Blogue officiel Tourisme Saguenay-Lac-St-Jean

BlogueLe Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région vaste qui dispose d’une offre touristique très variée. Afin de vous aider à planifier vos vacances, l’équipe du blogue des Géants cherchera à vous informer sur les toutes dernières nouveautés, nos bonnes adresses et sur les personnes qui feront de votre prochain séjour chez-nous un succès. Sans compter que vous en apprendrez sur le milieu touristique, son fonctionnement et ses secrets. Une mine d’information provenant d’une équipe d’expérience, voilà ce que nous avons à offrir.

Une expérience nature organisée

 

OrganisAction

Pour s’initier aux activités de plein air, il faut ouvrir grand les yeux pour admirer les paysages et les nombreux cours d’eau. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est réputé pour ses deux grandes étendues d’eau : le lac Saint-Jean et le majestueux fjord d’une longueur de 100 km. Bien qu’ayant vécu dans la métropole quelque temps, la région est pour moi un lieu calme, serein et chaleureux. La nature, représente un retour aux sources, ce qu’il y a de plus simple et de plus pur. J’ai la chance unique de (re)découvrir le Saguenay-Lac-Saint-Jean chaque jour et de vous partager ses attraits dans le cadre de mes billets.

 

À ce titre, les amants de la nature seront séduits par une entreprise régionale spécialisée dans l’offre d’activité d’aventure au Royaume du Saguenay. OrganisAction – Le Québec Hors-Circuits opère à l’année pour vous faire tomber en amour avec les joyaux de la région. Pour ceux qui souhaitent vivre une expérience plein air hors du commun, c’est avec OrganisAction que vous trouverez votre compte. Ils offrent divers types de séjour d’aventure : naviguer sur le fjord en kayak, parcourir les montagnes du Bouclier canadien ou découvrir les nombreuses rivières du Lac-Saint-Jean en canot. L’entreprise possède plusieurs camps de base sur le territoire, ce qui leur permet de travailler en simultané sur différentes aventures à la fois.

 

Séjour aventure en kayak

Pour les vrais de vrais explorateurs, des excursions kayak sur le fjord du Saguenay sont offertes. Accompagné d’un guide d’expérience, ces sorties varient entre deux et quatre jours. Les jeunes mesurant plus de 1,15 m peuvent se joindre à l’expédition avec des sièges d’appoint. Voilà l’occasion idéale de vivre l’expérience en famille. Il est à noter que les excursions de plusieurs journées exigent une bonne condition physique. Par contre, si vous désirez simplement vous initier au kayak sur le fjord, les excursions à la Baie Éternité sont toutes désignées. L’endroit est paisible et à l’abri des forts vents lors des hautes marées.

Mathieu Bergeron, directeur des opérations, et son équipe sont fiers d’offrir de tels services d’autant plus que l’ensemble des guides qui œuvrent pour OrganisAction sont accrédités par Aventure Écotourisme Québec. Un gage de sécurité supplémentaire qui vous assure un séjour de premier ordre.

 

Découvrir la région à l’année

 

En hiver, que ce soit sur les Monts-Valin ou sur la Route du Fjord, OrganisAction propose également aux  fanatiques de motoneige plusieurs escapades organisées pour vous faire voir l’or blanc régional. Et pour ceux qui souhaitent devenir « musher » d’un jour, des excursions sont proposées dans l’arrière-pays du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Zodiac

Zodiac

P.S . : Pour ceux qui souhaitent découvrir notre région, vous serez charmés par le professionnalisme d’OrganisAction. Sur place, l’organisme offre le transport de bagages et d’équipement pour que vous n’ayez plus à vous en soucier, il s’occupe de tout!

Le Moulin des pionniers

 

13-Ma fille devant la maison de Marie (Copier)

 

Ma fille célèbrera bientôt ses 12 ans. Évidemment, comme tous les jeunes de cet âge, elle est très près (trop près?) de la technologie. Afin d’ouvrir un peu ses horizons, je lui ai proposé un petit retour dans le passé. Direction : Le moulin des pionniers de La Doré.  Notre visite a commencé avec le père Félix qui nous a montré ses « nouvelles » technologies à lui dans son atelier datant de 1901. Ensuite, Gonzague a pris le relais pour nous présenter le moulin. Il nous a présenté la réalité de l’époque et nous a décrit le fonctionnement du moulin en utilisant le vocabulaire de l’époque où il était en opération. En plus d’une belle démonstration, ce personnage attachant nous a fait rire pendant une heure. Vers midi, nous nous sommes arrêtés à la maison de Marie qui nous a fait revivre son quotidien d’autrefois. En après-midi, nous avons marché sur l’ensemble de ce très beau site. En plus d’avoir été très intéressante, cette journée nous a permis de réaliser le contraste entre le confort d’aujourd’hui et une réalité pas si lointaine qui l’était beaucoup moins.

Pour faire un retour dans le temps en images suivez ce lien 

Le Café du Presbytère, un café pas comme les autres!

Découvrir le Saguenay-Lac-Saint-Jean et ses producteurs régionaux c’est possible. Dans le cadre de la Zone boréale, qui vise à promouvoir les produits du terroir, nous vous invitons à explorer notre gastronomie boréale sous la forme de douze restaurateurs qui ont été désignés « ambassadeur de saveurs ». Cette semaine, le Café du Presbytère vous ouvre ses portes.

Caché dans une aile du presbytère de l’imposante église de Chicoutimi, ce charmant café gourmand ne laisse personne indifférent. Son cachet ancestral et sa décoration sobre donnent le ton au menu qui ne manque pas d’éclat. Difficile de déterminer qui de l’établissement ou de sa responsable, Nathalie Thibault, est le plus invitant tant je m’y suis vite sentie chez moi!

En effet, quelques instants après mon arrivée, j’étais déjà enchantée par cette femme en or. Son regard perçant et sa passion palpable nous donnent envie d’en savoir plus sur sa petite histoire et ses motivations pour devenir ambassadrice de saveurs de la Zone boréale.

Après un premier cours sur les herbes forestières auprès de Fabien Girard, la curiosité de Nathalie au sujet des produits de la forêt n’est pas assouvie. S’ensuivent de longues recherches sur la mycologie et la cueillette ainsi que des heures de promenade dans les bois. « Chaque fois que je trouve quelque chose, c’est comme si je découvrais un trésor. » Je n’ai pas de mal à la croire, car elle parle des plantes boréales comme de ses enfants!

Cafe du Presbytere - Jennifer Dore Dallas - dessert

Le Café du Presbytère n’est pas comme les autres. Ici, la mission sociale prime sur le commerce. On n’y vient pas que pour manger. En vous y arrêtant, vous encouragez la réinsertion sociale, l’aide à l’emploi et même le travail thérapeutique en plus de contribuer à faire rayonner le terroir saguenéen.

Cafe du Presbytere - Jennifer Dore Dallas

Au départ, Nathalie n’y servait que des sandwichs et de la crème glacée, mais la carte a évolué vers une cuisine locale ponctuée de parfums de la forêt qui changent tous les jours. Le menu boréal, quant à lui, varie chaque mois (soupe, plat et dessert).

Devant moi, un roulé au porc effiloché aux arômes sapinés, de la viande à fondue de Salaison Besson marinée avec une trempette au thé du Labrador, et j’en passe… Tous des plats relevés avec des ingrédients régionaux comme le sel de sapin, le thé des bois, le poivre des dunes, les graines de Mérika et, bien sûr, les fromages Perron.

Cafe du Presbytere - Jennifer Dore Dallas - viande a fondue Cafe du Presbytere - Jennifer Dore Dallas - poisson Cafe du Presbytere - Jennifer Dore Dallas - concombres

L’expérience de Nathalie dans les cuisines commence à seize ans. Militante sociale, elle étudie en arts et peaufine doucement ses papilles. Travaillant avec un patron italien, elle a vite appris l’importance des « mmmm » prononcés par les clients qui goûtent. Aujourd’hui, on sent que c’est cette satisfaction qu’elle cherche sans cesse chez eux, elle en parle comme sa plus grande récompense. Ses yeux se sont d’ailleurs embués lorsqu’elle m’a parlé de l’importance qu’elle accorde à la démocratisation de la cueillette, au fait de rendre accessibles des plats composés d’ingrédients boréaux à peu de frais. Les menus réguliers du café varient entre 13 et 15 $, rendant la découverte possible pour tous les budgets. Peu importe notre niveau de connaissances des ingrédients issus de la forêt boréale, on se sent tout de suite en confiance grâce aux explications du personnel.

Après ma dégustation, un thé maison à la main, j’observe Nathalie pendant qu’elle travaille, le sourire toujours au coin des lèvres, chantonnant même un peu. Pas de doute, elle est aussi à l’aise derrière les fourneaux que dans les bois qu’elle explore régulièrement en compagnie canine!

Bon voyage boréal!

Jennifer Doré Dallas
du blogue moimessouliers.org

« Articles plus anciens