Blogue officiel Tourisme Saguenay−Lac-St-Jean

Vlog | La via ferrata de la Baie-Éternité

 


Dans le réseau des parcs nationaux du Québec, la SÉPAQ, il y a maintenant quatre Via Ferrata, ces parcours sécurisés permettant la randonnée sur une paroi rocheuse. La dernière d’entre elles vient d’être construite dans la Baie-Éternité du Fjord du Saguenay. Cette baie est magnifique par son amplitude. Ses rives sont bordées de caps majestueux. Le regard que l’on porte sur cet environnement était autrefois réservé aux adeptes de l’escalade.

Vauvert-sur-le-Lac, un camping pour les jours de plage

Quand le soleil brille sur le lac Saint-Jean et que la chaleur pèse de toute son humidité, Vauvert devient la destination à retenir pour les estivants qui recherchent la plage, le sable blond, le vent du large  et une ambiance qui rappelle à s’y tromper celle des mers du Sud.

Une plage exceptionnelle.

On dit « Vauvert-sur-le-Lac » et on voit un peu partout l’appellation « Vauvert-sur-mer ». Ce n’est pas juste la tendance bien connu des Jeannois à « augmenter » la réalité qui explique cette dualité. Lorsqu’on s’allonge sur la superbe plage du complexe touristique ou sur un bout de sable totalement isolé des 8 km de plage de cette longue pointe qui l’étire de l’estuaire de la rivière Péribonka à celui de la rivière Mistassini, on peut vraiment croire qu’on est au bord de la mer. D’autant qu’on distingue à peine l’autre rive du lac.

Des kilomètres de plages de sable blond... Et c'est gratuit !

Vauvert-sur-le-lac-Saint-Jean est unanimement reconnu comme une plage exceptionnelle et l’un des plus beaux sites sur le lac Saint-Jean. Il se trouve au nord du lac, sur le territoire de la municipalité de Dolbeau-Mistassini. Mais, c’est peut-être à cause de son « éloignement » relatif, à moins d’une vingtaine de kilomètres de la ville, que l’endroit demeure un secret trop bien gardé. Durant les grosses fins de semaine de juillet et août, c’est l’affluence et le party. Mais, pendant la semaine, même en haute saison, on y trouve amplement d’espace sur la plage et, si on s’éloigne moindrement du secteur central, on peut facilement se retrouver comme sur son île déserte.

Je connaissais déjà son bâtiment d’accueil avec son excellent resto avec sa terrasse spectaculaire. Ce qui m’intéressait cette fois, c’est le camping et ce dernier peut difficilement décevoir. Ouvert en 2011, il a été conçu de façon à procurer à chacun un maximum d’espace sur des sites bien délimités par une végétation généreuse.

Ouvert en 2011, le camping Vauvert-sur-le-lac-Saint-Jean est doté d'infrastructures modernes et de grands terrains.

Olivia, une des responsables de l’accueil qui me fait visiter le site, ne tarit pas d’éloges pour son camping et elle arrive à me le vanter durant plus d’une heure en prenant à peine le temps de respirer. Non seulement elle le vend bien mais elle l’aime ce camping qui ne compte que 3 ou 4 saisonniers et qui voit sa clientèle se renouveler presque quotidiennement. Une clientèle de pêcheurs qui profitent de la rampe de mise à l’eau pour aller taquiner la ouananiche et doré qui mordent à plein sur le Piékouagami. Une clientèle de campeurs sous la tente qui profite de superbes sites boisés et des seuls emplacements qui ont un bout de vue sur le lac.

Vauvert semble aussi l’endroit idéal pour faire profiter les enfants de la plage puisqu’ici, comme à peu près partout autour du lac Saint-Jean, l’eau est chaude, d’une part, et surtout, il faut s’avancer vraiment loin dans l’eau, sur un fond sablonneux digne des Caraïbes, avant de ne plus « avoir nos fonds » comme on dit ici.

Vauvert accueille aussi une clientèle cycliste qui vient explorer la Véloroute de Bleuets, même si le camping se trouve à 18 km du réseau cyclable. Quand on aime rouler, peu importe si le camping n’est pas aux abords du réseau. Pour ma part, j’avais apporté mon vélo tout terrain plutôt que mon vélo de route et je ne l’ai pas regretté puisque le secteur, plat et sablonneux, est couvert d’une véritable toile d’araignée de pistes et de chemins de terre sur lesquels les adeptes de VTT peuvent s’amuser à satiété. Lorsqu’on suit la route vers le secteur Pointe-Racine, à la gauche du camping, on croise sur notre chemin une multitude d’accès publics à la plage qui font

Une passerelle impressionnante relie le camping et la plage.

partie du parc régional des Grandes-Rivières, de courts sentiers de quelques dizaines de mètres qui nous amènent le plus souvent à des bouts de plage complètement déserts dont on peut profiter librement et sans frais… Gratis ! Ou peut-on voir ça ailleurs ? Même à Vauvert, l’accès à la plage municipale est gratuit pour les campeurs comme pour le public.

L’Effet bleu

Parce que c’est l’été et qu’on aime se rafraichir avec un petit cocktail fruité, voici une recette bien simple, succulente et bien sûr, à base de bleuets :  L’Effet bleu!

2 parts de jus de bleuets sauvages (que vous pouvez cueilir vous-même!)
1 part de jus d’ananas
Un peu de Sprite ou de 7-Up
2 cuillère. à thé de jus de citron
Rhum blanc (facultatif)

Une recette créée par la Fromagerie au Pays des bleuets.