Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

3 musées à visiter cet hiver

Cet hiver, trois musées du Saguenay-Lac-Saint-Jean vous présentent des nouvelles expositions plus qu’intéressantes! Avez-vous hâte d’en savoir plus sur l’image numérique, le langage des animaux et la vie des autochtones du Costa Rica? Voici ce que vous proposent nos musées.

Au Musée amérindien de Mashteuiatsh – Brunkas

Le photographe et cinéaste Nicolas Lévesque partage en photos son voyage de 3 mois au coeur d’une nation autochtone habitant le sud-ouest du Costa Rica. À visiter au Musée amérindien de Mashteuiatsh dès aujourd’hui jusqu’à mai 2015.

© Nicolas Lévesque

Au Musée du Fjord – Charabia animal

Les secrets du langage des animaux sont dévoilés dans une exposition produite par le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke du 31 janvier au 3 mai 2015 au Musée du Fjord. Apprenez à décoder comment ils expriment «J’ai faim», «Danger» ou encore «Tu me plais»!

À la Pulperie de Chicoutimi – Au delà de l’image

Bienvenue dans le monde du numérique! La Pulperie de Chicoutimi présente sa nouvelle exposition qui démystifie l’imagerie numérique sous différentes formes et son omniprésence dans nos vies. À voir du 13 décembre 2014 au 19 avril 2015.

À l’Économusée de la taxidermie – Démystifiez la taxidermie

Bien que l’économusée existe depuis quelques années, cette année, une nouvelle section s’est greffée au musée où on peut voir les fabricants à l’oeuvre. Pour démystifier, la taxidermie, un domaine peu connu, l’Économusée de la taxidermie donne accès à toutes ses coulisses, de la première étape de la naturalisation à la dernière. Vous pouvez donc voir le travail de chacun des artisans et la diversité des projets de l’économusée. À faire avec les enfants pour leur regard rempli d’émerveillement.

Bonne visite de ces quatre expositions à faire entre amis, avec la famille, par temps froid ou juste pour la curiosité d’en apprendre un peu plus!

Le top 10 des activités hivernales au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Parce que mon pays, c’est l’hiver ! Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, nous n’avons pas froid aux yeux. Chez nous,la nordicité fait partie intrinsèque de notre code génétique. C’est pourquoi nous vivons l’hiver de manière ludique en chantant ses louanges. Traîneau à chiens, raid en motoneige, ski nordique, pêche blanche… Qu’elles soient douces ou extrêmes, toutes les raisons sont bonnes de jouer dehors.

© Fabrice Tremblay

1. La raquette

Chaussez vos raquettes, ajustez vos frontales et tenez-vous prêt pour la promenade la plus enflammée ! Chaque hiver, le parc national des Monts-Valin organise des randonnées aux flambeaux dans la poudreuse de la vallée des Fantômes. Spectral ou fantasmagorique ?

2. La motoneige

Paradis de la motoneige, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, c’est plus de 3 300 kilomètres de sentiers balisés et la garantie de rouler en toute sécurité et en douceur sur un tapis plus que blanc. Il faut essayer le Circuit des Sommets, une incursion enivrante en territoire des monts Valin ouvert sur cinq montagnes et des panoramas exceptionnels.

3. Le ski de fond

Aux frontières du nord, le parc national des Monts-Valin reçoit chaque hiver plus de 5,5 mètres  de neige. Pas étonnant que les amateurs d’or blanc soient si nombreux à courir ce haut lieu de  raquette et de ski nordique. On se munit d’une boussole vu les conditions changeantes de ce massif déboussolant parsemé de fantômes.

4. S’emmitoufler

Pour rester au chaud, on profite des mains agiles d’artisans exceptionnellement doués pour transformer les fourrures en bottes ou en mitaines. Ou on opte pour la dextérité des tricoteuses qui jouent avec les fibres 100 % naturelles pour créer bonnets originaux, lainages confortables et autres petits bijoux doux. Une virée shopping qui réchauffe le coeur autant que tout le reste !

5. La pêche sur glace

La pêche sportive sur la glace du lac Saint-Jean et du fjord du Saguenay attire chaque année des centaines d’amateurs de belles grosses prises bien frétillantes au bout de la perche. L’hiver, on prend place dans sa cabane sur glace ou on parcourt le lac en motoneige en compagnie d’un guide expérimenté à la recherche du meilleur trou. Du lac à la poêle… C’est génial !

©Laurent Silvani

6. Le patin à glace

Chaque hiver, Roberval prend ses aises jusque sur les surfaces gelées du lac, droit devant. Entre les cabanes de pêche blanche du village sur glace, on vient se dégourdir les jambes sur la patinoire géante où pratiquer ses arabesques donne des airs de fête à ce grand rassemblement populaire.

7. Les sports de glisse

Ski, surf des neiges, ski de fond, télémark… On s’y connaît en sports de glisse. Déjà entendu parler de ski Hok? Sachez que le parc national des Monts-Valin est le seul à proposer l’essai de ce nouveau sport à mi-chemin entre le ski de fond et la raquette. Idéal en hors-piste. L’essayer, c’est l’adopter !

8. Les bains de neige

L’alternance du chaud et du froid rendrait au corps fermeté et élasticité en éliminant les toxines comme rien d’autre. On s’offre une expérience thermique en visitant les spas nordiques où même la vraie neige donne chaud dans le dos. Hammam, bains vapeur, massages, soins du corps et repos sous la yourte ou dans la grotte des demoiselles.

©Plein air de L'Anse

9. Traineau à chiens

Prisée par nos cousins français, le traineau à chiens constitue une activité phare de nos hivers nordiques. Jouer avec les bêtes, apprivoiser l’attelage et jouir du plaisir évident des chiens de tête ouvrant la marche à travers la forêt… Voilà un moment qui sera difficile à oublier!

10. Noël

Pour retrouver son coeur d’enfant, on passe à la Maison du Père Noël de Girardville, la seule, la vraie, l’unique ! Illuminé de 1000 feux au sommet de la colline, le repaire se visite, entre Lutinville ou la virée en calèche.

© Charles-David Robitaille

Tiré du Magazine Immense 3e édition.

La pouceuse du parc | Vlog

Entre 1992 et 1993, des automobilistes et camionneurs circulant la nuit dans le parc (la Réserve faunique des Laurentides) disent avoir croisé une jeune fille sur le bord de la route.
Ceux qui lui ont offert d’embarquer en garde un souvenir… étrangeVoici son histoire.
« Articles plus anciens