaque année sur la table des têtes couronnées à Noël. Aujourd’hui, le cheddar Perron jouit d’une réputation internationale qu’il n’a pas volée et il est accessible à tous les gastronomes. Le Musée de La Vieille Fromagerie présente l’histoire de l’entreprise et de la production fromagère au Lac-Saint-Jean alors qu’on peut l’acheter au comptoir et restaurant Chez Perron à l’intersection de la route principale.

P1060416 P1060420
À Saint-Félicien, la Fromagerie Ferme des Chutes se démarque avec d’excellents produits artisanaux et biologiques. L’autre fromagerie félicinoise, Au Pays des Bleuets, transforme aussi le lait de sa ferme en une belle diversité de fromages dont un bleu apétissant. À Normandin, la Fromagerie Normandinoise concocte avec le lait local de délicieux fromages à pâte ferme, semi-ferme et molle aux accents régionaux. La Fromagerie Médard, à Saint-Gédéon, élabore à la ferme familiale des fromages remarquables qui ont déjà fait leur nom chez les connaisseurs : 14 Arpents, Belle-Mère, Petits-Vieux, Rang des Îles et autres. Le casse-croûte voisin offre aussi de délicieux pains et pâtisseries, sandwichs et repas légers.
Sans exception, les fromageries produisent le fromage frais en grains que tous les Bleuets adorent à condition qu’il soit vraiment frais du jour. Pas de concession là-dessus ! Vous le trouverez à côté de la caisse de tous les dépanneurs et épiceries.

Bières du lac

Les Jeannois connaissent leur bière et ont appris à diversifier puis à raffiner leurs goûts avec le développement de microbrasseries qui se sont rapidement distinguées chez nous et à l’échelle internationale.

Un peu à l’écart du village de Saint-Gédéon, sur la Véloroute des Bleuets, la Microbrasserie du Lac présente de savoureux nectars qui lui ont valu une solide réputation et suscité la curiosité avec des noms comme la Boutefeu, la Gros Mollet, la Vire-Capot, la Frappabord et d’autres brassins à la carte ou de saison qu’on déguste sous le soleil, au bistro.
Les brasseurs passionnés de La Chouape, à Saint-Félicien, croulent sous les prix remportés par plusieurs des bières qui composent leur ardoise étoffée. Impossible de ne pas y trouver bière à son goût. Leur salon de dégustation est ouvert tous les jours en haute-saison.
À Dolbeau-Mistassini, la Microbrasserie Le Coureur des Bois se taille une place enviable avec une sélection de bières savoureuses qui se déclinent de la blanche à la noire, servies dans un lieu animé. Puis il y a la petite nouvelle à Alma dont on a hâte de déguster la Riverbend, du nom de son quartier.
Vous pouvez donc faire vos provisions de produits et de plats du terroir dans une multitude d’endroits dont les 3 Maisons du Bleuet à Saint-Félicien, Roberval et Chambord ou à la pâtisserie Grand-Maman, près du Camping Saint-Félicien et du Zoo qui cuisine pour emporter le classique des classiques : la tourtière du Lac-Saint-Jean. La vraie ! Indissociable de la fameuse soupe aux gourganes et de la tarte aux bleuets. La totale quoi !
////////////////
– Tout sur le bleuet, santé, recettes, culture, autocueillette : Syndicat des Producteurs de Bleuets du Québec

Quoi faire pendant le temps des Fêtes au Saguenay-Lac-Saint-Jean ?

FotorCreated

C’est en réfléchissant aux activités que je compte faire durant le congé des Fêtes que me vint l’idée de vous les partager. J’aborde quelques thèmes (mes préférés !) afin que votre temps des Fêtes soit joyeux et amusant !

Culture
Parfois, les suggestions nous manquent lors que vient le temps de combler les journées de congé où il n’y a pas de sortie prévue. Découvrez une nouvelle exposition, toujours dans le thème des Fêtes, en vous rendant dans les bibliothèques de Chicoutimi ou de Jonquière pour voir l’exposition « Cartes de Nouvel An ». Le Centre d’histoire Sir-William Price rend disponible une partie de sa collection de cartes du Nouvel An datant entre 1930 et 1960 de la compagnie Price Brothers.

Fait intéressant : l’entreprise oeuvrant dans le domaine des pâtes et papiers honorait ses employés qui se distinguaient le plus en demandant à des artistes de reproduire leur portrait au pastel.

Bouffe
Durant les Fêtes, il est (très et même trop !) facile de faire quelques excès, alors ma suggestion de sortie au restaurant vous permettra de manger plus léger et santé tout en visitant un endroit totalement charmant ! J’ai découvert récemment le restaurant Margot, situé à Larouche, sur l’autoroute à mi-chemin entre le lac Saint-Jean et le Saguenay. En plus du décor présentant une multitude d’oeuvres d’art, le service est très bien et que dire des diners ! Ils sont minutieusement préparés, savoureux et généreux ! C’est aussi l’endroit parfait pour un déjeuner familial, car on peut y louer une salle pour un peu plus d’intimité.

Étant une grande amatrice de café, il était impossible de ne pas vous proposer un bel endroit pour rencontrer vos amis durant les Fêtes ! J’ai trois endroits à vous suggérer qui ne vous laisseront pas indifférent ! Tout d’abord, pour pouvoir déguster quelques chocolats avec votre café dirigez-vous vers la Chocolaterie Au coeur fondant située à Alma. Pour le café postmagasinage, direction Passion Café à Chicoutimi. Vous pourrez y faire vos provisions de café. Et finalement, pour un café accompagné d’un délicieux sandwich, la Maison Banville de Saint-Félicien est parfaite ! Après, le lunch, on en profite pour marcher au centre-ville de Saint-Félicien.

Spectacle
Jusqu’au 31 décembre 2015, Québec Issime présente le spectacle Party. Le titre du spectacle décrit bien ce qui vous attend lors de cette soirée où de nombreux artistes régionaux chantent et dansent sur les meilleurs succès des années 1930 à aujourd’hui. Voilà comment bien terminer l’année sur une note des plus festives !

Capture d’écran 2015-12-07 à 13.16.58En famille
On improvise une randonnée en forêt avec ou sans raquette selon la quantité de neige présente au sol. Pour une randonnée facile et de courte durée, optez pour le parc Rivière-du-Moulin situé à Saguenay. Vous pourrez marcher aisément avec vos enfants dans les traineaux. Une autre option très intéressante est le sentier du parc de la Pointe-des-Pères à Dolbeau-Mistassini. La boucle est de 4,7 kilomètres et vous marcherez en bordure de la rivière Mistassibi.

Espérons que ces idées trouveront leur place dans votre horaire du congé des Fêtes et par le fait même, je vous souhaite tout le bonheur possible pour ces précieux moments en famille.

 

 

 

 

Le bleuet : un pur délice

Saviez-vous qu’il existe six Économusées dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean? Un nouvel Économusée se joint au réseau, celui de la confiturière du bleuet sauvage. Située à Albanel, cette entreprise familiale se démarque par son histoire, par ses artisans passionnés et par ses produits du terroir à base de bleuet.

Économusée de la confiturière de bleuet sauvage

Les produits Délices Du Lac-Saint-Jean

Originaire de la région, la famille est propriétaire de deux bleuetières à Albanel. Elle décide d’acheter l’atelier-boutique en 2000 et de devenir un Économusée en 2014. Les trois femmes entrepreneures, Émilie Gaudreault, Marie-Soleil Gaudreaut et leur mère Lisette Paré, réalisent un de leurs rêves en créant leur propre atelier-boutique sur leurs produits à base de bleuets. Elles se réjouissent de pouvoir transmettre leur passion aujourd’hui.

Créer sa propre entreprise demande beaucoup d’efforts, de temps, d’ingéniosité et avant tout de la passion. Joindre le réseau des Économusées ce n’est pas seulement un avantage sur le plan régional, mais également sur le plan économique et touristique. L’objectif est  avant tout de concevoir des produits uniques tels que Les Délices du Lac Saint-Jean composés de bleuets, mais aussi de les faire découvrir à la population locale et même à l’international. Ce petit fruit est transformé sur place pour produire des sirops, des gelées, des beurres, des confitures, des thés & tisanes et plus encore! Lors de la visite, les gens peuvent observer les diverses étapes de production jusqu’à la mise en tablette. On retrouve par ailleurs des recettes au goût unique des artisans qui vont vous plaire!

Depuis très longtemps, le bleuet fait partie de nous et de notre culture. Sa cueillette est une activité qui s’est développée au cours des années et ne cesse de prendre de l’expansion. Croisons les doigts pour que ce petit fruit devienne plus qu’un symbole auprès des autres territoires et des visiteurs.

Voici ici la recette du pouding aux bleuets que vous ne pouvez résister.

Pouding aux bleuets

Pouding aux bleuets

Ingrédients

  • 1 tasse de sucre
  • 1 cuillère à thé de vanille
  • 6 œufs battus
  • 12 tasses de pain rassis en cube, la croûte enlevée
  • 2 tasses de crème 15 %
  • 2 tasses de bleuets
  • 1 tasse de crème 35 %
  • ½ tasse de pacanes hachées finement
  • 1 tasse de lait
  • Sauce au beurre (voir recette)

Préparation

Réserver 2 cuillères à table de sucre.  Dans un grand bol, à l’aide d’un fouet, mélanger les œufs, la crème 15 %, le reste du sucre, la crème 35 %, le lait et la vanille.  Ajouter le pain et les bleuets et mélanger délicatement à l’aide d’une cuillère jusqu’à ce que le pain soit bien humecté.  Étendre la préparation du pain dans un plat en verre allant au four de 13 po x 9 po, légèrement beurré.

Dans un petit bol, mélanger les pacanes et le sucre déjà réservé.  Parsemer la préparation de pain de ce mélange.  Cuire au centre du four préchauffé à 375oF pendant environ 45minutes ou jusqu’à ce que le pouding ait gonflé et soit doré et que la lame d’un couteau insérée au centre en ressorte propre.  Déposer sur une grille et laisser refroidir 15 minutes.  Arroser de sauce au beurre.

SAUCE AU BEURRE

  • 1 œuf
  • 1/3 de tasse de beurre non salé fondu
  • ½ tasse de sucre
  • ¼ de tasse de brandy ou de rhum brun (facultatif)
  • 1 cuillère à thé de fécule de maïs

Dans un bol à l’épreuve de la chaleur, à l’aide d’un fouet, mélanger l’œuf, le sucre et la fécule jusqu’à ce que le mélange soit lisse.  Incorporer le beurre en fouettant.  Mettre le bol sur une casserole d’eau frémissante et cuire, en fouettant, pendant environ 4 minutes ou jusqu’à ce que la préparation ait suffisamment épaissi pour napper le dos d’une cuillère.  Retirer la casserole du feu et incorporer le brandy si désiré.  Laisser refroidir.

Pour plus de détails et même pour commander, laissez-vous tenter par ses délices!

« Articles plus anciens