Blogue officiel Tourisme Saguenay−Lac-St-Jean

Week-end romantique – 4 hôtels irrésistibles

En quête d’une virée romantique? Le Saguenay–Lac-Saint-Jean se fait doux entre tables gastronomiques et auberges douillettes. Même le paysage s’en mêle, déroulant ses courbes géographiques où il fait bon lâcher prise le temps d’un week-end romantique.

Le charme à la française

Si la France est riche d’une importante tradition en matière d’accueil touristique, dans la baie des Ha! Ha!, des cousins français ont bâti la réputation de l’Auberge des Battures où vous attend un véritable voyage au coeur de la gastronomie et du mieux-être. Perchée sur la falaise, surplombant majestueusement le fjord, l’Auberge des Battures offre un point de vue exceptionnel et des couchers de soleil devant lesquels on reste sans mots. L’architecture se fond dans le paysage bleuté et verdoyant d’un environnement idyllique. Lové entre fjord et forêt, l’endroit est un paradis pour les amants de la nature qui profiteront des croisières et des mille et une activités à proximité. On se sent chez soi dès l’arrivée. L’ambiance est feutrée et conviviale. Dans la salle à manger Les Outardes, les immenses baies vitrées offrant une vue panoramique sur le fjord. On en profite tout en sachant qu’on aura la même vue de la chambre, à moins qu’on ait choisi de dormir côté forêt, préférant se lever avec le gazouillis des oiseaux. De plus, quelques chambres offrent le bain à remous double!

Où : 6295, boulevard Grande-Baie Sud, Saguenay, 1 800 668-8234

Parfums de fjord

Devant l’Auberge des 21, le fjord se donne en spectacle tant l’été que l’hiver. Entre les pommiers du parc linéaire, droit devant, on contemple les bleus du fjord et du ciel, le vert du Mont-Bélu sur la droite et l’architecture étonnante du quai des croisières sur la gauche. Et puis l’hiver, lorsqu’on apperçoit à l’horizon les centaines de petites maisonnettes installées sur la glace de La Baie pour s’adonner à la pêche blanche. Ce n’est pourtant pas les seules images idylliques de ce décor de rêve. La table de l’Auberge des 21 et son réputé chef, Marcel Bouchard, font aussi la fierté de La Baie. Dans les cuisines, des plats aux saveurs autochtones se conjuguent aux parfums du fjord. C’est d’ailleurs le nom qu’on a donné au centre de détente de l’auberge. Parfum de Fjord offre petits soins, saunas et spa nordique où on alterne allègrement entre le chaud et le froid tout en se prêtant à la rêverie.

Où : 621, rue Mars, La Baie, 1 800 363-7298

———————————————————————————

Ha! Ha!

On a fait une randonnée et bougé toute la journée? On remet ses muscles entre les mains de massothérapeutes expérimentés en passant au centre de santé de l’auberge.

Miam!

On craque pour la brioche feuilletée, le classique à déguster comme entrée avant le grand festin!

———————————————————————————

Les tropiques à Saguenay

Au coeur de Saguenay-Chicoutimi se trouve une oasis tropicale où le soleil brille en permanence. À la vue de son atrium aux airs de palmeraie qui s’ouvre grand vers le ciel, la piscine et les spas à l’eau salée invitent à se la couler douce. On vient ici pour décompresser à deux. Les chambres en rez-de-jardin de l’hôtel La Saguenéenne offrent un accès direct à la piscine de l’atrium tandis qu’à l’étage on profite de la vue. On enfile son maillot et voilà que commence un véritable séjour sous les tropiques. On s’attable au restaurant Le Tremblay pour une bonne grillade ou un plat de fruits de mer. Si le bonheur existe, il est ici, entre les mains d’un personnel attentionné, tout en sourires.

Où : 250, rue des Saguenéens, Chicoutimi, 1 800 461-8390

Décor urbain

Hôtel centenaire au décor morderne situé en plein coeur du centre-ville de Chicoutimi, c’est ce que vous propose l’Hôtel Chicoutimi. Il est le seul à être situé au coeur de  l’animation culturelle de l’arrondissement Chicoutim, reconnue pour ses grands événements et festivals (durant l’été, on pense tout de suite au Festival international des rythmes du monde!). Véritable carrefour culturel, l’hôtel est aussi un centre névralgique pour artistes locaux dont on expose abondamment les oeuvres «entre quatre murs». Une grande partie du mobilier a été réalisé par des ébénistes de la région tout comme les savons artisanaux offerts dans les chambres. L’endroit est unique pour qui veut ajouter à son séjour une couleur locale où l’accent chantant du Saguenay est omniprésent. Avec plusieurs chambres avec vue sur la rivière Saguenay, l’Hôtel Chicoutimi ajoute aux plaisirs d’une escapade à deux celui de regarder lentement couler la rivière.

Où : 460, rue Racine Est, Chicoutimi, 1 800 463-7930

———————————————————————————

Miam!

Pour le 5 à 7, on fréquente le Rouge Burger Bar situé dans l’hôtel ou on s’y attable le temps de déguster le fameux burger d’agneau la Bergerie pour lequel les clients sont nombreux à se déplacer!

———————————————————————————

Tiré du magazine Immense 2e édition et 3e édition.

Les plus belles patinoires extérieures du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Tout le monde a une paire de patins de (vieux) qui traine dans son sous-sol. Et si ce n’est pas le cas (qu’ils ont été offerts par le cousin d’un ami) c’est que vous avez un assez bon coup de patin. Patiner c’est plutôt facile, très accessible et ça crée de délicieux moments en famille ou entre amis.

Sortez vos patins, aiguisez vos lames et notez bien nos suggestions pour glisser sur les plus belles patinoires du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

© Village sur glace

Le lac Saint-Jean – La plus grande

1041 kilomètres carrés pour patiner, c’est géant! La glace du lac Saint-Jean est accessible à plusieurs endroits, mais au Village sur glace de Roberval, vous serez séduits. Faites le tour du village peuplé de 200 maisonnettes et rencontrez les gens du coin grâce à l’anneau de glace long d’un kilomètre. Sur le site, trois patinoires sont aussi entretenues pour les fans de hockey.

L’anneau de glace Saint-Jacques – Être charmé Suggestion du public

Juste derrière l’église Saint-Jacques dans l’arrondissement Jonquière se cache une charmante patinoire extérieure. Au son de la musique, vous oublierez le temps à patiner sur l’anneau de glace. Vous trouverez la patinoire au 2100, rue Gilbert.

© Charles-David Robitaille

Le Centre de villégiature Dam-en-Terre – Les sentiers de glace

Les sentiers de patinage de la Dam-en-Terre sont parfaits pour ne pas avoir l’impression de tourner en rond. L’hiver, une deuxième vie est donnée au camping par ses petites rues qui sont glacées. On y retrouve une très belle qualité de glace grâce à son entretien fréquent. Pas de patins? Pas de panique! Pour seulement 9$ vous pourrez en louer une paire.

© Maryse Lamontagne

L’anneau de glace de la place du citoyen – Patinage urbain

Le décor et la musique de la place du Citoyen ont tout pour créer une belle ambiance. Située au coeur de l’arrondissement Chicoutimi au 201, rue Racine Est, la glace est accessible en tout temps et le bâtiment pour mettre ses patins l’est de midi à 20h tous les jours. (En décembre, l’arbre géant illuminé au centre de la patinoire et l’hôtel de ville décoré situé tout près pourraient vous laisser croire que vous êtes les vedettes d’un film romantique de Noël!)

La patinoire du parc du 150e – À faire le soir

La fin de semaine, rendez-vous en soirée au parc du 150e anniversaire de l’arrondissement de La Baie. Après quelques figures sur la boucle glacée, troquez vos patins pour vos bottes et marchez jusqu’au site de pêche blanche de Grande-Baie. Sillionnez les rues bondées de petites maisons à la cheminée bien fumante.

Il existe plusieurs autres patinoires extérieures très agréables dans la région. Faites-nous connaitre vos patinoires préférées et nous ajouterons les plus populaires à ce billet.

3 musées à visiter cet hiver

Cet hiver, trois musées du Saguenay-Lac-Saint-Jean vous présentent des nouvelles expositions plus qu’intéressantes! Avez-vous hâte d’en savoir plus sur l’image numérique, le langage des animaux et la vie des autochtones du Costa Rica? Voici ce que vous proposent nos musées.

Au Musée amérindien de Mashteuiatsh – Brunkas

Le photographe et cinéaste Nicolas Lévesque partage en photos son voyage de 3 mois au coeur d’une nation autochtone habitant le sud-ouest du Costa Rica. À visiter au Musée amérindien de Mashteuiatsh dès aujourd’hui jusqu’à mai 2015.

© Nicolas Lévesque

Au Musée du Fjord – Charabia animal

Les secrets du langage des animaux sont dévoilés dans une exposition produite par le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke du 31 janvier au 3 mai 2015 au Musée du Fjord. Apprenez à décoder comment ils expriment «J’ai faim», «Danger» ou encore «Tu me plais»!

À la Pulperie de Chicoutimi – Au delà de l’image

Bienvenue dans le monde du numérique! La Pulperie de Chicoutimi présente sa nouvelle exposition qui démystifie l’imagerie numérique sous différentes formes et son omniprésence dans nos vies. À voir du 13 décembre 2014 au 19 avril 2015.

À l’Économusée de la taxidermie – Démystifiez la taxidermie

Bien que l’économusée existe depuis quelques années, cette année, une nouvelle section s’est greffée au musée où on peut voir les fabricants à l’oeuvre. Pour démystifier, la taxidermie, un domaine peu connu, l’Économusée de la taxidermie donne accès à toutes ses coulisses, de la première étape de la naturalisation à la dernière. Vous pouvez donc voir le travail de chacun des artisans et la diversité des projets de l’économusée. À faire avec les enfants pour leur regard rempli d’émerveillement.

Bonne visite de ces quatre expositions à faire entre amis, avec la famille, par temps froid ou juste pour la curiosité d’en apprendre un peu plus!